Mathématiciens, de 1900 à nos jours


ACKERMANN WILHELM (1896-1962)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 374 mots

Mathématicien allemand, spécialiste de la logique. Né le 29 mars 1896 à Schönebeck, près d'Altena en Westphalie (alors en Prusse, aujourd'hui en Allemagne), Wilhelm Ackermann fait ses études supérieures à l'université de Göttingen. Dans sa thèse, accomplie sous la direction de David Hilbert (1862-1943), il démont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-ackermann/#i_0

AHLFORS LARS VALERIAN (1907-1996)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 256 mots

Mathématicien finlandais, un des deux premiers lauréats de la médaille Fields en 1936. Né le 18 avril 1907 à Helsinki, Lars Ahlfors y soutient sa thèse de doctorat en 1932. Professeur à l'université d'Helsinki de 1938 à 1944, il passe deux ans à l'université de Zurich puis est nommé professeur à Harvard (Cambridge, Massachusetts), où il restera jusqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lars-valerian-ahlfors/#i_0

APÉRY ROGER (1916-1994)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 339 mots

Né le 14 novembre 1916 à Rouen, Roger Apéry est le fils unique d'un ingénieur grec, qui a émigré en France en 1903. Il passe son enfance à Lille puis à Paris, dans un pauvre appartement du quartier de la Goutte d'Or. Victime de la crise économique de 1929, son père avait dû accepter un modeste poste de gardien au ministère des Anciens Combattants. Passionné d'histoire et de mathématiques, Roger Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-apery/#i_0

APPEL KENNETH (1932-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 386 mots

Lemathématicien américain Kenneth Appel apporta, avec son confrère Wolfgang Haken, la preuve du problème dit des quatre couleurs en 1976.Kenneth Ira Appel naît le 8 octobre 1932, dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Il étudie les mathématiques au Queens College de New York, où il décroche une licence en 1953, puis à l’université du Michigan, où il passe un doctorat en 1959. Dès l’obtention de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-appel/#i_0

ARNOLD VLADIMIR (1937-2010)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

Le mathématicien russe Vladimir Igorevich Arnold, décédé le 3 juin 2010 à Paris des suites d'une opération chirurgicale, a marqué le développement des mathématiques dans de nombreux domaines. Né le 12 juin 1937 à Odessa en Ukraine dans une famille dont plusieurs membres étaient d'excellents scientifiques, il montre très tôt un goût et un talent exceptionnels pour les mathématiques. En 1959, il con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-arnold/#i_0

ARTIN EMIL (1898-1962)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 324 mots

On peut considérer Artin comme un des fondateurs de l'algèbre contemporaine ; par exemple, de l'aveu de son auteur, le livre Moderne Algebra de Van der Waerden, qui fut l'ouvrage de référence pendant trente ans, est issu de leçons professées par Emil Artin et Emmy Noether. Tant directement par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-artin/#i_0

ATIYAH MICHAEL FRANCIS (1929-2019)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 354 mots

Mathématicien britannique, lauréat de la médaille Fields en 1966 pour ses travaux en topologie. Né le 22 avril 1929 à Londres, Michael Francis Atiyah fait ses études primaires à Khartoum (Soudan), secondaires au Victoria College du Caire et à Alexandrie en Égypte, supérieures enfin au Trinity College de l'université de Cambridge, où il obtient son do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-francis-atiyah/#i_0

BAIRE RENÉ-LOUIS (1874-1932)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 336 mots

Les travaux du mathématicien français René-Louis Baire portent principalement sur la théorie des fonctions de variables réelles. Ancien élève de l'École normale supérieure, Baire enseigna d'abord à l'université de Montpellier. En 1905, il vint faire au Collège de France ses célèbres Leçons sur les fonctions discontinues, rédigées par A. Denjoy. Cette même année, il succède à C. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-louis-baire/#i_0

BAKER ALAN (1939-2018)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 332 mots

Alan Baker, mathématicien britannique, lauréat de la médaille Fields en 1970 pour ses travaux en théorie des nombres, est né le 19 août 1939 à Londres. Il a fait ses études supérieures à l'University College de Londres puis au Trinity College de Cambridge où il soutient sa thèse de doctorat en 1964. Il est nommé professeur à l'université de Cambridge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-baker/#i_0

BAKER HENRY FREDERICK (1866-1956)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 292 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de géométrie. Né le 3 juillet 1866 à Cambridge, Henry Frederick Baker fit ses études et toutes ses recherches à l'université de Cambridge. Assistant d'Arthur Cayley (1821-1895), profondément influencé par Felix Klein (1849-1925) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-frederick-baker/#i_0

BANACH STEFAN (1892-1945)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 603 mots

Avec l'introduction des espaces qui portent son nom et l'étude fine des applications linéaires dans ces espaces, Banach est un des fondateurs de l'analyse fonctionnelle. Son œuvre illustre bien la force des théories mathématiques modernes : se gardant à égale distance d'une généralisation stérile et d'une spécialisation excessive, Banach a su construire une théorie très riche qui embrasse et regro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stefan-banach/#i_0

BERGE CLAUDE (1926-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 209 mots

Mathématicien français. Fondateur de la théorie des graphes, écrivain cofondateur de l'Oulipo (« Ouvroir de littérature potentielle », en 1960), Claude Berge laisse aussi une œuvre de sculpteur et une collection d'objets d'art des Asmat de Nouvelle-Guinée. Docteur ès sciences mathématiques, chercheur au C.N. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-berge/#i_0

BERNSTEIN FELIX (1878-1956)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 340 mots

Mathématicien allemand naturalisé américain, spécialiste de la théorie des ensembles puis des statistiques appliquées. Né le 24 février 1878 à Halle (Allemagne), Felix Bernstein est le fils d'un spécialiste de l'électrobiologie. Élève de Georg Cantor (1845-1918) à Halle, Bernstein démontre en 1897 son fameux théorème sur l'équivalence des ensembles : si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-bernstein/#i_0

BIEBERBACH LUDWIG (1886-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 326 mots

Mathématicienallemand. Ludwig Bieberbach naît le 4 décembre 1886 à Goddelau, près de Francfort-sur-le-Main, et décède le 1er septembre 1982 à Oberaudorf (en Bavière). Sa thèse, soutenue en 1910, sous la direction de Felix Klein à l'université de Göttingen, développe la théorie des fonctions automorphes. En 1911, il résout la premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-bieberbach/#i_0

BIRKHOFF GEORGE DAVID (1884-1944)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 339 mots

Après des études à Chicago, Birkhoff enseigna à l'université du Wisconsin (1907-1909), à celle de Princeton (1909-1912) et enfin à l'université Harvard, de 1912 jusqu'à sa mort. Il fut un brillant enseignant et directeur de recherches : vers le milieu du siècle, une bonne partie des plus grands mathématiciens américains soit avaient soutenu leur doctorat sous sa direction, soit poursuivaient leurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-david-birkhoff/#i_0

BLACKWELL DAVID (1919-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 394 mots

Le statisticien et mathématicien américain David Blackwell apporta une contribution importante à la théorie des jeux, à la théorie des probabilités, à la théorie de l'information et aux statistiques bayésiennes. Il bouscula des barrières raciales quand il devint, en 1965, le premier Noir américain nommé membre de la National Academy of Sciences aux États-Unis.David Harold Blackwell est né le 24 av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-blackwell/#i_0

BOHR HARALD (1887-1951)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 133 mots

Né à Copenhague, frère du physicien Niels Bohr, Harald Bohr devint professeur à l'institut polytechnique de Copenhague, en 1915, puis à l'Université de cette ville, en 1930.Ses premiers travaux portent sur les séries de Dirichlet. En liaison avec E. Landau, il étudie la fonction zêta dans sa partie critique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harald-bohr/#i_0

BOMBIERI ENRICO (1940- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 314 mots

Mathématicien italien, lauréat de la médaille Fields en 1974 pour ses travaux en théorie des nombres. Né le 26 novembre 1940 à Milan (Italie), Enrico Bombieri soutient, en 1963, sa thèse de doctorat à l'université de Milan. Professeur à l'université de Pise de 1966 à 1973, il enseigne à partir de 1974 à l'École normale supérieure de Pise et occupe la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-bombieri/#i_0

BORCHERDS RICHARD EVEN (1959- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 240 mots

Mathématicien sud-africain, lauréat de la médaille Fields en 1998 pour ses travaux en théorie des groupes et en algèbre de Lie. Né le 29 novembre 1959 au Cap (Afrique du Sud), Richard Even Borcherds fait ses études supérieures à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne) où il soutient sa thèse de doctorat en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-even-borcherds/#i_0

BOREL ARMAND (1923-2003)

  • Écrit par 
  • Pierre CARTIER
  •  • 799 mots

En 1992, le mathématicien Armand Borel a reçu le prix international Balzan « pour ses contributions fondamentales à la théorie des groupes de Lie, des groupes algébriques et des groupes arithmétiques, et pour son action inlassable en faveur de la recherche mathématique et de la propagation des idées nouvell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-borel/#i_0

BOREL ÉMILE (1871-1956)

  • Écrit par 
  • Maurice FRÉCHET
  •  • 2 297 mots

Grand mathématicien, mais aussi homme politique et philosophe, Émile Borel laisse une œuvre scientifique très variée. Son talent s'exprime dans l'art d'ouvrir des voies nouvelles, d'y faire des premiers pas, assez importants pour attirer l'attention de nombreux chercheurs et les inciter à s'y engager à leur tour. Les recherches de Borel se sont déroulées successivement dans deux domaines différent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-borel/#i_0

BOURBAKI NICOLAS (XXe s.)

  • Écrit par 
  • André MARTINEAU
  •  • 1 745 mots
  •  • 1 média

Nicolas Bourbaki est un pseudonyme désignant un groupe de mathématiciens français qui, depuis 1940, a entrepris de publier un traité intitulé Éléments de mathématique. De ces éléments ont été déjà publiées plus de trente monographies représentant un volume d'environ cinq mille pages. En plus de ce traité, Nicolas Bourbaki a aussi publié quelques articles et un livre d'histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbaki-nicolas/#i_0

BOURGAIN JEAN (1954-2018)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 352 mots

Mathématicien belge, lauréat de la médaille Fields en 1994 pour ses travaux en analyse. Né le 28 février 1954 à Ostende (Belgique), Jean Bourgain fait ses études supérieures à l'université libre de Bruxelles, où il soutient sa thèse de doctorat en 1977. Boursier de recherche puis professeur à Bruxelles jusqu'en 1985, il devient ensuite simultanément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bourgain/#i_0

BOURGUIGNON JEAN-PIERRE (1947- )

  • Écrit par 
  • Andrei MOROIANU
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

Jean-Pierre Bourguignon est un mathématicien français, spécialiste de la géométrie différentielle et de la physique mathématique. Le titre de docteur honoris causa lui est conféré par l'université Keiō au Japon en 2008 et par l'université de Nankai en Chine en 2011. Depuis le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-bourguignon/#i_0

BRAUER RICHARD (1901-1977)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 219 mots

Mathématicien américain d'origine allemande dont les travaux ont porté principalement sur la théorie des groupes finis. Né à Berlin, Brauer a enseigné à l'université de Koenigsberg, à celle de Toronto (Mi.) et à l'université Harvard.Brauer a débuté par d'importants travaux sur les algèbres simples, introduisant les notions de corps neutralisant et de « groupe de Brauer », participant, avec E. Noet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-brauer/#i_0

BROUWER LUITZEN (1881-1966)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 120 mots

Logicien et mathématicien hollandais, né à Amsterdam, Brouwer est l'un des fondateurs de la topologie algébrique. Il en a démontré l'un des plus beaux théorèmes, le théorème du point fixe, dont les applications et généralisations, de la théorie des jeux aux équations différentielles, se sont révélées fondamentales. Après 1907, à partir d'une philosophie originale du raisonnement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luitzen-brouwer/#i_0

BURNSIDE WILLIAM SNOW (1852-1927)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 396 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de la théorie des groupes. Né le 2 juillet 1852 à Londres (Grande-Bretagne) d'un père écossais, William Snow Burnside fait ses études supérieures au Pembroke College de l'université de Cambridge, dont il est diplômé en 1875 et où il effectue ses recherches jusqu'en 1885. Dans son premier article, daté de 1883, il étudie certaines propriétés des fonctions ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-snow-burnside/#i_0

CAJORI FLORIAN (1859-1930)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 118 mots

Mathématicien d'origine suisse, Florian Cajori est l'auteur d'ouvrages fondamentaux sur l'histoire des mathématiques.À l'âge de seize ans, Cajori se rendit aux États-Unis où il fit ses études supérieures. Après avoir enseigné près de vingt ans au Colorado College, il fut nommé en 1918 à la chaire d'histoire des mathématiques de l'Université de Californie.Les principaux ouvrages de Cajori sont : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florian-cajori/#i_0

CARLEMAN TORSTEN (1892-1949)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 217 mots

Avant d'enseigner, Carleman travailla à l'université d'Upsal (où il il fit ses études supérieures) et publia une trentaine d'articles mathématiques traitant de la théorie des fonctions d'une variable réelle ou complexe et de la théorie des équations intégrales ; parmi ces œuvres, les plus connues sont : Sur les équations singulières à noyau réel et symétrique (1923) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torsten-carleman/#i_0

