MAQRĪZĪ AL- (1374-1442)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien égyptien, al-Maqrīzī est l'auteur d'ouvrages remarquables à la fois par leur érudition et par la curiosité d'esprit qu'ils attestent. Tous dérivent d'une recherche globale sur l'histoire de l'Égypte musulmane, sur ses origines, envisagée de multiples points de vue. Les matériaux réunis ont été utilisés par al-Maqrīzī pour écrire une histoire générale de l'Égypte : la première partie en est perdue, la deuxième, l'Histoire des Fāṭimides, a été publiée, la troisième, le Sulūk, consacrée aux Ayyūbides et aux Mamlūk, traduite en français, en ce qui concerne les premiers Mamlūk, dès le xixe siècle par Quatremère avec des notes précieuses (1837-1845), la partie ayyūbide traduite par Blochet, et le reste publié en arabe jusqu'à la fin. Al-Maqrīzī a donné, sous un titre abrégé généralement en Khitāt, le plus remarquable de ses ouvrages, une description de l'Égypte et en particulier du Caire, dans laquelle, utilisant les données des textes et de l'archéologie, il fournit, au sujet des rues, des quartiers, des monuments, une masse extraordinaire de renseignements historiques et institutionnels, sans lesquels il n'est pas exagéré de dire que les ouvrages modernes sur l'histoire de l'Égypte n'auraient pu être écrits. Il a aussi utilisé ces matériaux, selon un usage répandu, à la composition d'un dictionnaire biographique, le Muqaffa, inachevé et incomplètement connu. Enfin, il a consacré des monographies précieuses à certains sujets qui témoignent de son ouverture d'esprit, en particulier l'histoire des monnaies (plusieurs fois traduit depuis Sylvestre de Sacy en 1830). Peut-être la masse même des textes ainsi réunis méthodiquement est-elle pour partie responsable de ce qu'ils semblent ensuite ne plus avoir été suffisamment copiés dans leur forme originale pour nous être directement parvenus ; on ne saurait en vouloir à al-Maqrīzī d'un effort qui, dans une certaine mesure, l'apparente à des historiens modernes.

—  Claude CAHEN

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  MAQRIZI AL- (1374-1442)  » est également traité dans :

IBN TAGHRĪBIRDĪ ABŪ L-MAḤĀSIN (1530/31-1604)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 134 mots

Historien issu d'une famille de mamlūk turcs d'Égypte, milieu auquel son œuvre doit certains caractères, Abū l-Maḥasin ibn Taghrībirdī est l'auteur, d'une part, d'un dictionnaire des principaux mamlūk, le Manhal al-safi , genre dans lequel il est unique, d'autre part de deux histoires, l'une, les Hawādith al-duhūr fī wadā l-ayyām wa-l-shuhur continuant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abu-l-mahasin-ibn-taghribirdi/#i_49971

Pour citer l’article

Claude CAHEN, « MAQRĪZĪ AL- - (1374-1442) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-maqrizi/