AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les débats actuels

Deux évolutions majeures caractérisent les politiques d'aménagement du territoire depuis le début des années 1980. D'abord, les fondements de la politique publique changent. Au couple équilibre territorial et bien-être qui la constitue, la notion ajoute d'autres logiques telle l'équité. Viser l'équité territoriale, comme le dit François Ascher (Métapolis ou l'Avenir des villes, 1995), « Ce n'est plus poursuivre une égalité des chances mythique pour des territoires et leurs populations. C'est remplacer un droit à l'égalité impossible à mettre en œuvre dans ce domaine par un droit à disposer d'une chance de développement adaptée aux spécificités du territoire. » Cette approche valorise le développement local. Cependant, un autre objectif, celui de la performance du territoire, peut entrer en contradiction avec le premier : par exemple, le renforcement des métropoles régionales, s'il est indispensable à la croissance du pays, peut apparaître au premier abord en contradiction avec le souci de développement des espaces ruraux qui anime les politiques d'aménagement du territoire en France depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Jean-Paul Lacaze (L'Aménagement du territoire, 1995) pose ainsi la question suivante : « Faut-il aider les [territoires] plus dynamiques pour les rendre plus efficaces dans la compétition économique internationale ou privilégier les plus mal lotis au nom de la solidarité ? »

La seconde évolution tient au fait que des acteurs plus nombreux œuvrent dans l'aménagement : l'État, mais aussi les régions, les départements, les villes et toutes les autres collectivités locales. On peut aussi ajouter à cette liste non restrictive les entreprises qui, par leurs choix d'implantation, participent à l'aménagement du territoire ou au « déménagement » de celui-ci. L'Union européenne n'a pas de compétence dans ce domaine ; néanmoins, un schéma d'organisation de l'espace et des aides regroupées dans le budget de la politique régionale constituent des éléments d'une politique européenne d'aménagement.

Chacun des acteurs produit des politiques publiques dans le cadre du périmètre géographique de son institution (région, département). Les travaux des géographes mettent alors en évidence l'inadéquation qui existe entre des logiques de mobilité et la rigidité des découpages administratifs, en plaidant pour des territoires de projets qui correspondent davantage aux territoires vécus. Ce débat sur les mailles administratives est ancien puisque Étienne Juillard et Bernard Kayser notamment s'interrogeaient déjà dans les années 1960 sur le sens des découpages du territoire.

Les actions entreprises par les acteurs de l'aménagement dans le cadre des politiques publiques se heurtent à différentes limites. Ainsi, les politiques d'aménagement du territoire sont le plus souvent incitatives pour ce qui est de la localisation des activités ou des individus. En revanche, le choix de la réalisation d'équipements lourds par l'État, même s'il fait l'objet d'une concertation, peut être décidé de manière radicale sous couvert d'intérêt collectif.

Une autre limite des politiques d'aménagement est l'égoïsme socio-spatial, bien défini par Alain Reynaud : « Au fond, la justice spatiale est aussi difficile à faire admettre que la justice sociale. Dans les deux cas, les groupes ou les régions aux dépens desquels s'exerce la solidarité ont tendance à protester et à s'accrocher à leurs avantages et privilèges » (L'Espace géographique, 1978).

L'aménagement du territoire s'inscrit doublement dans le temps. En effet, la situation actuelle dépend des actions entreprises dans le passé ; par ailleurs, les actions du moment conditionnent l'avenir. Ainsi, la réalisation des grands ensembles ou des zones industrialo-portuaires dans les années 1960 nécessite encore aujourd'hui des politiques de correction pour traiter le vieillissement de ces projets. La projection dans l'avenir est appelée prospective. L'aménagement ne peut se passer de la prospective.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en aménagement et urbanisme, université de Toulouse-Le Mirail

Classification

Autres références

«  AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 050 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Aménagement du territoire »  : […] La distribution des hommes et des activités est, pour partie, le résultat d'une politique volontaire d'aménagement du territoire. […] Lire la suite