CARLESON LENNART (1928- )

  • Écrit par 
  • Jeremy John GRAY
  • , Universalis
  •  • 772 mots

Le mathématicien suédois Lennart Carleson reçut en 2006 le prix Abel « pour ses contributions profondes et déterminantes à l'analyse harmonique et à la théorie des systèmes dynamiques lisses ». Cette récompense couronne notamment les travaux effectués avec son collègue et compatriote Michael Benedicks en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lennart-carleson/#i_0

CARTAN ÉLIE (1869-1951)

  • Écrit par 
  • Paulette LIBERMANN
  •  • 1 634 mots

Élie Cartan fut l'un des plus grands mathématiciens de son époque. Il possédait une intuition géométrique remarquable, aidée par une très grande aptitude à dominer les calculs les plus complexes. Il fut également un excellent professeur. Son œuvre considérable présente une grande unité ; elle gravite principalement autour de la théorie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-cartan/#i_0

CARTAN HENRI (1904-2008)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Mathématicien français ayant exercé une influence considérable sur son siècle, Henri Cartan s'est éteint à Paris le 13 août 2008, à l'âge de cent quatre ans. Fils du géomètre de grand renom Élie Cartan (1869-1951), il était né à Nancy le 8 juillet 1904. Dernier représentant de la génération Bourbaki, professeur à l'École normale supérieure pendant vingt- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-cartan/#i_0

CARTWRIGHT MARY LUCY (1900-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 543 mots

Mathématicienne britannique spécialiste de l'analyse complexe et des équations différentielles. Née le 17 décembre 1900 à Aynho dans le Northamptonshire (Royaume-Uni), Mary Lucy Cartwright est la fille d'un pasteur de l'Église anglicane. Admise en octobre 1919 au collège Saint Hugh de l'université d'Oxford pour y étudier les mathématiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-lucy-cartwright/#i_0

CASSELS JOHN WILLIAM SCOTT (1922- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 324 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de la théorie des nombres. Né le 11 juillet 1922 à Durham, John William Scott Cassels est le fils du directeur de l'agriculture du comté de Durham dans le nord de l'Angleterre. Après des études secondaires et supérieures à Édimbourg (Écosse), il est admis en 1943 au Trinity College de l'université de Cambridge, où il soutient sa thèse de doctorat en 1949 sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-william-scott-cassels/#i_0

CASTELNUOVO GUIDO (1865-1952)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 345 mots

Mathématicien italien dont les travaux ont porté principalement sur la géométrie algébrique. Né à Venise, Castelnuovo fut l'élève de Véronèse à Padoue ; assistant à Turin, il eut avec C. Segre de nombreux entretiens d'où devait sortir l'exposé de la géométrie sur une courbe algébrique, publié en 1894 par Segre (où la méthode hyperspatiale est ut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guido-castelnuovo/#i_0

CHERN SHIING-SHEN [CHEN XINSHEN] (1911-2004)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 746 mots

Que faut-il pour qu'on dise d'un homme qu'il est l'un des plus grands mathématiciens de son temps ? Le nombre de théorèmes prouvés importe peu. Il faut avoir trouvé ceux qui révèlent une compréhension profonde et inventé de nouveaux objets mathématiques qui reconfigurent les acquis du passé et permettent d'avancer. On peut aussi marquer son époque par ses qualités personnelles en attirant l'attent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chern-shiing-shen-chen-xinshen/#i_0

CHEVALLEY CLAUDE (1909-1984)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 263 mots

Fils d'ambassadeur, né à Johannesburg, Chevalley a fait la plus grande partie de ses études à Paris, où il fut élève de l'École normale supérieure, de 1926 à 1929. Il a enseigné à l'université de Rennes, puis aux États-Unis, aux universités de Princeton et de Columbia (New York). Il termina sa carrière comme professeur et correspondant de l'Académie des sciences à l'université de Paris.Ses travaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-chevalley/#i_0

CHOQUET GUSTAVE (1915-2006)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 971 mots

Trop jeune pour faire partie des fondateurs du groupe Bourbaki, mais trop vieux pour avoir été leur élève, Gustave Choquet est pourtant l'un de ceux qui, après la Seconde Guerre mondiale, modernisent la mathématique et son enseignement. Né à Solesmes (Nord) le 1er mars 1915, il est, dans le domaine de l'analyse mathématique, l'hér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-choquet/#i_0

CHURCH ALONZO (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 620 mots

Mathématicien et logicien, philosophe et historien de la logique, Alonzo Church est né le 14 juin 1903 à Washington et mort le 11 août 1995 à Hudson (Ohio). Professeur de mathématiques à l'université de Princeton, directeur du Journal of Symbolic Logic, il est selon Kneale « le plus fidèle des disciples de Frege ». Réputé « platonisant », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonzo-church/#i_0

COHEN PAUL JOSEPH (1934-2007)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 158 mots

Mathématicien et logicien américain, Paul Joseph Cohen est né le 2 avril 1934 à Long Branch (New Jersey) et mort le 23 mars 2007 à Stanford (Californie). En 1963, Cohen a découvert une nouvelle construction de modèles, appelée forcing, qui joue désormais un rôle fondamental dans la théorie des ensembles et dans la théorie des modèles ; et il a construit des modèles de la théorie des ensembles (sup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-joseph-cohen/#i_0

CONNES ALAIN (1947- )

  • Écrit par 
  • Jacques TITS
  •  • 1 247 mots

Alain Connes, mathématicien français, a obtenu la médaille Fields en 1982 avec W. P. Thurston (États-Unis) et S. T. Yau (originaire de Chine, vivant aux États-Unis).Alain Connes est né le 1er avril 1947 à Draguignan. Ancien élève à l'École normale supérieure, il a reçu, en 1980, le prix Ampère, l'un des plus importants décernés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-connes/#i_0

COUFFIGNAL LOUIS PIERRE (1902-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 356 mots

Cybernéticien français, agrégé de mathématiques, docteur ès sciences, Couffignal enseigne tout d'abord dans différents lycées, puis à l'École navale et enfin au lycée Buffon (1938-1939). Directeur du laboratoire de calcul Blaise-Pascal de 1938 à 1960, il est nommé inspecteur général de l'Instruction publique en 1945. Après son agrégation, il songe tout d'abord à faire une thèse de logique symboliq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pierre-couffignal/#i_0

COXETER HAROLD SCOTT MACDONALD (1907-2003)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 738 mots

Dans le paysage mathématique du xxe siècle, marqué par l'abstraction, l'œuvre de Harold Scott MacDonald Coxeter tranche par ses aspects esthétique et intuitif. Selon l'architecte Richard Buckminster Fuller (1895-1983), Coxeter, né à Londres le 9 février 1907, serait « le géomètre de notre vingtième siècle a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-scott-macdonald-coxeter/#i_0

DANTZIG GEORGE (1914-2005)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 830 mots

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les mathématiciens américains s'investissent dans l'effort militaire. Les problèmes qu'ils rencontrent – le débarquement en Normandie, la protection des convois transatlantiques, la planification des campagnes de bombardement aérien, par exemple – mobilisent un arsenal mathématique sophistiqué. Le conflit modifie prof […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-dantzig/#i_0

DELIGNE PIERRE (1944- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 370 mots

Pierre Deligne est un mathématicien belge, né le 3 octobre 1944 à Etterbeek près de Bruxelles. Il a reçu le prix Abel 2013 « pour ses contributions fondamentales à la géométrie algébrique et pour leur impact considérable et continu sur la théorie des nombres, la théorie des représentations et les domaines connexes  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-deligne/#i_0

DICKSON LEONARD EUGENE (1874-1954)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 238 mots

Mathématicien américain, né à Independence dans l'Iowa et mort à Harlingen, dans le Texas. Dickson fit ses premières études à l'université du Texas, avant de les poursuivre à Chicago, à Leipzig et à Paris. Il enseigna à l'université de Chicago de 1900 jusqu'en 1941, date de sa retraite. Il fut membre de la National Academy of Sciences (1913), de la London Mathematical Society et président de l'Ame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-eugene-dickson/#i_0

DIEUDONNÉ JEAN (1906-1992)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 287 mots
  •  • 1 média

Les travaux de ce mathématicien français, né le 1er juillet 1906 à Lille, concernent d'importants domaines de la topologie et de l'algèbre. Depuis 1935, et jusqu'à ces dernières années, Dieudonné a collaboré très activement à l'élaboration des Éléments de mathématique de Nicolas Bourbaki. En 1968, il a été élu à l'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dieudonne/#i_0

DONALDSON SIMON KIRWAN (1957- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 334 mots

Mathématicien britannique, lauréat de la médaille Fields en 1986. Né le 20 août 1957 à Cambridge (Grande-Bretagne), Simon Kirwan Donaldson fait ses études supérieures au Pembroke College de Cambridge et au Worcester College d'Oxford où il soutient sa thèse de doctorat en 1983. Il occupe ensuite divers postes de recherche et d'enseignement à l'univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-kirwan-donaldson/#i_0

DOUGLAS JESSE (1897-1965)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 287 mots

Mathématicien américain, un des deux premiers lauréats de la médaille Fields en 1936. Né le 3 juillet 1897 à New York, Jesse Douglas fait ses études au City College et à l'université Columbia de New York où il soutient sa thèse de doctorat en mathématiques en 1920. Il enseigne au Massachusetts Institute of Technology de 1930 à 1936, puis à l'Institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesse-douglas/#i_0

DRINFELD VLADIMIR GERSHONOVITCH (1954- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 388 mots

Mathématicien ukrainien, lauréat de la médaille Fields en 1990. Né le 14 février 1954 à Kharkov en Ukraine, Vladimir Gershonovitch Drinfeld fait ses études supérieures à l'université de Moscou et à l'institut Steklov de mathématiques, où il soutient sa thèse en 1988. Il est, depuis 1985, membre de l'institut de physique des basses températures de Kha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-gershonovitch-drinfeld/#i_0

EDDINGTON ARTHUR STANLEY (1882-1944)

  • Écrit par 
  • Jacques MERLEAU-PONTY
  •  • 2 824 mots

Arthur Stanley Eddington fut le principal artisan de la théorie moderne des étoiles ; il appartint aussi à la première génération des grands théoriciens de la relativité. Il s'engagea plus tard dans une entreprise originale et audacieuse, tendant à reconstruire mathématiquement, sur la base de principes épistémologiques, la structure du monde physique ; il ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-stanley-eddington/#i_0

EHRESMANN CHARLES (1905-1979)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 373 mots

Mathématicien français, spécialiste de topologie différentielle et de théorie des catégories. Né le 9 avril 1905 à Strasbourg, qui appartenait alors à l'Allemagne, Charles Ehresmann est issu d'une famille alsacienne pauvre. Son père était jardinier. Après des études secondaires au lycée Kléber de Strasbourg, Ehresmann est admis en 1924 à l'École normale supérieure de Paris puis enseigne une année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ehresmann/#i_0

ENRIQUES FEDERIGO (1871-1946)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 237 mots

Mathématicien italien, Federigo Enriques a travaillé sur la géométrie algébrique et la géométrie différentielle. Né à Livourne, Enriques fit ses études supérieures jusqu'au doctorat à l'université de Pise, puis se rendit à Rome pour suivre les cours de Cremona ; il s'y lia avec G. Castelnuovo, de quelques années son aîné. Leurs travaux ont dével […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federigo-enriques/#i_0

ERDÖS PAUL (1913-1996)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis NICOLAS
  •  • 950 mots

Mathématicien brillant et hors du commun, lauréat du prix Wolf en 1983.Né le 26 mars 1913 à Budapest et décédé le 20 septembre 1996 à Varsovie, Paul Erdös fut un enfant prodige et, à l'âge de quatre ans, il savait déjà compter avec des nombres de trois chiffres et avait redécouvert les nombres négatifs. Il fut élevé par ses parents, professeurs de mathématiques, comme un fils unique, ses deux sœur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-erdos/#i_0

FALTINGS GERD (1954- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 215 mots

Mathématicien allemand, lauréat de la médaille Fields en 1986. Né le 28 juillet 1954 à Gelsenkirchen (Allemagne), Gerd Faltings fait ses études à l'université de Münster, où il soutient sa thèse de doctorat en 1978.Boursier à l'université Harvard l'année suivante, il enseigne à l'université de Münster, puis à celle de Wuppertal, avant d'être nommé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerd-faltings/#i_0

FEFFERMAN CHARLES LOUIS (1949- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 149 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1978 pour ses travaux en analyse. Né le 18 avril 1949 à Washington (D.C.), Charles Louis Fefferman fait ses études supérieures à l'université du Maryland, puis à celle de Princeton (New Jersey), où il soutient sa thèse de doctorat en 1969. Après quelques années à l'université de Chicago, il re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-louis-fefferman/#i_0

FIELDS JOHN CHARLES (1863-1932)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 242 mots

Mathématicien canadien qui établit en 1932 une récompense considérée comme l'équivalent du prix Nobel pour les mathématiciens : la médaille Fields. Né le 14 mai 1863 à Hamilton (Ontario, Canada), John Charles Fields fait ses études à l'université de Toronto puis à l'université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland), où il soutient sa thèse de doctorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-charles-fields/#i_0

