COZENS ALEXANDER (1717 env.-1786)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dessinateur et peintre britannique d'origine russe, Alexander Cozens fut, avec son fils John Robert Cozens, l'un des principaux aquarellistes du xviiie siècle.

Né vers 1717 à Saint-Pétersbourg, Alexander Cozens est le fils d'un constructeur naval au service du tsar de Russie. Après un séjour à Rome en 1746, le jeune Alexander s'installe en Angleterre et devient un maître de dessin à la mode. William Beckford, élève de Cozens et auteur du conte oriental Vathek (1787), nous a transmis presque toutes les caractéristiques personnelles connues de Cozens. Le goût de ce dernier pour la systématisation s'exprime dans nombre de publications destinées aux artistes. A New Method of Assisting the Invention in Drawing Original Compositions of Landscape (1785, traduit en 2005 sous le titre Nouvelle Méthode pour assister l'invention dans le dessin de compositions originales de paysages) prône ainsi la libre utilisation de l'encre afin de suggérer des compositions. Les « taches » que Cozens effectue lui-même selon cette technique ont donné naissance à certains de ses plus beaux dessins et au courant du tachisme romantique. Le peintre exercera également une influence considérable sur l'essor de l'aquarelle dans l'art anglais. Employant surtout le lavis monochrome, il parvient à créer une grande largeur d'exécution ainsi que des atmosphères évocatrices. Alexander Cozens disparaît le 23 avril 1786 à Londres.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  COZENS ALEXANDER (1717 env.-1786)  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Aquarelle

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ
  •  • 3 838 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le paysage de l'âme »  : […] C'est à John Robert Cozens et à John Constable que l'on doit les aquarelles les plus typiquement romantiques, dans la mesure où le paysage, et singulièrement le ciel, y est « le véhicule du sentiment », selon Constable. Certes, beaucoup d'œuvres de J. R. Cozens peuvent paraître caractéristiques de l'esthétique pittoresque. Le Lac de Nemi et Genzano , vers 1778 (Whitworth Art Gallery, Manchester), […] Lire la suite

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les arts graphiques et le livre illustré »  : […] Une place de choix doit être faite, au contraire, aux arts graphiques. On pouvait les traiter plus librement que les arts « majeurs ». Le retour à Rembrandt et à Dürer, la gloire de Piranèse, en qui les romantiques anglais et français découvrent et exaltent l'auteur des Prisons , l'exemple initiateur de Goya sont à l'origine d'un renouveau de l' eau-forte. Autour des aquafortistes des années trent […] Lire la suite

TACHISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 158 mots
  •  • 1 média

Bien que le terme de tachisme ne s'emploie pas encore couramment avec une valeur générale, il peut désigner l'ensemble des techniques artistiques qui utilisent des taches. En fait, ces techniques se divisent en deux catégories, correspondant aux deux acceptions principales du mot tache. Dans le premier cas, tache signifie à peu près touche : la couleur déposée par un coup de pinceau et formant une […] Lire la suite

Pour citer l’article

« COZENS ALEXANDER (1717 env.-1786) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-cozens/