ALSACE

  • Écrit par 
  • Françoise LÉVY-COBLENTZ, 
  • Raymond WOESSNER
  • , Universalis
  •  • 6 606 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'urbanisation »  : […] L'armature urbaine alsacienne associe des villes nombreuses et de taille différente. Strasbourg domine un ensemble de villes du piémont viticole, avec Colmar et Sélestat comme chefs de file. Dans la plaine proprement dite, Haguenau a pu s'ériger en tant que centre de services de l'outre-Forêt. Mulhouse, fille de l'industrie, s'est ajoutée au xviii e  siècle. Les villes militaires édifiées par Vau […] Lire la suite

BRETAGNE, région administrative

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  • , Universalis
  •  • 3 045 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un essor remarquable depuis les années 1950 »  : […] Jusqu'aux années 1950, la Bretagne apparaît « en retard » et à l'écart du développement national. En 1946, 50 p. 100 des fermes bretonnes n'ont pas l'électricité et 90 p. 100 des logements ruraux ne disposent pas de l'eau courante (France : 34 p. 100). Le pays est concerné par l'exode et plus de 1 100 000 Bretons sont obligés de partir entre 1831 et 1968. La mécanisation et l'essor d'une agricultu […] Lire la suite

CANADA - Espace et société

  • Écrit par 
  • Anne GILBERT
  •  • 12 629 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le rôle structurant des transports »  : […] Les transports ont joué et jouent encore un rôle crucial dans l’industrialisation et l’urbanisation du pays. C’est autour du Saint-Laurent et de ses multiples affluents qu’ont été jetées les bases du Canada tel qu’on le connaît aujourd’hui. Le réseau hydrographique des Grands Lacs a permis d’intégrer progressivement l’immense territoire qui se situait plus à l’ouest, et d’y établir une série d’av […] Lire la suite

CENTRALISATION

  • Écrit par 
  • Louis-Jérôme CHAPUISAT
  •  • 361 mots

Système d'organisation d'un pays dans lequel la totalité des tâches administratives qui sont à gérer sur toute l'étendue du territoire national est réunie sous la compétence des organes centraux de l'État. Celui-ci assure sa fonction par le canal d'une structure administrative unifiée et hiérarchisée. À l'inverse, la décentralisation administrative est un système dans lequel les collectivités loca […] Lire la suite

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 794 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les inégalités régionales »  : […] Ce développement économique ne va pas sans poser de nouveaux défis à la Chine. Dans les années 1990, plus encore que précédemment, les inégalités se sont creusées entre les régions, entre les villes et les campagnes, au sein de la société. Une lecture de l'espace chinois s'impose dorénavant en trois vastes bandes longitudinales – le littoral, l'intérieur et l'Ouest –, dont les écarts de développe […] Lire la suite

CONSERVATOIRE DU LITTORAL

  • Écrit par 
  • François LETOURNEUX
  •  • 2 034 mots
  •  • 3 médias

Le Conservatoire du littoral, de son vrai nom Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres, est un établissement public français qui a été créé par la loi du 10 juillet 1975, à l’initiative de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (D.A.T.A.R., ce sigle désignant aujourd’hui la Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attracti […] Lire la suite

CORSE

  • Écrit par 
  • Christian AMBROSI, 
  • Gilbert GIANNONI, 
  • Janine RENUCCI, 
  • André RONDEAU
  •  • 8 398 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des tentatives de rénovation et un bilan économique décevant »  : […] La prise de conscience des disparités régionales a valu à la Corse, qui avait le niveau de vie le plus bas de la métropole, d'être intégrée à l'aménagement du territoire avec un Plan d'action régionale particulier en 1957. Le tourisme, activité clé, devait régénérer toute l'économie. Un aménagement agro-sylvo-pastoral visait à transformer les plaines incultes en riches terroirs irrigués. La Sociét […] Lire la suite

