MUZZOLINI ALFRED (1922-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alfred Muzzolini fut sans conteste un maître des études en art rupestre saharien. Né le 5 janvier 1922 à Magnano en Italie, cet ingénieur-géologue, docteur en préhistoire, est mort à Toulouse le 16 février 2003. Ses travaux portent sur la chronologie des figurations rupestres, sur l'évolution des climats au Sahara et sur l'origine des animaux domestiques africains, le bœuf et le mouton. Sa méthodologie, associant les données archéologiques, paléoclimatiques, archéozoologiques, zootechniques et linguistiques, lui permit de renouveler totalement l'approche de ces sujets. Il s'éleva contre les abus de l'école « anti-stylistique », qui prône l'abandon de tout recours au concept de style, souvent considéré comme imprécis et inutile en préhistoire, pour montrer que, au contraire, celui-ci pouvait être particulièrement productif, à condition de s'entendre sur la méthode et le vocabulaire utilisés. Appliquant à cet effet ce qu'il appelait la « méthode des noyaux », il eut beau jeu de « déconstruire » les anciennes classifications d'Henri Lhote et Fabrizio Mori, qui tenaient davantage de l'intuition que de la démonstration.

Reprenant l'étude de caractères stylistiques clairement définis (donc vérifiables) et de traits culturels précis (habillement, armement, etc.), Muzzolini réussit à définir des styles bien localisés dans l'espace, et à les ancrer dans des fourchettes chronologiques fiables – bien que dotées d'un coefficient d'incertitude –, en reliant certains des thèmes figurés (armes, animaux domestiques) au savoir archéologique le plus récent, du Sahel à l'ensemble de la Méditerranée, tout en tenant compte des grands cadres paléoclimatologiques sahariens. Il apparaît alors qu'au Sahara les images rupestres les plus anciennes sont postérieures à l'épisode Aride mi-Holocène, situé vers 7000 avant nos jours. Si cette phase aride a pourtant bien été précédée par une occupation humaine, il s'agissait alors d'un Néolithique ancien sans animaux domestiques, et il ne reste pas [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en anthropologie-ethnologie-préhistoire, C.N.R.S., U.M.R. 7041, Archéologie et sciences de l'Antiquité, Centre de recherches africaines (université de Paris-I-Sorbonne)

Classification


Autres références

«  MUZZOLINI ALFRED (1922-2003)  » est également traité dans :

LES IMAGES RUPESTRES DU SAHARA (A. Muzzolini)

  • Écrit par 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC
  •  • 1 506 mots

Des images rupestres sahariennes, le public ne connaît généralement que les peintures du Tassili, popularisées par Henri Lhote grâce à l'exposition qui présenta pour la première fois ces œuvres au musée des Arts décoratifs en 1957. Mais peintures et gravures se comptent désormais par dizaines de milliers sur l'ensemble du Sahara , depuis le Nil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-images-rupestres-du-sahara/#i_36081

Pour citer l’article

Jean-Loïc LE QUELLEC, « MUZZOLINI ALFRED - (1922-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-muzzolini/