TEITGEN PIERRE-HENRI (1908-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre-Henri Teitgen restera pour l'histoire l'un des organisateurs de l'épuration à la Libération et l'un des piliers de la « troisième force », sous la IVe République ; il fut trois fois vice-président du Conseil, en 1947, 1948 et de juin 1953 à juin 1954, ainsi que le fort antigaulliste président du Mouvement républicain populaire de 1952 à 1956.

Né à Rennes le 29 mai 1908, fils d'un avocat qui fut aussi vice-président de l'Assemblée nationale, Pierre-Henri Teitgen, agrégé de droit public, fut chassé de sa chaire de Montpellier par le gouvernement de Vichy. Sous le pseudonyme de Tristan, il fut l'un des quatre piliers du Comité général d'études, le Conseil d'État clandestin de la Résistance. Rédacteur du « cahier bleu » pour l'organisation de la presse libérée, il mit en œuvre ses dispositions quand il fut ministre de l'Information, de septembre 1944 à mai 1945. Chargé de l'application des ordonnances des 26 août et 30 septembre 1944, qui servirent de statut à la presse française durant quarante ans, il organisa le séquestre de 618 des 912 journaux publiés sous l'Occupation. Signataire de l'autorisation de paraître du Monde, il voulait une presse d'information indépendante de l'argent et des pressions politiques, « la liberté et la justice ensemble ». Cofondateur de Ouest-France, il contribua à y maintenir cet esprit et présida jusqu'à sa mort – à Paris, le 6 avril 1997 – l'Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste, propriétaire du plus grand quotidien régional mais sans en recevoir de dividendes.

S'il devait dire qu'il fut « un ministre très malheureux » aux Forces armées (1947-1948) comme à la France d'outre-mer (1955-1956) et même comme ministre d'État chargé de l'Information (1949-1950), ce député d'Ille-et-Vilaine (1945-1958) défendit ardemment l'Europe en tant que délégué à l'Assemblée parlementaire européenne, vice-président de l'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe puis juge à la Cour européenne des droits de l'homme à la suite de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en études politiques et en histoire, historien associé à la Délégation aux commémorations nationales du ministère de la Culture et de la Communication

Classification

Pour citer l’article

Charles-Louis FOULON, « TEITGEN PIERRE-HENRI - (1908-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-henri-teitgen/