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 470 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Des dynamiques régionales favorables au sud »  : […] La géographie de la Côte d'Ivoire doit beaucoup à l'histoire récente du pays, jusque dans sa forme rectangulaire et perpendiculaire au littoral, qui illustre on ne peut mieux ce que furent les impératifs de la conquête coloniale : disposer de ports, interfaces indispensables avec la métropole ; contrôler au plus vite, grâce à des voies pénétrantes, les territoires de l'intérieur ; valoriser au mi […] Lire la suite

CRAU ET FOS-SUR-MER

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 027 mots
  •  • 1 média

La Crau, qui couvre 60 000 hectares, dessine un cône alluvial très aplati construit par la Durance quaternaire depuis le pertuis de Lamanon et les Alpilles, au nord, jusqu'au golfe de Fos-sur-Mer, au sud. La surface de la Crau, qui étonne par sa platitude, est recouverte de galets ronds et polis. En profondeur, la nappe phréatique, bien alimentée, a pu être exploitée par l'agriculture et l'industr […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-29 janvier 2021 France. Aménagement des mesures de restriction liées à la Covid-19.

Le 1er, le gouvernement confirme l’avancement à 18 heures du couvre-feu, instauré en décembre 2020, dans quinze départements de l’est du pays où la contamination par la Covid-19 est en forte augmentation. Il écarte la possibilité d’une réouverture des établissements culturels le 7, comme cela avait été initialement prévu. À partir du 4, les universités sont autorisées à accueillir au maximum dix étudiants, sélectionnés parmi « les plus fragiles », dans les cours en présentiel. […] Lire la suite

10 février 2019 Suisse. Échec de l'initiative populaire sur le mitage urbain.

 100 des voix l’initiative populaire sur le mitage du territoire par le développement urbain, proposée par les Jeunes Verts, qui prévoyait l’arrêt de l’agrandissement des zones à bâtir et la compensation de chaque nouvelle parcelle constructible par une surface agricole de taille équivalente. Le taux de participation est de 37 p. 100. Les électeurs refusent ainsi de durcir la loi sur l’aménagement du territoire, entérinée en mars 2013, qui visait déjà à contenir l’étalement urbain. […] Lire la suite

11 février 2016 France. Remaniement gouvernemental.

L’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault remplace, au Quai d’Orsay, Laurent Fabius, pressenti pour présider le Conseil constitutionnel, avec le titre de ministre des Affaires étrangères et du Développement international ; le président du Parti radical de gauche Jean-Michel Baylet devient ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales ; la conseillère à l’Élysée Audrey Azoulay est nommée ministre de la Culture et de la Communication. […] Lire la suite

23 juin 2009 France. Important remaniement ministériel

Parmi les entrants, Frédéric Mitterrand est nommé ministre de la Culture, Michel Mercier ministre de l'Aménagement du territoire, Christian Estrosi ministre de l'Industrie, Henri de Raincourt ministre auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement; Marie-Luce Penchard devient secrétaire d'État à l'Outre-mer et Benoist Apparu secrétaire d'État au Logement. […] Lire la suite

18 mars 2008 France. Nomination de secrétaires d'État

Le 18, l'Élysée annonce la nomination de six nouveaux secrétaires d'État: Christian Blanc chargé du Développement de la région-capitale, auprès de Jean-Louis Borloo ministre d'État, ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire; Hubert Falco chargé de l'Aménagement du territoire, auprès du même ministre; Anne-Marie Idrac chargée du Commerce extérieur, auprès de Christine Lagarde ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi; Yves Jégo chargé de l'Outre-Mer, auprès de Michèle Alliot-Marie ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales, en remplacement de Christian Estrosi démissionnaire; Alain Joyandet chargé de la Coopération et de la Francophonie, auprès de Bernard Kouchner ministre des Affaires étrangères et européennes, en remplacement de Jean-Marie Bockel qui devient secrétaire d'État à la Défense et aux Anciens Combattants auprès d'Hervé Morin ministre de la Défense; Nadine Morano chargée de la Famille, auprès de Xavier Bertrand ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité. […] Lire la suite

Pour citer l’article

François TAULELLE, « AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/amenagement/