BALĀDHURĪ AL- (mort en 892 env.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien musulman du ixe siècle. La famille d'Aḥmād b. Yaḥyā b. Djābir b. Dāwād al-Balādhurī est peut-être d'origine persane, mais elle est en tout cas depuis longtemps établie en pays arabe ; en dehors de voyages en Syrie, al-Balādhurī passe presque toute sa vie en ‘Irāq, surtout à Baghdād où on le retrouve parfois à la cour califale. On lui doit deux grands ouvrages, les Futuḥ al-Buldān (Histoire des conquêtes musulmanes) et les Ansāb al-Ashrāf (Généalogie des notables). Les Futuḥ al-Buldān rapportent l'histoire des conquêtes arabes dans les différentes directions, avec l'intention moins peut-être d'en fixer les épisodes militaires principaux que de rappeler les conditions juridiques qu'il pouvait être nécessaire de connaître pour la pratique administrative de ce temps. L'un des chapitres les plus importants pour nous est celui, dont il n'y a pas de correspondant, où al-Balādhurī présente les traditions relatives à l'origine de la monnaie musulmane. Le second ouvrage d'al-Balādhurī est le livre des Ansāb al-Ashrāf où, par branches de familles, l'auteur a rassemblé une masse d'informations sur un grand nombre de personnages importants des deux premiers siècles de l'Islam, à commencer par Muḥammad ; cette source est d'autant plus importante que les traditions, souvent rapportées littéralement, ne sont pas uniquement celles qui avaient cours officiellement en milieu ‘abbāside mais que certaines remontent en Syrie aux Umayyades.

—  Claude CAHEN

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Claude CAHEN, « BALĀDHURĪ AL- (mort en 892 env.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-baladhuri/