FISHER RONALD AYLMER (1890-1962)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 781 mots

Statisticien et généticien britannique, né le 17 février 1890 à Londres, mort le 29 juillet 1962 à Adélaïde (Australie).En 1909, Ronald Aylmer Fisher obtient une bourse pour étudier les mathématiques à l'université de Cambridge, dont il sort diplômé en astronomie en 1912. Il demeure à Cambridge l'année suivante, pour parfaire sa formation en astronomie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-aylmer-fisher/#i_0

FOCK VLADIMIR ALEXANDROVITCH (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 826 mots

Diplômé de l'université de Petrograd, Vladimir Alexandrovitch Fock entre à l'Institut d'optique en 1919 et par la suite à l'Institut de physique et de technique de Leningrad, où il est professeur de physique théorique à partir de 1922. Il est nommé membre de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. en 1939. Très connu dans les milieux scientifiques, Fock a écrit plus de deux cents publications sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-alexandrovitch-fock/#i_0

FRAENKEL ADOLF ABRAHAM HALEVI (1891-1965)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 245 mots

Mathématicien allemand, spécialiste de la théorie des ensembles. Né le 17 évrier 1891 à Munich (Allemagne), Adolf Abraham Halevi Fraenkel fait ses études supérieures dans différentes universités, à Munich, Marburg, Berlin puis Breslau. Ses premiers travaux concernent les nombres p-adiques et la théorie des anneaux. Il enseigne à partir de 1916 à l’université de Marburg et y est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-abraham-halevi-fraenkel/#i_0

FRÉCHET MAURICE (1878-1973)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 309 mots

Mathématicien français dont le nom reste attaché principalement à l'introduction des espaces métriques en analyse fonctionnelle. Né à Maligny, Fréchet entra à l'École normale supérieure en 1900. Il fut successivement professeur de mécanique à l'université de Poitiers (1910-1919), professeur d'analyse supérieure à l'université de Strasbourg (1920-19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-frechet/#i_0

FREDHOLM IVAR (1866-1927)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 323 mots

Mathématicien suédois dont le nom reste attaché à la théorie des équations intégrales. Né à Stockholm, Fredholm obtint son doctorat ès sciences à Uppsala en 1898, puis il fut attaché comme maître de conférences de physique mathématique à l'université de Stockholm. Il conserva ce poste jusqu'à sa nomin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivar-fredholm/#i_0

FREEDMAN MICHAEL HARTLEY (1951- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 310 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1986. Né le 21 avril 1951 à Los Angeles (Californie), Michael Hartley Freedman soutient sa thèse de doctorat à l'université de Princeton (New Jersey) en 1973 ; il enseigne à l'université de Californie à Berkeley de 1973 à 1975, puis rejoint l'Institute for Advanced Study de Princeton. En 1976, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-hartley-freedman/#i_0

FREGE GOTTLOB (1848-1925)

  • Écrit par 
  • Claude IMBERT
  •  • 3 267 mots

Professeur de mathématiques à l'université d'Iéna, Gottlob Frege est le fondateur de la logique moderne ou logique mathématique, selon l'appellation due à Giuseppe Peano et universellement admise. Longtemps méconnus, ses travaux furent révélés au public savant par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottlob-frege/#i_0

FRISCH RAGNAR (1895-1973)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 466 mots

Titulaire du prix Nobel pour son rôle de pionnier en matière d'économétrie, Ragnar Frisch, né à Oslo, était le fils d'un célèbre orfèvre, Anton Frisch, et commença à s'initier à cette profession, selon une tradition familiale qui remontait à 1630. Il fit son propre apprentissage à l'entreprise David Andersen d'Oslo. Mais, sur les conseils de sa mère, Rag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ragnar-frisch/#i_0

FROBENIUS GEORG FERDINAND (1849-1917)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 535 mots

Mathématicien allemand, connu en particulier pour ses travaux en théorie des groupes. Né le 26 octobre 1849 à Charlottenburg, près de Berlin (Prusse), Georg Ferdinand Frobenius était le fils d'un pasteur protestant. Après des études secondaires au lycée Joachimsthal de Berlin, il passe un semestre à l'université de Göttingen puis continue ses études universitaires à Berlin où il profite des cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-ferdinand-frobenius/#i_0

GELFAND ISRAEL MOISEEVICH (1913-2009)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 565 mots

Le mathématicien russe Israel Moiseevich Gelfand est mort le 5 octobre 2009, à New Brunswick, dans le New Jersey (États-Unis), à l'âge de quatre-vingt-seize ans. Il est universellement reconnu comme l'une des plus importantes figures des mathématiques du xxe siècle. Né le 2 septembre 1913 à Okny, près d'Odessa en Ukraine, Gelfand quitte sa région nata […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel-moiseevich-gelfand/#i_0

GELFOND ALEXANDRE OSSIPOVITCH (1906-1968)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 160 mots

Mathématicien russe, né à Saint-Pétersbourg et mort à Moscou. Le nom de Gelfond reste attaché à l'étude des nombres transcendants ; on lui doit aussi d'importants résultats sur l'interpolation et l'approximation des fonctions de variable complexe. Depuis 1931, Gelfond a enseigné les mathématiques à l'université de Moscou, où il a occupé successivement des chaires d'analyse, de théorie des nombres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ossipovitch-gelfond/#i_0

GENTZEN GERHARD (1909-1945)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 136 mots

Logicien allemand, né à Greifswald et mort à Prague lors de son emprisonnement par les Soviétiques. Gentzen a développé l'étude des systèmes de déduction naturelle et établi un théorème d'élimination des coupures. Gerhard Gentzen a également donné une démonstration de consistance de l'arithmétique du premier ordre fondée sur l'induction transfinie jusqu'au premier nombre ordinal inaccessible pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerhard-gentzen/#i_0

GLAISHER JAMES WHITBREAD LEE (1848-1928)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 314 mots

Mathématicien et astronome britannique. Né le 5 novembre 1848 à Lewisham (Angleterre), James Whitbread Lee Glaisher est le fils d'un astronome pionnier des mesures météorologiques et détenteur du record des ascensions en ballon réussies. Il fait ses études supérieures au Trinity College de Cambridge. Encore étudiant, il publie un article sur les fonctions sinus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-whitbread-lee-glaisher/#i_0

GÖDEL KURT (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 2 299 mots

Issue de la pensée de Boole, de Cantor et de Frege au cours de la seconde moitié du xixe siècle, la logique mathématique connaît ses premiers développements grâce à Hilbert et à Russell et Whitehead (premier quart du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-godel/#i_0

GONSETH FERDINAND (1890-1975)

  • Écrit par 
  • Anne-Françoise SCHMID
  •  • 839 mots

Mathématicien et philosophe suisse, né à Sonvilier (Jura). Fils d'un industriel, Ferdinand Gonseth étudia les mathématiques à l'École polytechnique fédérale de Zurich, où il présenta sa thèse de doctorat (1915). Professeur à l'université de Berne (1919), puis à l'École polytechnique de Zurich (1929), il adjoignit bientôt à sa chaire de mathématiques supérieures un cours de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-gonseth/#i_0

GOWERS WILLIAM TIMOTHY (1963- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 211 mots

Mathématicien britannique, lauréat de la médaille Fields en 1998. Né le 20 novembre 1963 à Marlborough (Grande-Bretagne), William Timothy Gowers fait ses études supérieures à l'université de Cambridge, où il soutient sa thèse de doctorat en 1990. Boursier de recherche au Trinity College, puis enseignant à l'University College de Londres pendant quatr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-timothy-gowers/#i_0

GROMOV MIKHAËL (1943- )

  • Écrit par 
  • Antoine CHAMBERT-LOIR
  •  • 990 mots

Le mathématicien Mikhaël Leonidovitch Gromov, dit Misha Gromov, est né le 23 décembre 1943 à Boksitogorsk (Union soviétique), près de Saint-Pétersbourg (alors Leningrad), où il accomplit ses études supérieures, exerçant ensuite à l'université de la ville comme professeur assistant de 1967 à 1974. Dans sa thèse, préparée sous la direction de Vladimir Rokhlin (1919-1984), il unifie et généralise de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhael-gromov/#i_0

GROTHENDIECK ALEXANDER (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ, 
  • Universalis
  •  • 659 mots

Né le 28 mars 1928 à Berlin d'un père russe (assassiné par les nazis) et d'une mère allemande, Alexander Grothendieck est venu comme réfugié en France à l'âge de treize ans et y a toujours vécu, restant longtemps apatride par respect des convictions philosophiques de son père. Il est naturalisé français en 1971. Professeur à l'Institut des hautes études scientifiques (IHES) de 1960 à 1969, il a re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-grothendieck/#i_0

HAAR ALFRÉD (1885-1933)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 415 mots

Mathématicien hongrois, né à Budapest et mort à Szeged. Élève de David Hilbert à Göttingen (1905-1910), Alfred Haar, après un court passage à l'École polytechnique de Zurich, devint en 1912 professeur à l'université de Klausenburg (Kolozsvár), où enseigna F. Riesz. Lorsqu'en 1918 Klausenburg devint roumain (Cluj Napoca), Haar et Riesz partirent pour Bu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-haar/#i_0

HADAMARD JACQUES (1865-1963)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 385 mots

Le mathématicien Jacques Hadamard (né à Versailles, mort à Paris) a eu une grande influence sur l'école française de mathématiques au début du siècle. S'il reste l'héritier de la grande tradition des analystes du xixe siècle dans ses travaux sur les fonctions analytiques, dont il tire de belles conséquences arithmétiques, il apparaît aussi comme un pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-hadamard/#i_0

HALL PHILIP (1904-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 430 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de la théorie des groupes. Né le 11 avril 1904 à Hampstead près de Londres, abandonné par son père dès sa naissance, Philip Hall passe son enfance dans un milieu pauvre et fait ses études élémentaires au Christ's Hospital de Londres. Élève brillant, il est admis au King's College de l'université de Cambridge en octobre 1922. Dans son premier essai sur les iso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-hall/#i_0

HARDY GODFREY HAROLD (1877-1947)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 442 mots

Mathématicien anglais, né à Granleigh, dans le Surrey, et mort à Cambridge. Godfrey Harold Hardy fit ses études au Trinity College de Cambridge, où il enseigna de 1906 à 1919. En 1908, il découvre, en même temps que le physicien W. Weinberg, mais indépendamment de lui, la loi de Hardy-Weinberg, qui décrit l'équilibre génétique au sein d'une population et q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godfrey-harold-hardy/#i_0

HAUPTMAN HERBERT AARON (1917-2011)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 441 mots

Mathématicien et cristallographe américain, Herbert Aaron Hauptman est né le 14 février 1917 à New York. En 1939, il est diplômé en mathématiques de l'université Columbia. De 1940 à 1942, il est statisticien dans le service du recensement, puis effectue trois ans de service militaire comme officier météorologue et deux ans comme instructeur en électronique. En 1947, il rejoint l'équipe du Naval Re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-aaron-hauptman/#i_0

HAUSDORFF FELIX (1868-1942)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 694 mots

La renommée du mathématicien allemand Felix Hausdorff repose surtout sur son ouvrage Grundzüge der Mengenlehre (1914), qui en fit le fondateur de la topologie et de la théorie des espaces métriques.Né à Breslau dans une famille de marchands aisés, Hausdorff fit ses études secondaires à Leipzig, puis étudia les mathématiques et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-hausdorff/#i_0

HEAVISIDE OLIVER (1850-1925)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 347 mots

Mathématicien et physicien britannique. Né le 18 mai 1850 à Camden Town, près de Londres (Grande-Bretagne), Oliver Heaviside quitte l'école à l'âge de seize ans pour devenir télégraphiste après un séjour au Danemark. De retour en Angleterre en 1871, employé par la Great Northern Telegraph Company à Newcastle-upon-Tyne, il étudie l'électricité et publie des résultats originaux dès 1872. Fasciné par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-heaviside/#i_0

HECKE ERICH (1887-1947)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 340 mots

Né à Buk (Posnanie), Hecke fut l'élève de Hilbert à Göttingen, où il soutint sa thèse en 1912. Il enseigna brièvement à Bâle et à Göttingen, puis à Hambourg à partir de 1919, où il demeura jusqu'à sa mort.Hecke a consacré la quasi-totalité de ses recherches à la fascinante partie des mathématiques où se mêlent, depuis Gauss, fonctions elliptiques et abéliennes, fonctions thêta, fonctions modulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-hecke/#i_0

HENSEL KURT (1861-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 386 mots

Mathématicien allemand, Kurt Hensel est né le 21 décembre 1861 à Königsberg et mort le 1er juin 1941 à Marburg. Il est le créateur de la théorie des nombres p-adiques. Kurt Hensel soutint en 1886 sa thèse, à Berlin, devant Kronecker, avec qui il était très lié. Il enseigna à Berlin, puis, à partir de 1901, à l'université de Marburg.Les premiers travaux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-hensel/#i_0

HERBRAND JACQUES (1908-1931)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 90 mots

