Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SAN PEDRO DE RODA ABBATIALE DE

Dressée sur les contreforts des Albères, à proximité du cap Creus, en Catalogne, l'église abbatiale de San Pedro de Roda (Saint-Pierre de Rodes) est un des plus importants monuments de l'architecture et de la sculpture romanes de la région. On sait qu'il existait dès 880 à cet emplacement un prieuré qui devint une abbaye très florissante. En 1022, l'église monastique était consacrée par l'archevêque de Narbonne alors qu'elle n'était pas encore achevée. Le monument se présente sous l'aspect d'une nef à trois vaisseaux entièrement voûtés en berceau sur doubleaux, terminée par un transept, le berceau étant contrebuté par les voûtes en quart de cercle des collatéraux. À la différence des autres édifices dont on le rapproche habituellement (par exemple, Sainte-Marie de Rosas), il possède autour de l'abside un déambulatoire sans chapelles rayonnantes : à l'origine, ce déambulatoire communiquait avec l'abside par des baies qui avaient l'aspect de fenêtres.

Dans la nef, deux étages de colonnes adossées et superposées reconstituent un ordre antique ; leurs chapiteaux appartiennent à deux types : les uns à épannelage cubique sont pourvus d'un riche décor d'entrelacs auxquels se mêlent des palmettes, les autres sont dérivés du chapiteau corinthien.

Au début du xie siècle, une Bible fut exécutée à Roda. Ce manuscrit illustré est conservé à la Bibliothèque nationale à Paris.

— Alain ERLANDE-BRANDENBURG

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG. SAN PEDRO DE RODA ABBATIALE DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ORDRES, architecture

    • Écrit par , et
    • 13 359 mots
    • 23 médias
    ...colonnes monolithes lisses et renflées fréquentes dans l'architecture ottonienne sont-elles généralement trapues et supportent des chapiteaux cubiques ; à San Pedro de Roda, les colonnes superposées des piles de la nef rappellent les superpositions d'ordres antiques, mais elles reposent sur des bases trop...