Historiens, monde arabe médiéval


ABRAHAM IBN DAUD dit RABAD Ier (1110 env.-env. 1180)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 598 mots

Historien, philosophe et astronome juif, Abraham ben David Halevi dit Ibn Daud ou Rabad Ier (Rabbi Abraham b. David) est connu des théologiens et philosophes latins du Moyen Âge sous le nom d'Avendauth et, notamment, à travers son œuvre de traducteur de l'arabe en latin (dont il s'acquitta parfois en collaboration avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ibn-daud/#i_0

BALĀDHURĪ AL- (mort en 892 env.)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 267 mots

Historien musulman du ixe siècle. La famille d'Aḥmād b. Yaḥyā b. Djābir b. Dāwād al-Balādhurī est peut-être d'origine persane, mais elle est en tout cas depuis longtemps établie en pays arabe ; en dehors de voyages en Syrie, al-Balādhurī passe presque toute sa vie en ‘Irāq, surtout à Baghdād où on le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-baladhuri/#i_0

DHAHABĪ (1274-1348)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 240 mots

Historien dont presque toute la carrière se déroula à Damas. L'œuvre principale de Dhahabī, bien qu'elle ne soit pas la plus connue, est le Ta'rikh al-Islām, énorme compilation d'histoire générale de l'islam, encore en majeure partie inédite. Comme beaucoup d'autres ouvrages de cette époque, en particulier en Syrie, il comprend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dhahabi/#i_0

HILĀL AL-ṢĀBI‘ (969-1056)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 271 mots

Appartenant à une famille de savants, de lettrés et de fonctionnaires califiens originaires de Harran, Hilāl est le premier d'entre eux à s'être converti à l'islam. Il est surtout connu comme historien, bien que son œuvre à cet égard ne nous soit pas entièrement parvenue. Avant tout, il poursuivit à la suite de son grand-oncle Hasan ben Thabit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hilal-al-sabi/#i_0

IBN AL-ATHĪR (1160-1233)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 524 mots

Frère de deux savants, spécialistes l'un (Madjd al-dīn Abū l-Sa‘adāt al-Mubārak) de science religieuse, l'autre (‘Izz al-dīn Abū l-Hasan ‘Alī) de philologie et qui ont joué un certain rôle politique au service, le premier, d'un prince zangide de Mosūl, l'autre d'un des Ayyūbides successeurs de Ṣalaḥ al-dīn, Dhiyā' al-dīn Abū l-Fatḥ Naṣr Allah, Ibn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-al-athir/#i_0

IBN AL-QĀḌĪ (1553-1616)

  • Écrit par 
  • Mostafa Ibrahim MORGAN
  •  • 166 mots

Historien, jurisconsulte et grand mathématicien maghrébin, Shihāb al-dīn Abū l-‘Abbās, dit al-Qāḍī, fit ses études auprès d'‘Abd al-Waḥid al-Sighil Māsī, le célèbre mufti du Maroc, et d'Aḥmad Bābā al-Sūdānī. Il fut investi de la judicature de la ville de Salā. À l'âge de trente-quatre ans, il entreprit un voyage en Orient, mais son navire fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-al-qadi/#i_0

IBN AL-QALĀNISĪ (1073 env.-1160)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 156 mots

Chroniqueur damasquin, Abū Ya‘lā Hamza b. Asad al-Tamīmī Ibn al-Qalānisī est l'auteur d'une histoire de Damas et des régions environnantes (Dhayl ta'rikk dimashqī), qui, abstraction faite de quelques pages perdues au début, s'étend de l'arrivée des Fāṭimides à la veille de sa mort. Extrêmement précieuse, en raison de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-al-qalanisi/#i_0

IBN KHALDŪN (1332-1406)

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH
  •  • 2 117 mots

En ce xive siècle (viiie de l'hégire), les rivalités dynastiques déchirent le Maghreb. La Reconquista chrétienne entreprend de mettre un terme au destin d'al-Andalus presque réduit à la gloire de Grenade. L'Orient arabe subit la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-khaldun/#i_0

IBN RUSTEH (IXe-Xe s.)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 492 mots

Encyclopédiste arabe, Ibn Rusteh composa, peu après 903, une encyclopédie dont la septième partie seulement nous a été conservée (Kitāb al-A‘laq al-nafīsa, éd. De Goeje, Leyde, 1892 ; trad. franç. G. Wiet, Les Atours précieux, Le Caire, 1955). Ce qui subsiste de cette œuvre a trait à la géographie. On y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-rusteh/#i_0

MAQRĪZĪ AL- (1374-1442)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 356 mots

Historien égyptien, al-Maqrīzī est l'auteur d'ouvrages remarquables à la fois par leur érudition et par la curiosité d'esprit qu'ils attestent. Tous dérivent d'une recherche globale sur l'histoire de l'Égypte musulmane, sur ses origines, envisagée de multiples points de vue. Les matériaux réunis ont été utilisés par al-Maqrīzī pour écrire une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-maqrizi/#i_0

MAS‘ŪDĪ AL- (900 env.-env. 956)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 1 271 mots

Encyclopédiste et polygraphe du xe siècle, le représentant parfait, à son époque, du système culturel (adab) visant à donner à un public cultivé mais non spécialisé la somme des connaissances jugées composer le savoir. Né à Bagdad, il consacre sa vie à voyager et à écrire : on le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-mas-udi/#i_0

MISKAWAYH (933-1030)

  • Écrit par 
  • Mohammed ARKOUN
  •  • 680 mots

Le nom complet de Abū ‘Alī Aḥmad ibn Muḥammad ibn Ya‘qūb Miskawayh suggère une ascendance musulmane allant au moins jusqu'à son grand-père. Miskawayh est, en effet, un Iranien né à Rayy (ancienne capitale à proximité de l'actuelle Téhéran) et mort à Ispahan. Nous savons qu'à Rayy il y avait encore beaucoup de zoroastriens. Quoi qu'il en soit du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miskawayh/#i_0

RASHĪD AL-DĪN (1247-1318)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 276 mots
  •  • 1 média

Conseiller et historien des Īlkhān, les souverains mongols d'Iran aux xiiie et xive siècles, Rashīd al-Dīn est issu d'une famille de médecins juifs d'Hamadan et converti à l'islam orthodoxe ; médecin de la cour mongole, représentant de l'élite cultivée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rashid-al-din/#i_0

ṬABARĪ AL- (839-923)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 316 mots

Le plus illustre des historiens arabes. L'Histoire des rois et des peuples d'al-Ṭabarī relate, année par année, l'histoire du monde musulman (à l'exception de l'Occident) pendant les trois premiers siècles de l'hégire ; elle procède, comme la plupart de ses devancières, par accumulation systématique, à propos de chaque fait, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-tabari/#i_0

YA‘QŪBĪ AL- (mort en 897)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 542 mots

Écrivain arabe, historien et géographe, Ya‘qūbī appartient à une famille vouée par tradition à l'administration et au shī‘isme : un de ses ancêtres, préfet d'Égypte, paya de sa vie son attachement aux descendants de la famille d'‘Alī. Comme géographe, Ya‘qūbī paraît s'inscrire, à première vue, dans la lignée des géographes administrateurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-ya-qubi/#i_0