Logicien et mathématicien français né à Paris et mort à Saint-Christophe-en-Oisans dans un accident de montagne. La brève carrière de Jacques Herbrand est marquée par sa démonstration, essentiellement correcte, d'un théorème central du calcul des prédicats du premier ordre, qui a des rapports étroits avec le théorème de complétude et les travaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-herbrand/#i_0

HIGMAN GRAHAM (1917-2008)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 361 mots

Mathématicien britannique spécialiste de la théorie des groupes né le 19 janvier 1917, mort le 8 avril 2008. Fils d'un pasteur de l'Église anglicane, Graham Higman fait des études secondaires à Plymouth, puis obtient une bourse pour étudier à l'université d'Oxford. Il y accomplit son travail de thèse en mathématiques pures sous la direction d'Henry Whitehead (1904-1960) sur les anneaux de groupes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graham-higman/#i_0

HILBERT DAVID (1862-1943)

  • Écrit par 
  • Rüdiger INHETVEEN, 
  • Jean-Michel KANTOR, 
  • Christian THIEL
  •  • 14 766 mots
  •  • 1 média

Le mathématicien allemand David Hilbert a ouvert la voie à plusieurs générations de chercheurs et a joué un rôle important dans l'élaboration des idées, non seulement dans sa spécialité, mais dans le cadre d'une réflexion générale sur la science.Alors que sa contribution à la physique a été un simple épisode, Hilbert a été, avec H. Poincaré, le mathématicien qui a exercé la plus forte influence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hilbert/#i_0

HIRONAKA HEISUKE (1931- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 211 mots

Mathématicien japonais, lauréat de la médaille Fields en 1970 pour ses travaux en géométrie algébrique. Né le 9 avril 1931 à Yamaguchi (Japon), Heisuke Hironaka fait ses études supérieures à l'université de Kyōto, puis à l'université Harvard où il soutient sa thèse de doctorat en 1960. Enseignant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heisuke-hironaka/#i_0

HIRZEBRUCH FRIEDRICH (1927-2012)

  • Écrit par 
  • Martin L. WHITE
  •  • 425 mots

On doit au mathématicien allemand Friedrich Hirzebruch d'importantes contributions en topologie, en géométrie algébrique et en géométrie différentielle. Il joua par ailleurs un rôle clé dans la renaissance des mathématiques dans l'Allemagne de l'après-guerre.Friedrich Ernst Peter Hirzebruch naît le 17 octobre 1927 à Hamm, en Westphalie. Après avoir effectu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-hirzebruch/#i_0

HOPF HEINZ (1894-1971)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 318 mots

Mathématicien allemand, né à Breslau et mort à Zollikon. Heinz Hopf fit ses études à Berlin, où il fut l'élève d'Erhard Schmidt, puis à Heidelberg et à Göttingen, où il rencontra, en 1925, le mathématicien russe Paul Alexandrov, avec lequel il restera en contact étroit toute sa vie. Après une année d'étude à l'université de Princeton, où il subit l'influence de S. Lefschetz, Heinz Hopf succéda, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinz-hopf/#i_0

HÖRMANDER LARS (1931-2012)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 246 mots

Mathématicien suédois, lauréat de la médaille Fields en 1962 pour ses travaux dans le domaine des équations aux dérivées partielles. Né le 24 janvier1931 à Mjällby (Suède), Lars Hörmander est le fils de l'instituteur d'un petit village de pêcheurs de la côte sud suédoise. Il fait ses études supérieures à l'université de Lund sous la direction de Marc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lars-hormander/#i_0

HUREWICZ WITOLD (1904-1956)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 187 mots

Mathématicien américain d'origine polonaise, né à Łódź (Pologne) et mort à Uxmal, au Mexique. Witold Hurewicz fit ses études supérieures à Vienne, où il passa son doctorat en 1926, puis à Amsterdam, où il resta jusqu'en 1936 ; il partit ensuite pour les États-Unis, et travailla à l'Institute for Advanced Study, à l'université de Caroline du Nord et, à partir de 1945, au Massachusetts Institute of […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/witold-hurewicz/#i_0

HURWITZ ADOLF (1859-1919)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 786 mots

Élève de Felix Klein, Adolf Hurwitz représentait une tendance unificatrice en mathématiques. Avec ses étudiants Hilbert et Minkowski, il s'éleva contre le partage abusif des mathématiques en de nombreuses branches, non seulement suivant le sujet traité, mais même suivant la façon d'aborder une matière. On a pu comparer les mémoires de Hurwitz à des aphor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-hurwitz/#i_0

ITŌ KIYOSHI (1915-2008)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 796 mots

Né à Hokusei (aujourd'hui Inabe) dans une région rurale à l'ouest de Nagoya le 7 septembre 1915, le mathématicien Itō Kiyoshi est décédé à Kyōto le 10 novembre 2008.Reconnu comme le fondateur du calcul stochastique, il a profondément renouvelé l'étude mathématique des probabilités. Considéré par certains comme le plus grand probabiliste du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ito-kiyoshi/#i_0

JONES VAUGHAN FREDERICK RANDAL (1952- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 204 mots

Mathématicien néo-zélandais, lauréat de la médaille Fields en 1990 pour ses travaux en analyse fonctionnelle et en théorie des nœuds. Né le 31 décembre 1952 à Gisborne (Nouvelle-Zélande), Vaughan Frederick Randal Jones fait ses études supérieures à l'université de Genève (Suisse) où il soutient sa thèse de doctorat en 1979. En 1985, il est nommé prof […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaughan-frederick-randal-jones/#i_0

JORDAN CAMILLE (1838-1921)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 545 mots

Le mathématicien français Camille Jordan fut le spécialiste indiscuté de la théorie des groupes pendant toute la fin du xixe siècle et on lui doit de très nombreux résultats, tant sur les groupes finis que sur les groupes dits classiques, dont il fut le premier à mesurer toute l'importance. Ses cours d'analyse contribuèrent au développement de la théo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-jordan/#i_0

KELDYCH MSTISLAV (1911-1978)

  • Écrit par 
  • Boris ROUMIANTSEV
  •  • 600 mots

Organisateur de la recherche scientifique en U.R.S.S., Mstislav Vsevolodovitch Keldych a effectué de nombreux travaux en mathématique et en mécanique, et son nom est lié à de multiples réalisations techniques.Keldych est né le 10 février 1911 à Riga. Son père était ingénieur-constructeur. En 1931, il entre à l'Institut central d'aérodynamisme N. Joukovs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mstislav-keldych/#i_0

KENDALL DAVID GEORGE (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 265 mots

Mathématicien britannique, spécialiste des statistiques. Né le 15 janvier 1918 à Ripon dans le Yorkshire, David George Kendall effectue ses études supérieures au Queen's College de l'université d'Oxford. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille pour le ministère britannique de l'Équipement. Il enseigne comme « lecteur » en mathématiques à Oxford à partir de 1946, et comme professeur invité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-george-kendall/#i_0

KHINTCHINE ALEXANDRE IAKOVLEVITCH (1894-1959)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Mathématicien soviétique, né à Kondrovo et mort à Moscou, membre correspondant de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S., professeur à l'université de Moscou, prix Staline (1941). Ses premiers travaux concernent la théorie des fonctions d'une variable réelle, où il introduit la notion de dérivée asymptotique, généralise la notion d'intégrale de Denjoy et étudie la structure des fonctions mesurables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-iakovlevitch-khintchine/#i_0

KHOT SUBHASH (1978- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 654 mots

Le mathématicien indien Subhash Khot est un théoricien de l’informatique, spécialiste des problèmes d’optimisation dans ce qu’il est convenu d’appeler la théorie de la complexité. Né le 10 juin 1978 à Ichalkaranji, ville moyenne de l’État du Maharashtra dans l’ouest de l’Inde, Khot est le fils de deux médecins. Classé premier au concours d’entrée de l’Institut indien de technologie (I.T.T.) de Bom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subhash-khot/#i_0

KLEENE STEPHEN COLE (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 374 mots

Mathématicien américain né à Hartford (Connecticut). Diplômé de l'Amherst College, Stephen C. Kleene entre, en 1930, à l'université de Princeton. Il est docteur de la même université en 1934. Dès cette époque, il partage son temps entre l'enseignement (université du Wisconsin) et la recherche. Il est successivement membre du Conseil national de la recherche scientifique (1957), puis président de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-cole-kleene/#i_0

KLEIN FELIX (1849-1925)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 341 mots

Né à Düsseldorf, Felix Klein fit ses études à Bonn, à Göttingen et à Berlin. En 1872, il devint professeur de mathématiques à l'université d'Erlangen, où son cours inaugural fut l'énoncé des grandes lignes de son fameux programme d'Erlangen. Il enseigna ensuite à Munich (1875-1880), puis à l'université de Leipzig (1880-1886) et enfin à Göttingen (1886-1913). À partir de 1872, il édita les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-klein/#i_0

KODAIRA KUNIHIKO (1915-1997)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 258 mots

Né à Tōkyō (Japon), Kodaira Kunihiko fit des études de mathématiques et de physique théorique à l'université de sa ville natale, où il fut ensuite professeur. En 1949, il va enseigner à l'Institute for Advanced Study, puis à l'université de Princeton. En 1954, il obtint la médaille Fields pour sa théorie des intégrales harmoniques et ses applications […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kodaira/#i_0

KOLMOGOROV ANDREÏ NIKOLAÏEVITCH (1903-1987)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 428 mots
  •  • 1 média

Mathématicien russe dont l'œuvre se caractérise par sa richesse conceptuelle et la multitude des domaines où elle apporte des idées profondément nouvelles. Les travaux de Kolmogorov ont ainsi permis de donner des modèles mathématiques de disciplines très variées qui semblaient avant lui non formalisables.Fils d'un agronome, Andreï Nicolaïevitch Kolmogorov est né à Tambov le 25 avril 1903. Il entra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-nikolaievitch-kolmogorov/#i_0

KONTSEVITCH MAXIM (1964- )

  • Écrit par 
  • Stéphane DELIGEORGES
  •  • 1 035 mots

Le mathématicien Maxim Kontsevitch est né le 25 août 1964, à Khimki, près de Moscou d'un père linguiste, spécialiste de l'histoire médiévale de la Corée, et d'une mère ingénieur. Dès l'âge de quatorze ans, il se distingue aux Olympiades de mathématiques, et il intègre une école spéciale. À seize ans, il entre à l'université et à dix-sept il rédige son premier article. Il semble que ce soit son frè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxim-kontsevitch/#i_0

KRULL WOLFGANG (1899-1970)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 157 mots

Mathématicien allemand né à Baden-Baden et mort à Bonn. Wolfgang Krull a formé, avec E. Artin et E. Noether, l'école allemande qui, à partir de 1920, a rénové l'algèbre en mettant systématiquement à la base de cette partie des mathématiques les notions de structure algébrique : groupes, anneaux, corps, idéaux, modules, etc. Ses travaux ont surtout porté sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-krull/#i_0

LAFFORGUE LAURENT (1966- )

  • Écrit par 
  • Antoine CHAMBERT-LOIR
  •  • 839 mots

Mathématicien français, lauréat de la médaille Fields en 2002 avec Vladimir Voevodsky (Russie). Né le 6 novembre 1966 à Antony (Hauts-de-Seine, France), Laurent Lafforgue a fait ses études supérieures à l'École normale supérieure (Paris) et à l'université de Paris-Sud (Orsay). Il est directeur de rec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-lafforgue/#i_0

LANDAU EDMUND (1877-1938)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 327 mots

Mathématicien allemand né et mort à Berlin. Edmund Landau fit ses études au lycée français de cette ville, puis à son université où il suivit les cours de Georg F. Frobenius. Docteur en mathématiques en 1899, il commença à enseigner deux ans plus tard. Il fut nommé en 1909 professeur à Göttingen et participa, aux côtés de Christian F. Klein et de David Hilb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmund-landau/#i_0

LANGLANDS ROBERT (1936- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

Le prix Abel 2018 décerné par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, qui depuis 2003 récompense un mathématicien dont les « contributions sont reconnues comme extraordinairement profondes et influentes pour les sciences mathématiques », a couronné le Canadien Robert Phelan Langlands pour son « programme visionnaire reliant la théorie des représentations des groupes à la théorie des no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langlands-robert-1936/#i_0

LANG SERGE (1927-2005)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 927 mots

Mathématicien américain d'origine française, Serge Lang refusait qu'on puisse confondre abstraction et non-sens. L'utilisation d'un langage universitaire abstrait pour exprimer des opinions qu'il croyait insensées l'irritait tout autant que le fait que des idées nécessairement abstraites n'aient pas de sens pour ses collègues plus âgés ou pour ses jeunes étudiants. « Trouble-fête congénital » de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-lang/#i_0

LA VALLÉE-POUSSIN CHARLES JOSEPH DE (1866-1962)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 232 mots

Mathématicien belge, né à Louvain et mort à Bruxelles. Charles J. de La Vallée-Poussin enseigna à l'université de Louvain de 1891 jusqu'à sa retraite. Il fut membre de l'Académie belge (1909), membre associé étranger de l'Académie des sciences (1945), membre honoraire de la London Mathematical Society (1952), président honoraire de l'Union mathématique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-joseph-de-la-vallee-poussin/#i_0

LAX PETER (1926- )

