AMAZONES, mythologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peuple de femmes guerrières descendant d'Arès, dieu de la guerre, et de la nymphe Harmonie. Elles se gouvernaient seules, se passant en toute chose des hommes qu'elles n'admettaient qu'à des travaux serviles et dégradants. De leur union avec des étrangers, elles ne gardaient que les enfants de sexe féminin ; et elles brûlaient le sein droit de leurs filles pour leur faciliter l'exercice de l'arc : c'est pourquoi leur nom signifie en grec « celles qui n'ont pas de sein ».

On situait le royaume des Amazones au bord de la mer Noire à l'époque où les Grecs la colonisèrent, ou bien sur les pentes caucasiennes, ou encore en Thrace ou en Scythie. Héraclès, au nombre de ses travaux, entreprit de s'emparer de la ceinture de leur reine, Hippolyte. Au cours de cette expédition, Thésée, qui avait accompagné Héraclès, enleva une Amazone, Antiope. Pour se venger, les Amazones envahirent l'Attique et marchèrent sur Athènes, mais elles furent finalement repoussées. Elles prirent part aussi à la guerre de Troie ; après la mort d'Hector, elles envoyèrent au secours de Priam un contingent commandé par leur reine Penthésilée qui périt sous les coups d'Achille.

Le combat des Amazones et des Grecs a, dans les œuvres d'art, une importance égale à celle du combat des Grecs et des Centaures, et les deux thèmes sont même souvent associés. Les Amazones, guerrières et chasseresses, étaient représentées de la même manière qu'Artémis, vêtues d'une robe légère à taille haute adaptée à la course. Détail curieux : sur les vases peints d'époque tardive, elles sont souvent habillées à la mode perse.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  AMAZONES, mythologie  » est également traité dans :

ELDORADO

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 1 682 mots

Dans le chapitre « Les illusions de la conquête »  : […] En dépit de sa force et de sa persistance, le mythe de l'Eldorado n'a été qu'une légende parmi celles, très nombreuses, qui ont constamment soutenu les espérances des conquistadores. Au vrai, c'est l'entreprise américaine tout entière qui baigne dans un climat de merveilleux dès le premier voyage de Colomb, convaincu qu'il touchait aux splendeurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eldorado/#i_23674

KLEIST HEINRICH VON (1777-1811)

  • Écrit par 
  • Claude DAVID
  •  • 3 171 mots

Dans le chapitre « La violence du tragique »  : […] Kleist, si embarrassé de lui-même, avait composé à vingt ans un Traité sur le sûr chemin pour trouver le bonheur . Depuis lors, les projets ont mûri. C'est dans une retraite paisible près du lac de Thoune qu'il écrit son premier drame, La Famille Ghonorez , plus tard rebaptisé Famille Schroffenstein . Comme dans un nouveau Roméo et Juliette , on as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-kleist/#i_23674

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 318 mots

Dans le chapitre « Du fantasme à la problématique »  : […] Au premier chef, Ovide. Sans que la libido y soit encore expressément désignée, L'Art d'aimer nous livrera la clé de la fantaisie développée à une date voisine par la fabulation plus libre des Amours  : « Hommes, célébrez votre poète, écrivait Ovide en conclusion du livre II [...]. Que tous ceux qui, grâce au glaive reçu de moi, triompheront d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libido/#i_23674

PENTHÉSILÉE, Heinrich von Kleist - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 862 mots

Tragédie de Heinrich von Kleist, commencée en 1806, terminée à la fin de 1807, Penthésilée fut publiée l'année suivante. Elle se compose de vingt-quatre scènes, écrites en pentamètres ïambiques, sans division en actes. L'action se déroule sur « un champ de bataille dans les environs de Troie ». Les faits exposés dans la pièce, bien qu'éloignés des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penthesilee-heinrich-von-kleist/#i_23674

PENTHÉSILÉE (mise en scène J. Brochen)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 300 mots

C'est avec La Cagnotte , de Labiche, en 1994, que la troupe des Compagnons de jeu, fondée par Julie Brochen, avait signé son acte de naissance théâtral. Après J. P. Vincent et J. Jourdheuil, après Klaus Michael Grüber, on trouvait là ravivées les vertus subversives, antibourgeoises et si peu boulevardières de l'auteur du Chapeau de paille d'Italie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penthesilee/#i_23674

Pour citer l’article

« AMAZONES, mythologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amazones-mythologie/