Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LATRAN ACCORDS DU (1929)

Accords du Latran - crédits : AKG-Images

Accords du Latran

Signés par le pape Pie XI (1922-1939) et Mussolini, les accords du Latran règlent la « question romaine », qui envenimait les relations entre la papauté (et, par suite, les catholiques) et l'État unitaire italien, depuis que ce dernier avait annexé Rome le 2 octobre 1870, mettant fin à l'existence millénaire des États du pape. La papauté, qui disposait déjà d'une souveraineté internationale reconnue, conforte alors celle-ci par l'obtention d'une assise territoriale : c'est la création de l'État du Vatican, réduit à un quartier enclavé de Rome. Les relations entre Saint-Siège et État italien sont en outre normalisées par un concordat, qui confère au catholicisme un statut de religion d'État en Italie, autorise l'enseignement religieux dans les écoles et interdit le divorce. En contrepartie, Mussolini, qui entend se placer dans une certaine continuité idéologique du Risorgimento, obtient la reconnaissance par la papauté de l'État unitaire italien et, plus largement, le soutien des catholiques italiens ainsi qu'un indéniable prestige international. Cet accord constitue un des succès majeurs du régime fasciste à son apogée.

— Vincent GOURDON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Vincent GOURDON. LATRAN ACCORDS DU (1929) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Accords du Latran - crédits : AKG-Images

Accords du Latran

Autres références

  • ÉTATS DU PAPE - (repères chronologiques)

    • Écrit par Vincent GOURDON
    • 666 mots

    755-756 À l'appel du pape Étienne II, menacé par les Lombards, l'armée franque de Pépin descend en Italie. Les territoires conquis sur les Lombards, autour de Ravenne et de Rome, sont donnés au pape, sous le nom de « Patrimoine de Saint-Pierre ».

    846 Les basiliques Saint-Pierre...

  • ITALIE - Histoire

    • Écrit par Michel BALARD, Paul GUICHONNET, Jean-Marie MARTIN, Jean-Louis MIÈGE, Paul PETIT
    • 27 498 mots
    • 40 médias
    ...apporte des devises étrangères. Un immense succès de prestige fut obtenu par la « conciliation » entre le Vatican et le royaume. Le 11 février 1929 les accords du Latran mettaient fin à la question romaine. Le pape, devenu souverain de la Cité du Vatican, reconnaissait l'État unitaire et recevait une...
  • ITALIE - La vie politique depuis 1945

    • Écrit par Geneviève BIBES, Universalis, Marc LAZAR
    • 31 410 mots
    • 12 médias
    ...leur conférait le statut de pères fondateurs de la république. Même l'épineuse question des rapports de l'Église et de l'État a pu se résoudre, le 24 mars 1947, avec le vote du célèbre article 7 introduisant les accords deLatran dans le texte constitutionnel, grâce à l'apport des voix communistes.
  • NAZISME

    • Écrit par Johann CHAPOUTOT
    • 4 764 mots
    • 2 médias
    ...régime qui a su conjuguer paix sociale, élimination de la gauche et haute productivité industrielle et financière. Quant au Vatican, après avoir signé les accords du Latran avec Mussolini, il scelle un concordat avec Berlin et, à partir du règne de Pie XII, ancien nonce en Bavière, ne trouve guère à redire...
  • Afficher les 7 références

Voir aussi