  • Écrit par 
  • Jeremy John GRAY
  • , Universalis
  •  • 663 mots

Mathématicien américain d'origine hongroise, Peter Lax reçut en 2005 le prix Abel « pour ses contributions novatrices à la théorie et à l'application des équations différentielles et au calcul de leurs solutions ». Il est l'un des rares chercheurs dont les découvertes vont des bases théoriques aux applications pratiques d'un domaine des mathématiques.Peter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-lax/#i_0

LEBESGUE HENRI (1875-1941)

  • Écrit par 
  • Lucienne FÉLIX
  •  • 2 240 mots

Le mathématicien Henri Lebesgue est l'un des fondateurs de l'analyse moderne. Presque tous ses travaux se rattachent à la théorie des fonctions de variables réelles. Sa conception de l'intégration et de la mesure renouvelle l'étude des problèmes classiques et ouvre les voies de l'analyse fonctionnelle moderne.Associant la hardiesse du novateur à la conscience de l'évolution de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-lebesgue/#i_0

LEFSCHETZ SOLOMON (1884-1972)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 360 mots

Mathématicien américain d'origine russe, Solomon Lefschetz fut le créateur de la topologie algébrique et a apporté d'importantes contributions à la géométrie algébrique. Né à Moscou, Lefschetz fit ses études à l'École centrale de Paris ; il émigra ensuite aux États-Unis et commença une carrière d'ingénieur qui prit fin brutalement à la suite d'un accident […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solomon-lefschetz/#i_0

LERAY JEAN (1906-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 421 mots

Mathématicien français dont les travaux sont centrés sur les équations aux dérivées partielles ; c'est à propos de problèmes posés par cette théorie qu'il a forgé de nouveaux outils mathématiques qui sont devenus fondamentaux, en analyse et en topologie algébrique notamment.Né à Chantenay, près de Nantes, Jean Leray a été élève de l'École normale supérieure de 1926 à 1929. Il a enseigné à la facul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-leray/#i_0

LEVI-CIVITA TULLIO (1873-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 269 mots

Mathématicien italien dont les travaux portent sur la géométrie différentielle, la mécanique, l'hydrodynamique et la physique mathématique. Né à Padoue, il fit ses études à l'université de cette ville, où il devint professeur. En 1918, il fut nommé à l'université de Rome, où il occupa successivement les chaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tullio-levi-civita/#i_0

LÉVY PAUL (1886-1971)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 507 mots

Mathématicien français né et mort à Paris. Ingénieur au corps des Mines, docteur ès sciences en 1912, Paul Lévy enseigna l'analyse à l'École polytechnique de 1920 à 1959, ainsi que l'analyse et la mécanique à l'École nationale supérieure des mines de 1914 à 1951. Il fut élu à l'Académie des sciences en 1964. De 1905 à 1951, il publia dix ouvrages et quelque deux cent soixante-dix articles, dont pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-levy/#i_0

LIAPOUNOV ALEXANDRE MIKHAÏLOVITCH (1857-1918)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 505 mots

Mathématicien et physicien russe, membre de l'Académie des sciences. Après des études à l'université de Saint-Pétersbourg, il est assistant puis professeur à l'université de Kharkov. En 1902, il est nommé professeur à l'université de Saint-Pétersbourg.Élève de P. L. Tchebychev, c'est le représentant le plus remarquable de l'école mathématique fondée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-mikhailovitch-liapounov/#i_0

LICHNEROWICZ ANDRÉ (1915-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 601 mots

Mathématicien français dont les travaux portent sur la géométrie différentielle, la mécanique et la physique mathématique. Né le 21 janvier 1915 à Bourbon-L'Archambault (Allier), élève de l'École normale supérieure, André Lichnerowicz a enseigné dans les universités de Strasbourg (1941-1949), puis de Paris (1949 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-lichnerowicz/#i_0

LINDEMANN FERDINAND VON (1852-1939)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 269 mots

Mathématicien allemand, né le 12 avril 1852 à Hanovre, mort le 1er mars 1939 à Munich.À partir de 1870, Ferdinand von Lindemann étudie aux universités de Göttingen, de Munich, puis d'Erlangen, où il obtient son doctorat en 1873. Après des études post-doctorales, il enseigne à l'université de Freiburg de 1877 à 1883.Lindemann est surtout célèbre pour avoir démontré la transce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-von-lindemann/#i_0

LIONS PIERRE-LOUIS (1956- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 422 mots

Mathématicien français, lauréat de la médaille Fields en 1994 pour ses travaux dans le domaine des équations aux dérivées partielles. Né le 11 août 1956 à Grasse (Alpes-Maritimes), fils du mathématicien Jacques-Louis Lions (1928-2001), Pierre-Louis Lions est élève à l'École normale supérieure de Paris, puis soutient sa thèse de doctorat en 1979 sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-louis-lions/#i_0

LITTLEWOOD JOHN EDENSOR (1885-1977)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 569 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de l'analyse. Né le 9 juin 1885 à Rochester dans le Kent, John Edensor Littlewood est le fils du mathématicien Edward Thornton Littlewood, qui avait été nommé en 1892 directeur d'une école de Wynberg en Afrique du Sud. Il quitte sa famille en 1900 pour suivre les cours de l'école Saint Paul de Londres, puis est admis au Trinity College de Cambridge en octobre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-edensor-littlewood/#i_0

LOVE AUGUSTUS EDWARD HOUGH (1863-1940)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 307 mots

Mathématicien britannique spécialiste de la théorie des ondes. Né le 17 avril 1863 à Weston-super-Mare, Augustus Edward Hough Love fait ses études supérieures à l'université de Cambridge. Après avoir effectué des travaux remarqués sur la théorie mathématique de l'élasticité (réunis en un traité de deux tomes publié en 1892-1893), il est nommé en 1899 ti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustus-edward-hough-love/#i_0

LUZIN NIKOLAÏ NIKOLAÏEVITCH (1883-1950)

  • Écrit par 
  • Jean LOUVEAUX
  •  • 852 mots

Mathématicien russe. Né à Tomsk, le 9 décembre 1883, Nikolaï Luzin poursuit ses études secondaires dans cette ville jusqu'en 1901, puis part pour Moscou étudier les mathématiques à l'université, sous la direction de D. F. Egorov. En 1906, il est à Paris où il suit les cours de la Sorbonne et du Collège de France. De retour à Moscou, il prépare une maîtrise (1910), et devient professeur assistant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-nikolaievitch-luzin/#i_0

MAC LANE SAUNDERS (1909-2005)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 899 mots

Fils de pasteur, le mathématicien américain Leslie Saunders Mac Lane a toujours été attiré par l'universel. Né le 4 août 1909 à Taftville (Norwich, Connecticut), il se passionne à vingt ans pour les Principia Mathematica de Bertrand Russell (1872-1970) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saunders-mac-lane/#i_0

MACMAHON PERCY ALEXANDER (1854-1929)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 221 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de l'analyse combinatoire. Né le 26 septembre 1854 à Malte, Percy MacMahon était le fils d'un brigadier général qui le destinait à une carrière dans l'armée. Après des études à l'école militaire de Woolwich, il sert comme officier à Malte et en Inde pendant cinq ans, puis revient en Angleterre où il enseign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percy-alexander-macmahon/#i_0

MALTSEV ANATOLI IVANOVITCH (1909-1967)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 638 mots

Mathématicien soviétique, célèbre pour ses travaux en logique et en algèbre. Les premiers écrits de Maltsev contiennent les idées essentielles d'une bonne partie de son œuvre. Dans son premier et plus célèbre article, Untersuchungen aus dem Gebiete der Mathematischen Logik, 1936, Maltsev démontre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatoli-ivanovitch-maltsev/#i_0

MANDELBROT BENOÎT (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 886 mots
  •  • 2 médias

Le mathématicien franco-américain Benoît Mandelbrot, décédé le 14 octobre 2010 à Cambridge (Massachusetts), est connu pour ses contributions essentielles dans le domaine de la géométrie fractale. Mandelbrot naît à Varsovie (Pologne) le 20 novembre 1924, dans une famille juive d'origine lituanienne : son père tient une boutique de vêtements d'occasion et sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benoit-mandelbrot/#i_0

MARGOULIS GREGORI ALEXANDROVITCH (1946- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 241 mots

Mathématicien russe, lauréat de la médaille Fields en 1978 pour ses travaux sur les groupes de Lie. Né le 24 février 1946 à Moscou (Russie), Gregori Alexandrovitch Margoulis fait ses études supérieures à l'université de Moscou, où il soutient sa thèse de doctorat en 1970. Alors qu'on devait lui décerner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregori-alexandrovitch-margoulis/#i_0

MARKOV ANDREÏ ANDREÏEVITCH (1856-1922)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 364 mots

Mathématicien russe né à Riazan et mort à Petrograd. Andreï Andreïevitch Markov est connu comme un spécialiste de la théorie des nombres, de la théorie des probabilités et de l'analyse mathématique. Issu d'une famille d'un petit fonctionnaire du gouvernement, il fait ses études à l'université de Saint-Pétersbourg et reçoit une médaille d'or pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-andreievitch-markov/#i_0

McMULLEN CURTIS (1958- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 286 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1998 pour ses travaux dans l'étude des systèmes dynamiques et en géométrie. Né le 21 mai 1958 à Berkeley (Californie), Curtis McMullen fait ses études supérieures au Williams College de Williamstown, mais aussi à Cambridge (Grande-Bretagne) et à Paris. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/curtis-mcmullen/#i_0

MEYER YVES (1939- )

  • Écrit par 
  • Stéphane JAFFARD
  •  • 1 240 mots
  •  • 1 média

Yves Meyer est un mathématicien français né à Paris le 19 juillet 1939. Il passa la plus grande partie de son enfance en Tunisie. Encore élève au lycée Carnot de Tunis, il assista à une conférence de Jean-Pierre Kahane qui fit naître en lui une fascination pour les séries de Fourier (des fonctions pouvant s'écrire comme superposition de sinusoïdes). Il obtint ensuite un prix au concours général de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-meyer/#i_0

MILNOR JOHN WILLARD (1931- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 281 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1962, du prix Wolf en 1989 et du prix Abel en 2011, pour ses travaux en topologie, en géométrie et en algèbre. Né le 20 février 1931 à Orange (New Jersey), John Willard Milnor fait ses études supérieures à l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-willard-milnor/#i_0

MINKOWSKI HERMANN (1864-1909)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 285 mots

Mathématicien allemand né en Russie, à Alexoten, et mort à Göttingen. Hermann Minkowski habita Königsberg dès sa plus tendre enfance, et il fit ses études universitaires à Königsberg et à Berlin. De 1887 à 1902, il enseigna successivement à l'université de Bonn et à l'université de Königsberg, puis à l'École polytechnique de Zurich, où il eut comme élève A. Einstein. En 1902, il devint titulaire à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-minkowski/#i_0

MITTAG-LEFFLER GÖSTA (1846-1927)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 190 mots

Mathématicien suédois, né à Stockholm, dont les travaux portent principalement sur la théorie des équations linéaires homogènes et sur la théorie des fonctions analytiques. On lui doit notamment le célèbre théorème (qui porte son nom) sur la représentation des fonctions méromorphes par des séries de fractions rationnelles.À la fois savant et diplomate, Gösta Mittag-Leffler fut conseiller de la cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gosta-mittag-leffler/#i_0

MONTEL PAUL (1876-1975)

  • Écrit par 
  • Pierre LELONG
  •  • 1 020 mots

Mathématicien français né à Nice et mort à Paris. À dix-huit ans, Paul Montel entre à l'École normale supérieure. Il sera, dans la promotion 1894, le condisciple de Paul Langevin et d'Henri Lebesgue, qui tous deux demeureront ses amis. Après l'agrégation et le service militaire à Nice, Paul Montel est prof […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-montel/#i_0

MORAWETZ CATHLEEN (1923-2017)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 437 mots

Mathématicienne américaine d'origine irlandaise, spécialiste des équations aux dérivées partielles. Cathleen Morawetz, née Synge, est la fille du mathématicien irlandais John Lighton Synge (1897-1995). Née le 5 mai 1923 à Toronto où son père enseignait, elle passe son enfance à Dublin avant de retourner à Toronto en 1930. Elle y fait toutes ses études secondaires et le début de ses études supérieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathleen-morawetz/#i_0

MORDELL LOUIS JOËL (1888-1972)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 512 mots

Mathématicien américain naturalisé britannique en 1929, spécialiste de la théorie des nombres. Né le 28 janvier 1888 à Philadelphie en Pennsylvanie (États-Unis), Louis Joël Mordell est le fils d'émigrants juifs lituaniens installés à Philadelphie en 1881. Passionné par les mathématiques dès son plus jeune âge, il rêve d'aller étudier à l'université de Cambridge et, en décembre 1906, après avoir ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joel-mordell/#i_0

MORI SHIGEFUMI (1951- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 300 mots

Mathématicien japonais, lauréat de la médaille Fields en 1990 pour ses travaux en géométrie algébrique. Né le 23 février 1951 à Nagoya (Japon), Shigefumi Mori fait ses études à l'université de Kyōto, où il soutient sa thèse de doctorat en 1978 sur les anneaux d'endomorphismes de quelques variétés a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shigefumi-mori/#i_0

