WILSON ALAN CHARLES (1934-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les travaux d'Alan Wilson, spécialiste de la biologie moléculaire et technicien talentueux, ont bousculé les conceptions des anthropologues sur la place de l'homme dans la nature et sur l'origine de l'homme moderne. Co-inventeur du principe de l'horloge moléculaire, qui rythme de ses mutations la séparation des espèces, et de l'« Ève mitochondriale », qui aurait cédé, il y a deux cent mille ans, son ADN à l'ensemble des hommes et des femmes actuels, il disparut au moment le plus productif d'une carrière scientifique à la fois féconde et provocatrice.

Alan Wilson est né à Ngaruawahia, en Nouvelle-Zélande, pays dont il garda la nationalité. Il fit ses études à l'université de Berkeley, en Californie, où il reçut son titre de docteur en 1961. Après des études postdoctorales à l'université Brandeis, il revint dans son laboratoire de Berkeley où, avec ses collaborateurs, il allait constituer l'équipe de recherche la plus innovatrice sur l'évolution moléculaire.

Si Alan Wilson ne fut pas un des pionniers de l'anthropologie moléculaire – l'étude de la diversité des hommes et de leur évolution à partir des gènes et des molécules –, il lui donna toute sa dimension. Au début des années 1960 paraissaient les premiers travaux sur les distances immunologiques entre les hommes et les singes (M. Goodman, 1963). Leurs résultats imposaient une reconsidération de la classification traditionnelle couramment acceptée à l'époque, avec les hommes et leurs ancêtres dans une famille, les Hominidés, et les chimpanzés, les gorilles et les orangs-outangs dans une autre, les Pongidés. En considérant que les molécules, codées par des gènes, pouvaient apporter autant d'informations sur les relations de parenté des espèces vivantes que les méthodes classiques de l'anatomie comparée, il fallait admettre que les grands singes africains et l'homme formaient un groupe séparé des orangs-outangs. À [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences au Collège de France

Classification

Pour citer l’article

Pascal PICQ, « WILSON ALAN CHARLES - (1934-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-charles-wilson/