Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AMIBIASE

Bibliographie

J. André & G. Charmot, « Maladies infectieuses », in Encyclopédie méd. chir., 1978

« L'Amibiase et la lutte antiamibienne », in Bull. O.M.S., no 5, 1985

L.-J. André, P. Aubry & J.-L. Lecamus, « Maladies infectieuses : amibiase », in Encycl. méd. chir., 1988

P. Bourée, Aide-Mémoire de parasitologie et de pathologie tropicale, Flammarion, Paris, 1983

S. Bergal, J.-M. Nores et al., Amibiase, éd. VM, Paris, 1989

A.-M. Deluol, Atlas de parasitologie, t. I : Les Amibes, Varia, Paris, 1988.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur agrégé du Val-de-Grâce, médecin général inspecteur, directeur général du service de santé de la première région militaire
  • : professeur à la faculté de médecine de Paris-Saint-Antoine, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer cet article

Robert DURIEZ et Yves GOLVAN. AMIBIASE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • FOIE

    • Écrit par Jacques CAROLI, Universalis, Yves HECHT
    • 9 970 mots
    • 6 médias
    – Dans la dysenterie amibienne, le germe pathogène (Entamoebahistolytica) peut essaimer vers le foie par la veine porte, déterminant alors des abcès amibiens multiples au sein du tissu hépatique ; la destruction locale de celui-ci se traduit par la formation, dans les cavités abcédées, de pus «...
  • RHIZOPODES

    • Écrit par Robert GAUMONT
    • 2 400 mots
    • 4 médias
    ...qu'on y dénombre huit noyaux à maturité. Entamoeba histolytica (E. dysenteriae), au contraire, provoque chez l'homme la dysenterie amibienne (ou amibiase). À vrai dire, l'amibe se présente sous deux formes. La forme pathogène, ou forme histolytica s. s., mesure de 20 à 40 μm et renferme...

Voir aussi