MORSE HAROLD CALVIN MARSTON (1892-1977)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 1 052 mots

Mathématicien américain, né à Waterville (Massachusetts), Marston Morse était parent de Samuel F. Morse, l'inventeur du télégraphe. Il fit ses études supérieures à Harvard, où il fut l'élève de G. D. Birkhoff.Après quelques années aux universités Cornell (Ithaca, New York) et Brown (Providence, Rhode Island.), il revint à Harvard où il enseigna à partir de 1926, jusqu'à la création de l'Institute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-calvin-marston-morse/#i_0

MUMFORD DAVID BRYANT (1937- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 276 mots

Mathématicien britannique, lauréat de la médaille Fields en 1974 pour ses travaux en géométrie algébrique. Né le 11 juin 1937 à Worth (Grande-Bretagne), David Bryant Mumford fait ses études supérieures à l'université Harvard à Cambridge (Massachusetts), où il soutient sa thèse en 1961. Il est imméd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-bryant-mumford/#i_0

NEUMANN JOHN VON (1903-1957)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 811 mots
  •  • 1 média

L'œuvre du mathématicien John von Neumann est remarquable par la très grande variété de son champ et par l'unité conceptuelle qui s'en dégage. Héritier de Hilbert et de l'école formaliste, il sut, de ses premières recherches sur l'axiomatisation de la théorie des ensembles à la pratique des ordinateurs, justifier l'optimisme inébranlable qu'il avait plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-von-neumann/#i_0

NEVANLINNA ROLF HERMAN (1895-1980)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 200 mots

Mathématicien finlandais dont la mémoire est honorée par un prix décerné tous les quatre ans depuis 1982 à un jeune chercheur spécialiste des aspects mathématiques de l'informatique. Né le 22 septembre 1895 à Joensuu (Finlande), Rolf Herman Nevanlinna fit ses études supérieures à l'université d'Helsinki de 1913 à 1919, année où il soutient sa thèse de doctorat. Il échappe au service militaire pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolf-herman-nevanlinna/#i_0

NEWMAN MAXWELL HERMAN ALEXANDER (1897-1984)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 304 mots

Mathématicien britannique spécialiste de topologie combinatoire. Né le 7 février 1897 à Chelsea (Royaume-Uni), Maxwell Herman Alexander Newman est le fils d'un Allemand émigré en Angleterre qui changea en 1916 son nom de Neuman en Newman. Ses études supérieures à l'université de Cambridge, de 1915 à 1921, sont interrompues par la Première Guerre mondiale, pendant laquelle il travaille comme compta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxwell-herman-alexander-newman/#i_0

NEYMAN JERZY (1894-1981)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 237 mots

Mathématicienet statisticien américain d'origine russe, né le 16 avril 1894 à Bendery, près de Koursk (Russie), mort le 5 août 1981 à Oakland (Californie).Après avoir été chargé de cours à l'Institut de technologie de Kharkov (Ukraine) de 1917 à 1921, Jerzy Neyman est nommé statisticien à l'Institut d'agriculture de Bydgoszcz (Pologne). Nommé au Collège d'agriculture de Varsovie en 1923, il rejoin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerzy-neyman/#i_0

NICOLAS BOURBAKI (A. Aczel)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 898 mots

Sous-titré « Histoire d'un génie des mathématiques qui n'a jamais existé », le livre (éd. J.-C. Lattès, Paris, 2009) qu'Amir Aczel – chercheur au Centre d'histoire des sciences de l'université de Boston (États-Unis) – consacre au groupe Bourbaki et à son influence sur les mathématiques du xxe siècle est un hommage objectif et fort documenté aux réalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-bourbaki/#i_0

NOETHER EMMY (1882-1935)

  • Écrit par 
  • Paul DUBREIL
  •  • 1 184 mots

En quel sens Emmy Noether a-t-elle changé la face de l'algèbre ? D'une science où dominaient les calculs, où l'on discutait équations et systèmes, où l'on n'envisageait les problèmes que sous leur aspect particulier, elle est parvenue à faire une discipline générale, reposant sur un petit nombre de concepts. Imposant à certains de ces concepts quelques axiomes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmy-noether/#i_0

NOVIKOV SERGUEÏ PETROVITCH (1938- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 291 mots

Mathématicien russe, lauréat de la médaille Fields en 1970 pour ses travaux en topologie. Né le 20 mars 1938 à Gorki (Russie), Sergueï Novikov fait ses études à l'université d'État de Moscou puis à l'Institut de mathématiques Steklov (Moscou), où il soutient sa thèse de doctorat en 1964. Professeur à l'université de Moscou dès 1964, il dirige à parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-petrovitch-novikov/#i_0

OSGOOD WILLIAM FOGG (1864-1943)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 509 mots

Mathématicien américain, né à Boston et mort à Belmont (Massachusetts), William Fogg Osgood a joué un rôle important dans le développement de la recherche aux États-Unis. Osgood est entré au collège de Harvard en 1882 et, à l'exception de quelques années passées dans les universités allemandes, il y fera toute sa carrière. Au départ, il fut surtout influencé par les professeurs de physique théoriq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-fogg-osgood/#i_0

PAINLEVÉ PAUL (1863-1933)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN, 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 535 mots

Mathématicien et homme politique français né à Paris, Paul Painlevé est aussi un théoricien de l'aviation dont il soutint le développement par son action politique. Ancien élève de l'École normale supérieure, il enseigna aux universités de Lille et de Paris et à l'École polytechnique. Il fut nommé membre de l'Académie des sciences en 1900.S'intéressant désormais à la politique, il représenta au Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-painleve/#i_0

PEANO GIUSEPPE (1858-1932)

  • Écrit par 
  • Georges GLAESER
  •  • 1 835 mots
  •  • 1 média

Le mathématicien italien Peano s'est principalement intéressé aux fondements des mathématiques, ainsi qu'à la théorie des langages. Grâce à lui, on comprendra mieux aujourd'hui la fécondité des méthodes formelles et axiomatiques. L'actualité de son œuvre ne fait que croître.La carrière universitaire de Giuseppe Peano, né à Cuneo et mort à Turin, s'est entièrement poursuivie dans cette dernière vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-peano/#i_0

PEARSON KARL (1857-1936)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 252 mots

Mathématicien anglais, célèbre par sa contribution à la fondation des statistiques modernes, Pearson, qui eut des activités politiques et même littéraires (avec The New Werther, 1880 et The Trinity : A Nineteenth Century Passion-Play, 1882), enseigna les mathématiques à l'université de Londres de 1884 à 1933 et fut l'éditeur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-pearson/#i_0

PICARD ÉMILE (1856-1941)

  • Écrit par 
  • Michel HERVÉ
  •  • 1 880 mots

Le mathématicien français Charles Émile Picard fut un analyste profond et inspiré, un travailleur infatigable et un professeur captivant. Trois guerres le frappèrent durement, mais sa carrière ne compta que des succès rapides : agrégé et docteur la même année, à vingt et un ans ; professeur à la Sorbonne à vingt-cinq ans, membre de l'Académie des sciences à trente-trois ans ; secrétaire perpétuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-picard/#i_0

POINCARÉ HENRI (1854-1912)

  • Écrit par 
  • Gérard BESSON, 
  • Christian HOUZEL, 
  • Michel PATY
  •  • 6 154 mots
  •  • 2 médias

Considéré comme le plus grand mathématicien de son temps, Henri Poincaré est l'un des derniers représentants de cette science à en avoir eu une totale maîtrise dans l'ensemble des domaines, y compris dans ses applications en astronomie et en physique. Il y a apporté des contributions essentielles, ouvrant plusieurs ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-poincare/#i_0

PÓLYA GEORGE (1887-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre KAHANE
  •  • 1 910 mots

George Pólya est une des grandes figures mathématiques du xxe siècle : par l'étendue et la variété de son œuvre, par sa personnalité, par sa popularité. Héritier de la tradition hongroise, homme d'esprit et de culture, passionné par la science et par l'enseignement, il fut l'un des grands savants européens que la guerre amena aux États-Unis. Au cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-polya/#i_0

PONTRIAGUINE LEV SEMENOVITCH (1908-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

Mathématicien russe, membre de l'Académie des sciences (1958), Prix Staline (1941), Prix Lénine (1962). Né à Moscou, Pontriaguine perd la vue à quatorze ans et achève néanmoins ses études à l'université de Moscou en 1929.Ses travaux concernent essentiellement la topologie et les groupes topologiques. En 1932, il découvre la loi générale de dualité, qui affirme que le dual du dual d'un groupe commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lev-semenovitch-pontriaguine/#i_0

POST EMIL LEON (1897-1954)

  • Écrit par 
  • Bernard JAULIN
  •  • 626 mots

Mathématicien américain né à Augustów (Pologne) et mort à New York. Arrivé aux États-Unis en 1904, Emil Post obtint son Ph.D. à l'université Columbia de New York en 1920. Il était membre de l'American Mathematical Society depuis 1918 et de l'Association for Symbolic Logic dès sa fondation en 1935.Sa thèse de doctorat, publiée en 1921, porte sur le calcul propositionnel de A. N. Whitehead et B. Rus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-leon-post/#i_0

QUILLEN DANIEL GREY (1940- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 222 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1978 pour ses travaux en K-théorie. Né le 27 juin 1940 à Orange (New Jersey), fils d'un ingénieur chimiste professeur de physique, Daniel Grey Quillen fait ses études supérieures à l'université Harvard, où il soutient sa thèse, en 1969 sous la direction de R. Bott, sur les propriétés formelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-grey-quillen/#i_0

RADON JOHANN (1887-1956)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 426 mots

Pensée abstraite et pouvoir d'adaptation fondé sur l'intuition géométrique, tel est le double talent mathématique de l'Autrichien Johann Radon, qui est aussi bien capable de créer une théorie générale ou de traiter un problème particulier.Né à Tetschen (Bohême), Johann Radon fit ses études à l'université de Vienne (1905-1910), puis fut nommé assistant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-radon/#i_0

RAMANUJAN SRINIVASA (1887-1920)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 228 mots

La vie du mathématicien indien Srinivasa Ramanujan représente un cas pratiquement unique dans l'histoire des mathématiques. Bien qu'il ait montré des dispositions, dès son enfance, pour cette discipline, Ramanujan, né le 22 décembre 1887 à Erode dans le Tamil Nadu, ne put poursuivre ses études au-delà du secondaire. Il travailla alors seul, isolé du monde universitaire, jusqu'au moment où il entra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/srinivasa-ramanujan/#i_0

RAPOPORT ANATOL (1911-2007)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 943 mots

Au printemps de 1945, capitaine de l'armée de l'air américaine stationné en Inde, Anatol Rapoport se désigne comme « pianiste (concert) ; mathématicien (Ph. D.) ; sémanticien ». C'est pendant la Seconde Guerre mondiale qu'il se convainc que le mode de pensée scientifique serait le seul moyen de débarrasser l'humanité de la guerre. Tour à tour biologiste, psychologue et spécialiste de la résolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatol-rapoport/#i_0

RAZBOROV ALEXANDER ALEXANDROVITCH (1963- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 251 mots

Mathématicien russe, lauréat du prix Nevanlinna en 1990 pour ses travaux sur la théorie de la complexité. Né le 16 février 1963 à Belovo (Russie), Alexander Alexandrovitch Razborov est le fils de deux ingénieurs électriciens ; il fait ses études supérieures à l'université de Moscou, puis soutient en 1987 sa thèse de doctorat à l'institut de mathématiques Steklov à Moscou ; c'est dans cet institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-alexandrovitch-razborov/#i_0

RIESZ FRÉDÉRIC (1880-1956)

  • Écrit par 
  • Béla SZŐKEFALVI-NAGY
  •  • 1 498 mots

Les découvertes de Riesz ont exercé une influence profonde sur le développement des mathématiques modernes. Il est, en particulier, le principal fondateur de l'analyse fonctionnelle. Ses mémoires excellent autant par la profondeur et la force des idées traitées que par l'élégance de leur exposition.Frédéric (Frigyes) Riesz naquit à Györ (Hongrie). Fils de médecin, son frère Marcel et lui devaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-riesz/#i_0

ROBINSON ABRAHAM (1918-1974)

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 1 131 mots

Mathématicien et logicien américain d'origine allemande.Né à Waldenburg, en Allemagne (l'actuelle Walbrzych polonaise), dans une famille intellectuelle sioniste, Abraham Robinson émigre en Palestine avec sa famille en 1933. Tout en gagnant sa vie et en suivant l'entraînement militaire de la Haganah, il étudie les mathématiques à l'université hébraïque de Jérusalem ; il y manifeste un talent si écl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-robinson/#i_0

ROBINSON JULIA (1919-1985)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 1 017 mots

Née le 8 décembre 1919 à Saint. Louis, dans le Missouri, Julia Robinson fut une logicienne éminente et la mathématicienne américaine la plus connue du xxe siècle. Épouse d'un mathématicien de grand talent, Raphael M. Robinson, professeur à l'université de Californie à Berkeley, elle vit sa carrière académique contrariée par une réglementation qui inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julia-robinson/#i_0

ROTH KLAUS FRIEDRICH (1925-2015)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 253 mots

