BLOK ALEXANDRE (1880-1921)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'homme d'une seule vision

Blok a beaucoup écrit en prose. Ses articles et comptes rendus critiques remplissent cinq volumes de ses œuvres complètes. Presque tous ces articles sont étroitement liés à sa poésie. Presque tous peuvent être intitulés « articles lyriques ».

En premier lieu, l'un d'eux porte le titre De l'état actuel du symbolisme russe (8 avr. 1910). Dans ce long essai, Blok ne raisonne jamais de façon logique, ne tente pas de prouver quoi que ce soit, mais se contente de montrer, en une série de tableaux, le processus de sa création poétique. C'est une sorte de film de la création symbolique qui se déroule devant nous. Le poète symboliste est « un théurgiste, possesseur d'un secret savoir, derrière lequel se tient un acte secret ». À un moment donné, « le théurgiste répond aux appels [...] La tempête a déjà touché le Visage radieux, il est presque incarné [...] Comme s'il était jaloux du théurgiste solitaire à l'égard de la clarté d'Aurore, quelqu'un traverse le fil d'or des miracles en fleurs [...] Les mondes qui avaient été traversés de sa lumière dorée perdent leur nuance pourpre ; comme à travers une digue rompue, se précipite le crépuscule bleu-violet du monde avec un accompagnement déchirant de violons et de mélodies semblables à des chansons tziganes. Si je peignais un tableau, j'aurais représenté les sensations de ce moment de la manière que voici : dans le crépuscule violet du monde impossible à étreindre, se balance un immense catafalque blanc sur lequel est étendue une poupée morte, avec un visage rappelant confusément celui qui transparaissait à travers les roses célestes [...] L'épée d'or s'est éteinte. Les mondes violets se sont engouffrés dans mon cœur, tout y est également enchanté : Je ne distingue pas la vie du rêve ni de la mort, ni ce monde-ci des autres mondes. »

Il y a un autre cycle d'œuvres en prose qui semblent traiter de sujets qui n'ont rien de commun avec le lyrisme. Il s'agit de la série d'articles intitulés La Russie et l'intelligentsia. Ces articles ont été écrits entre 1907 et 1918 ; [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  BLOK ALEXANDRE (1880-1921)  » est également traité dans :

BIÉLY ANDRÉI (1880-1934)

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 2 492 mots

Il gesticulait et il dansait comme une ombre chinoise, on eût dit un chef d'orchestre dirigeant quelque partition inachevable devant des salles vides. Lorsqu'il prononçait ses conférences, encadré par deux candélabres, ses traits aigus s'accusaient au reflet des flammes, son haut front luisait, et ses yeux doux devenaient alors perçants. Silhouette démodée, armée d'un jonc d'aristocrate, il parcou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-biely/#i_1021

SYMBOLISME - Littérature

  • Écrit par 
  • Pierre CITTI
  •  • 11 889 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réception du symbolisme en Europe »  : […] Vers 1890 en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Autriche, en Hollande, en Italie, deux attitudes partagent presque toujours les lettres : nous n'avons pas besoin du symbolisme des Français ; et nous aussi nous sommes symbolistes. Deux attitudes qui peuvent être simultanées : Gabriele D'Annunzio apparaît comme un jeune poète nouveau (c'est-à-dire marqué de modernité européenne et notamment français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-litterature/#i_1021

Voir aussi

Pour citer l’article

Sophie LAFFITTE, « BLOK ALEXANDRE - (1880-1921) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-blok/