COLIN ANDRÉ (1910-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

André Colin était né à Brest en 1910, et c'est là qu'il s'est éteint après une longue carrière politique partagée entre les responsabilités nationales et les responsabilités régionales.

Député du Finistère de 1946 à 1958, sénateur depuis 1959, conseiller général d'Ouessant depuis 1951, président du conseil général du Finistère depuis 1964, succédant à René Pleven à la présidence du conseil régional de Bretagne depuis avril 1976, il fut plusieurs fois ministre sous la IVe République dans les cabinets Bidault, Queuille, Pleven, Edgar Faure, René Mayer et Pflimlin. Une carrière bien remplie ; mais aussi un champ d'activité qui s'était progressivement limité à sa Bretagne.

La vie politique d'André Colin ne peut se résumer à une longue série d'honneurs parlementaires ou ministériels. En fait, sa vie politique commence dès 1936, lorsqu'il est élu président de l'Association catholique de la jeunesse française et qu'il devient professeur à la faculté libre de droit de Lille.

Son engagement dans un christianisme social héritier du Sillon de Marc Sangnier détermine son attitude quand survient l'effondrement de 1940. Il se trouve alors à Beyrouth où il sert dans la division navale du Levant, mais il ne se résout pas à la défaite.

Il rentre en France et devient alors un de ces résistants de 1940 qui témoignèrent pour l'avenir. Il tente rapidement de renouer le fil de ses amitiés d'avant-guerre. Il regroupe des jeunes, mêlant étroitement résistance et lutte politique. C'est dans ce creuset que naîtra le Mouvement républicain de libération, transformé ensuite en Mouvement républicain populaire (M.R.P.). Toute sa vie ne sera plus que fidélité à ses engagements de jeunesse.

Lors des élections du 21 octobre 1945 à l'Assemblée constituante, le M.R.P. recueille 134 sièges. Le parti qu'André Colin a fondé avec Georges Bidault s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christian SAUVAGE, « COLIN ANDRÉ - (1910-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-colin/