Mathématicien britannique, lauréat de la médaille Fields en 1958 pour ses travaux en théorie des nombres. Né allemand le 29 octobre 1925 à Breslau, ville devenue polonaise en 1945 sous le nom de Wrocław, Klaus Friedrich Roth fait ses études supérieures à l'université de Cambridge, puis à l'université de Londres où il obtient son doctorat en 1950. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klaus-friedrich-roth/#i_0

RUDIN MARY ELLEN (1924- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 271 mots

Mathématicienne américaine, spécialiste de topologie. Née le 7 décembre 1924 à Hillsboro au Texas (États-Unis), Mary Ellen Rudin, née Estill, est la fille aînée d'un ingénieur civil et d'une professeur d'anglais en lycée. Elle passe son enfance dans la petite ville de Leakey au Texas et fait ses études secondaires au lycée local, dans une classe de cinq élèves. Elle est admise à l'université du Te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-ellen-rudin/#i_0

RUSSELL BERTRAND lord (1872-1970)

  • Écrit par 
  • Philippe DEVAUX
  •  • 6 098 mots
  •  • 1 média

La longue vie qui fut accordée à Russell, l'alacrité avec laquelle il a supporté celle-ci ont fait de lui un personnage hors série. Toujours en quête de renouvellement, il était, par l'ampleur de sa réflexion et la franchise de son action morale et politique, destiné à faire allégrement l'objet d'âpres et incessantes controv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-russell/#i_0

SCHÖNFLIES ARTHUR MORITZ (1853-1928)

  • Écrit par 
  • Zdenek JOHAN
  •  • 434 mots

Mathématicien et cristallographe allemand, né le 17 avril 1853 à Landsberg an der Warthe (aujourd'hui Gorzow en Pologne). Après avoir étudié les mathématiques à l'université de Berlin de 1870 à 1875, Arthur Schönflies, élève de Kummer, obtient en 1877 le grade de docteur en philosophie. Il enseigne comme professeur de lycée tout d'abord à Berlin, et pendant les années 1880-1884 au lycée de Colmar. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-moritz-schonflies/#i_0

SCHRAMM ODED (1961-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 174 mots

Mathématicien israélien, né à Jérusalem le 10 décembre 1961 et mort en escaladant en solitaire le Guye Peak (nord de Snoqualmie Pass, État de Washington, États-Unis) le 1er septembre 2008. Diplômé de l'université hébraïque de Jérusalem en 1987, il obtient son doctorat en mathématiques à l'université de Princeton en 1990. Il travaille deux ans à l'université de Californie à S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oded-schramm/#i_0

SCHUR ISSAÏ (1875-1941)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 262 mots

Mathématicien allemand d'origine russe, né à Mohilev et mort à Tel-Aviv. Issaï Schur fit ses études secondaires à Libau (Lettonie) et ses études supérieures à l'université de Berlin, où il fut l'élève de Frobenius. Il enseigna à Bonn de 1911 à 1916, puis à Berlin, jusqu'au moment où les lois raciales l'obligèrent à abandonner sa chaire, en 1935 ; il put émigrer, en 1939, en Palestine, où il devait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/issai-schur/#i_0

SCHWARTZ LAURENT (1915-2002)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 813 mots

Né à Paris le 5 mars 1915 et décédé le 4 juillet 2002, le mathématicien Laurent Moïse Schwartz a été une des personnalités scientifiques françaises marquantes du xxe siècle. Chercheur au rayonnement international indiscuté (lauréat de la médaille Fields en 1950), pédagogue exceptionnel, il fut aussi, aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-schwartz/#i_0

SELBERG ATLE (1917-2007)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 280 mots

Mathématicien norvégien, lauréat de la médaille Fields en 1950 pour ses travaux en théorie des nombres. Né le 14 juin 1917 à Langesund (Norvège), mort le 6 août 2007 à Princeton, Atle Selberg fait ses études supérieures à l'université d'Oslo, où il obtient son doctorat en 1943. Chercheur à Oslo jusqu'en 1947, il devient boursier puis membre de l'Inst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atle-selberg/#i_0

SERRE JEAN-PIERRE (1926- )

  • Écrit par 
  • Antoine CHAMBERT-LOIR
  •  • 1 116 mots

En 2003, l'Académie norvégienne des sciences et des lettres a décerné la première édition du prix Abel au mathématicien français Jean-Pierre Serre, « pour avoir joué un rôle clé en donnant à de nombreux domaines des mathématiques leur forme moderne, notamment la topologie, la géométrie algébrique et la théorie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-serre/#i_0

SEVERI FRANCESCO (1879-1961)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 224 mots

Mathématicien italien né à Arezzo et mort à Rome. Francesco Severi a consacré la plupart de ses travaux à la géométrie algébrique, poursuivant et complétant les résultats de G. Castelnuovo et F. Enriques en suivant les mêmes méthodes. Il fut le premier à généraliser ces méthodes aux variétés algébriques projectives de dimension quelconque, et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-severi/#i_0

SHOR PETER (1959- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 222 mots

Mathématicien et théoricien de l'informatique américain, lauréat du prix Nevanlinna en 1998 pour ses travaux sur la théorie de l'ordinateur quantique. Né le 14 août 1959, Peter Shor fait ses études supérieures au California Institute of Technology de Pasadena (Californie) puis au Massachusetts Institute of Technology, où il soutient sa thèse de doctorat en 1985. Après un séjour post-doctoral d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-shor/#i_0

SIEGEL CARL LUDWIG (1896-1981)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 437 mots

Mathématicien allemand, né à Berlin et mort à Göttingen, dont les travaux portent principalement sur la théorie des nombres et les fonctions automorphes. Carl Ludwig Siegel fut l'élève de G. F. Frobenius ; il enseigna aux universités de Francfort et de Göttingen et fut membre de l'Institute for Advanced Study de Princeton à partir de 1940, ayant préféré s'expatrier que de rester professeur sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-ludwig-siegel/#i_0

SINGER ISADORE MANUAL (1924- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 533 mots

Né le 3 mai 1924 à Detroit (États-Unis), le mathématicien américain Isadore Manual Singer a fait ses premières études universitaires à l'université du Michigan et ses études doctorales à l'université de Chicago. Après avoir, en 1950 sous la direction d'Irving Segal (1918-1998), soutenu sa thèse sur les algèbres de Lie des opérateurs non bornés, il rejoint le département de mathématiques du Massach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isadore-manual-singer/#i_0

SKOLEM ALBERT THORALF (1887-1963)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 442 mots

Logicien et mathématicien norvégien né à Sandsvaer et mort à Oslo. Ses travaux en algèbre (théorème de Skolem-Noether pour les algèbres associatives) et en théorie des nombres (introduction des méthodes p-adiques dans la théorie des équations diophantiennes), qui lui vaudraient, en tout état de cause, un rang honorable parmi les mathémati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-thoralf-skolem/#i_0

SMALE STEPHEN (1930- )

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 326 mots

Mathématicien américain né le 15 juillet 1930 à Flint (Michigan). Après des études à l'université du Michigan (où il passa son doctorat en 1956), Stephen Smale enseigna à l'université Columbia (1961-1964), puis à Berkeley à partir de 1964. En 1966, il reçut le prix Veblen de l'American Mathematical Society et la médaille Fields au congrès de Moscou.L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-smale/#i_0

STONE MARSHALL HARVEY (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 292 mots

Après ses études à l'université Harvard, Marshall Harvey Stone enseigna dans diverses universités : Columbia (1925-1927), Yale (1931-1933), Harvard (1927-1931, puis 1933-1946) et Chicago (depuis 1944). Il fut élu membre de la National Academy of Sciences en 1938 et président de l'American Mathematical Society (1944-1945) et de l'Union mathématique inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marshall-harvey-stone/#i_0

SZEMERÉDI ENDRE (1940- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 366 mots
  •  • 1 média

Endre Szemerédi est un mathématicien hongrois né le 21 août 1940 à Budapest. Il est connu pour ses recherches en analyse combinatoire.Endre Szemerédi fréquente la faculté de médecine pendant un an, puis travaille dans une usine avant de commencer tardivement des études supérieures de mathématiques à l'université Eötvös Loránd à Budapest, où il o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endre-szemeredi/#i_0

TAO TERENCE CHI-SHEN (1975- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 316 mots

Mathématicien d'origine chinoise, Terence Chi-Shen Tao (né en Australie en 1975, médaillé Fields en 2006) démontre en 2012 que tout entier impair peut se décomposer en cinq nombres premiers. Comme il en a pris l'habitude depuis plusieurs années, le jeune professeur de l'université de Californie à Los Angeles présente et commente son travail dans son blog (http ://terrytao.wordpress.com/) : « le ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tao/#i_0

TARJAN ROBERT ENDRE (1948- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 189 mots

Mathématicien et théoricien de l'informatique américain, premier lauréat du prix Nevanlinna en 1982 pour ses travaux sur la conception d'algorithmes efficaces. Né le 30 avril 1948 à Pomona (Californie), Robert Endre Tarjan fait ses études au California Institute of Technology de Pasadena (Californie) et à l'université Stanford (Californie), où il soutient sa thèse de doctorat en science informati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-endre-tarjan/#i_0

TARSKI ALFRED (1902-1983)

  • Écrit par 
  • Jan SEBESTIK
  •  • 1 078 mots

Né à Varsovie, Alfred Tarski, qui fut, avant la Seconde Guerre mondiale, un des maîtres de l'école polonaise de logique, devait s'imposer comme un des plus grands logiciens contemporains, par ses travaux sur la métamathématique et sur la sémantique notamment, et par son enseignement à l'université de Californie, à B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-tarski/#i_0

TATE JOHN (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Professeur à l'université Harvard la plus grande part de sa carrière, puis à l'université du Texas à Austin, le mathématicien américain John Tate a reçu le prix Abel en 2010 « pour l'étendue et le caractère durable de son influence sur la théorie des nombres ». Développée au cours du xxe siècle en l'une des b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-tate/#i_0

THOMPSON JOHN GRIGGS (1932- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 324 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1970 pour ses travaux en théorie des groupes. Né le 13 octobre 1932 à Ottawa dans le Kansas (États-Unis), John Griggs Thompson fait ses études supérieures à l'université Yale de New Haven (Connecticut), puis à l'université de Chicago où il soutient sa thèse de doctorat en 1959 sous la directio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-griggs-thompson/#i_0

THOM RENÉ (1923-2002)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 990 mots

Mathématicien français, lauréat de la médaille Fields en 1958, René Thom laisse une empreinte profonde sur sa discipline. Père de la « théorie des catastrophes », il a été l'un des premiers mathématiciens à avoir tiré les conséquences philosophiques de la topologie moderne. Si son esprit provocateur a suscité la controverse, il a défriché de nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-thom/#i_0

THURSTON WILLIAM PAUL (1946-2012)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 249 mots

Mathématicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1983 pour ses travaux en topologie. Né le 30 octobre 1946 à Washington (D.C.), William Paul Thurston fait ses études supérieures au New College de Sarasota (Floride), puis à l'université de Californie à Berkeley, où il soutient sa thèse de doctorat en 1972. Après un séjour d'un an à l'Institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-paul-thurston/#i_0

TITCHMARSH EDWARD CHARLES (1899-1963)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 405 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de l'analyse classique. Né le 1er juin 1899 à Newbury dans le Berkshire, Edward Charles Titchmarsh était le second fils d'un pasteur congrégationnaliste. Lauréat d'une bourse pour étudier au collège Balliol de l'université d'Oxford, il commence ses études supérieures en 1917, mais est envoyé en août 1918 en France comme courrier militai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-charles-titchmarsh/#i_0

TITS JACQUES (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 547 mots

Mathématicienfrançais d'origine belge, né le 12 août 1930 à Uccle, dans la banlieue de Bruxelles, lauréat du prix Abel en 2008.Très jeune, Jacques Tits lit les ouvrages mathématiques de la bibliothèque de son père mathématicien, qui meurt alors que Jacques n'a que treize ans. Il donne alors des cours particuliers à des élèves ayant quatre ans de plus que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-tits/#i_0

TURING ALAN MATHISON (1912-1954)

  • Écrit par 
  • B. Jack COPELAND
  •  • 1 566 mots
  •  • 1 média

Mathématicien et logicien britannique, Alan Turing apporta une contribution majeure aux mathématiques, au décryptage, à la logique, à la philosophie, à la biologie et à de nouveaux domaines du savoir qui allaient par la suite être baptisés informatique, sciences cognitives, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-mathison-turing/#i_0

UHLENBECK KAREN (1942- )

  • Écrit par 
  • Fabrice BETHUEL
  •  • 1 286 mots
  •  • 1 média

Karen Uhlenbeck, née Karen Keskulla le 24 août 1942 à Cleveland (Ohio), est une mathématicienne américaine. Après des études à l’université du Michigan puis au Courant Institute à New-York, elle soutient en 1968 une thèse de doctorat dirigée par Richard Palais à l’université Brandeis de Waltham (Massachusetts). Elle est nommée professeure à l’université de Chicago en 1983, puis devient en 1988 pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karen-uhlenbeck/#i_0

VALIANT LESLIE (1949- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 304 mots

Mathématicien et théoricien de l'informatique américain, lauréat du prix Nevanlinna en 1986. Né le 28 mars 1949 à Budapest en Hongrie, Leslie Valiant fait ses études supérieures au King's College de Cambridge (Grande-Bretagne) et à l'Imperial College de Londres ; il obtient le grade de docteur en informatique à l'université Warwick de Coventry (Grande-Bretagne) en 1974. Il enseigne à l'université […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leslie-valiant/#i_0

VARADHAN SRINIVASA (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 236 mots

Mathématicien indien, né le 2 janvier 1940 à Madras (Chennai), en Inde, lauréat du prix Abel en 2007.Après des études au Presidency College de Madras (1959), puis un doctorat à l'Indian Statistical Institute de Calcutta en 1963, Sathamangalam Ranga Iyengar Srinivasa Varadhan entre à l'Institut Courant de sciences mathématiques de l'université de New York, où il deviendra professeur.Srinivasa Varad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/srinivasa-varadhan/#i_0

VEBLEN OSWALD (1880-1960)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 300 mots

Mathématicien américain né à Decorah (Iowa) et mort à Brooklin (Maine). Veblen apporta d'importantes contributions en géométrie différentielle et en topologie, et plusieurs de ses travaux eurent des applications en physique atomique et en théorie de la relativité. Il enseigna les mathématiques à l'université de Princeton (1905-1932), puis devint professeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oswald-veblen/#i_0

VILLANI CÉDRIC (1973- )

  • Écrit par 
  • Sylvain GUILBAUD, 
  • Antoine WALRAET
  • , Universalis
  •  • 884 mots

CédricVillani est un mathématicien français qui se situe au carrefour de l'analyse, des probabilités, de la physique statistique et de la géométrie différentielle. Il a obtenu la médaille Fields 2010.Né le 5 octobre 1973 à Brive-la-Gaillarde, il baigne dès son enfance dans un milieu intellectuel stimulant. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cedric-villani/#i_0

VINOGRADOV IVAN MATVEÏEVITCH (1891-1983)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 283 mots

Mathématicien russe, né le 14 septembre 1891 à Milolioub (Velikie Louki) et mort le 20 mars 1983 à Moscou, membre de l'Académie des sciences de l'ex-U.R.S.S. et membre correspondant de l'Académie des sciences de Paris, ainsi que de nombreux autres pays.Alors qu'aux xviiie et xixe siècles on utilisait prin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-matveievitch-vinogradov/#i_0

VOEVODSKY VLADIMIR (1966- )

  • Écrit par 
  • Antoine CHAMBERT-LOIR
  •  • 754 mots

Mathématicien russe, lauréat de la médaille Fields en 2002 avec Laurent Lafforgue (France). Né le 4 juin 1966 à Moscou (Russie), Vladimir Voevoedsky a fait ses études supérieures à Moscou et à Harvard (États-Unis). Depuis 2002, il est professeur à l'Institute for Advanced Studies de Princeton (États-U […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-voevodsky/#i_0

VOISIN CLAIRE (1962- )

  • Écrit par 
  • Arnaud BEAUVILLE
  •  • 969 mots
  •  • 1 média

Née en 1962, Claire Voisin est une mathématicienne française, ancienne élève de l'École normale supérieure. Après avoir passé l'agrégation, elle prépare une thèse à l'université Paris-Sud, sous la direction d'Arnaud Beauville. À la suite de sa soutenance, en 1986, elle est immédiatement recrutée au CNRS, où elle travaillera une trentaine d'années, d'abord à Ors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claire-voisin/#i_0

VOLTERRA VITO (1860-1940)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 228 mots

Mathématicien italien, né à Ancône et mort à Rome, dont les travaux portent sur l'analyse mathématique et ses applications à la mécanique, la physique et la biologie. Vito Volterra fit ses études à Florence, puis à Pise et enseigna successivement à Pise, Turin et, enfin, Rome, où il succéda à E. Beltrami, en 1900.Volterra est le créateur de l'an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vito-volterra/#i_0

WEIL ANDRÉ (1906-1998)

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 807 mots
  •  • 1 média

Mathématicien français, André Weil a mené des travaux portant principalement sur la géométrie algébrique et ses applications à la théorie des nombres. Né le 6 mai 1906, André Weil entra à l'École normale supérieure à l'âge de seize ans ; il fut docteur ès sciences à vingt-deux ans, avec une thèse qui fit époque : il y étendait à toutes les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-weil/#i_0

WEYL HERMANN (1885-1955)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 970 mots

La caractéristique la plus surprenante de l'œuvre de Weyl est son extraordinaire diversité et, malgré les brusques passages d'un domaine de recherche à un autre qui jalonnent sa vie, son influence fut grande.« Son œuvre, écrivent C. Chevalley et A. Weil, a grandement contribué à ce changement de vision qui a fait passer de la mathématique classique, fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-weyl/#i_0

WHITEHEAD ALFRED NORTH (1861-1947)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY, 
  • Jean WAHL
  •  • 2 212 mots

Dans le chapitre « Le mathématicien »  : […] Certes, de l'œuvre de A. N. Whitehead reste principalement la troisième partie de sa carrière consacrée à la philosophie des sciences et à sa théorie de l'organisme, mais il s'est d'abord consacré aux mathématiques pures, algèbre et géométries non euclidiennes. Son étude des fondements logiques des mathématiques, qui culmine avec les trois volumes des Principia mathematica, écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-north-whitehead/2-le-mathematicien/

WHITEHEAD JOHN HENRY CONSTANTINE (1904-1960)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 224 mots

Né à Madras, neveu du philosophe et logicien Alfred North Whitehead, J. H. C. Whitehead fit ses études à Oxford ; il y rencontra, en 1920, O. Veblen, avec qui il collabora pendant trois ans à Princeton. Whitehead enseigna à l'université d'Oxford de 1932 à 1946 ; il passa ensuite une année à l'Institute for Advanced Study, puis retourna à Oxfor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-henry-constantine-whitehead/#i_0

WHITTAKER sir EDMUND (1873-1956)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 297 mots

Mathématicien anglais dont les travaux portent principalement sur les équations différentielles et aux dérivées partielles et sur leurs applications à la physique mathématique et à l'astronomie. De 1906 à 1912, Whittaker fut Royal Astronomer of Ireland à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/whittaker-sir-edmund/#i_0

WIENER NORBERT (1894-1964)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 1 969 mots

Dire que Wiener est le père de la cybernétique ou qu'il est le « philosophe de l'automation » signifie qu'il a élaboré, dans le cadre initial de la théorie de la communication, des méthodes mathématiques qui ont permis de traiter de manière semblable de vastes classes d'objets. En Wiener, il ne faut pas voir que le savant ; il est important de souligner la qualité exceptionnelle de l'homme dans se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norbert-wiener/#i_0

WIGDERSON AVI (1956- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 311 mots

Mathématicien et théoricien de l'informatique israélien, lauréat du prix Nevanlinna en 1994. Né le 9 septembre 1956 d'un père ingénieur électricien et d'une mère infirmière, Avi Wigderson fait ses études supérieures à l'institut israélien de technologie Technion à Haifa, puis à l'université de Princeton (New Jersey), où il obtient son doctorat en sciences informatiques en 1983, sous la direction d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avi-wigderson/#i_0

WILES ANDREW JOHN (1953- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 563 mots

Mathématicien anglais, né le 11 avril 1953 à Cambridge.Andrew John Wiles étudie au Merton College d’Oxford, où il obtient sa licence en 1974, puis au Clare College de Cambridge, où il obtient son doctorat en 1980. D’abord nommé à l’université Harvard (Massachusetts), Wiles rejoint celle de Princeton (New Jersey) en 1982. Il travaille sur un certain nombre de problèmes non résolus de la théorie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-john-wiles/#i_0

WITTEN EDWARD (1951- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 327 mots

Mathématicien et physicien américain, lauréat de la médaille Fields en 1990. Né le 26 août 1951 à Baltimore (Maryland), Edward Witten fait ses études supérieures à l'université Brandeis à Waltham (Massachusetts), puis à l'université de Princeton (New Jersey), où il soutient sa thèse de doctorat en physique en 1974. Chercheur à l'université Harvard de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-witten/#i_0

YAU SHING-TUNG (1949- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 282 mots

Mathématicien chinois, lauréat de la médaille Fields en 1983 pour ses travaux en géométrie différentielle. Né le 4 avril 1949 à Swatow (Chine), Shing-tung Yau fait ses études supérieures à l'université de Californie à Berkeley, où il soutient sa thèse de doctorat en 1971 sous la direction de Shiing-shu Chern. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shing-tung-yau/#i_0

YOCCOZ JEAN-CHRISTOPHE (1957-2016)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 243 mots

Mathématicien français, lauréat de la médaille Fields en 1994 pour ses travaux dans le domaine des systèmes dynamiques. Né le 29 mai 1957 à Paris, Jean-Christophe Yoccoz est élève de l'École normale supérieure à Paris de 1975 à 1979 ; après un séjour de deux ans à l'Instituto de matematica pura et aplicada de Rio de Janeiro (Brésil), il travaille au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-christophe-yoccoz/#i_0

YOUNG WILLIAM HENRY (1863-1942)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 397 mots

Mathématicien britannique, spécialiste de l'analyse. Né le 20 octobre 1863 à Londres, William Henry Young était le fils aîné d'un épicier baptiste. Admis à l'université de Cambridge en 1881, il s'y révèle extrêmement doué en mathématiques. Il se convertit à l'Église anglicane et se consacre à la théologie tout en gagnant sa vie en donnant des cours particuliers de mathématiques aux étudiants de Ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-henry-young/#i_0

ZARISKI OSCAR (1899-1986)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques SANSUC
  •  • 396 mots

Mathématicien américain d'origine russe, né à Kobrin, près de Brest. Oscar Zariski a contribué de façon importante à l'essor de la géométrie algébrique moderne.Après des études supérieures à l'université de Kiev, Zariski a commencé sa carrière de chercheur à Rome, de 1921 à 1926, comme élève de Federi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-zariski/#i_0

ZELMANOV EFIM ISAAKOVITCH (1955- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 205 mots

Mathématicien russe, lauréat de la médaille Fields en 1994 pour ses travaux en théorie des groupes. Né le 7 septembre 1955 à Khabarovsk (Russie), Efim Isaakovitch Zelmanov fait ses études supérieures à l'université de Leningrad, puis à celle de Novosibirsk où il soutient sa thèse de doctorat en 1980. Membre de l'institut de mathématiques de l'Académi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/efim-isaakovitch-zelmanov/#i_0

ZERMELO ERNST (1871-1953)

  • Écrit par 
  • Gabriel SABBAGH
  •  • 190 mots

Mathématicien et logicien allemand, né à Berlin et mort à Fribourg-en-Brisgau, fondateur de la théorie axiomatique des ensembles. En 1904, Ernst Zermelo explicite l'axiome du choix et en déduit que tout ensemble peut être bien ordonné, résultat déjà conjecturé par Moritz Cantor et permettant de légitimer le raisonnement par induction transfinie. En 1908, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-zermelo/#i_0


Affichage 

Alan Mathison Turing

Alan Mathison Turing

photographie

Alan Mathison Turing en 1951. Ingénieur et mathématicien britannique, il s'est spécialisé dans le décryptage, puis dans la conception et la réalisation de calculateurs électroniques et dans l'intelligence artificielle. 

Crédits : Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

John von Neumann

John von Neumann

photographie

Le mathématicien américain d'origine hongroise John von Neumann participa notamment à l'élaboration de la théorie des ensembles, à la conception de la bombe H, et fut le précurseur des ordinateurs. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Bourbaki

Bourbaki

photographie

Le groupe Bourbaki réuni à Besse (Puy-de-Dôme) en juillet 1935 lors du congrès fondateur. Debout de gauche à droite : Henri Cartan, René de Possel, Jean Dieudonné, André Weil et Luc Olivier (invité). Assis : A. Mirlès (invité), Claude Chevalley et Szolem Mandelbrojt. 

Crédits : Private Collection/ Archives Charmet/ Bridgeman Images

Afficher

John Torrence Tate, prix Abel 2010

John Torrence Tate, prix Abel 2010

photographie

Les réalisations scientifiques de John Torrence Tate couvrent six décennies, et c'est « pour l'étendue et le caractère durable de son influence sur la théorie des nombres » que lui a été décerné le prix Abel 2010. 

Crédits : The Abel Prize/ The Norwegian Academy of Science and Letters

Afficher

Vladimir Arnold

Vladimir Arnold

photographie

Vladimir Arnold, qui s'était fait connaître à l'âge de vingt ans en aidant Kolmogorov à résoudre le treizième problème de Hilbert, fut l'un des plus grands mathématiciens du XXe siècle. 

Crédits : Moscow Center for Continous Mathematical Education

Afficher

Endre Szemerédi, lauréat du prix Abel 2012

Endre Szemerédi, lauréat du prix Abel 2012

photographie

Le mathématicien hongrois Endre Szemerédi a reçu le prix Abel 2012 de l'Académie norvégienne des sciences pour « ses contributions fondamentales aux mathématiques discrètes et à l'informatique théorique ». 

Crédits : The Nobel Prize

Afficher

Andrew Wiles

Andrew Wiles

photographie

En octobre 1994, le mathématicien britannique Andrew Wiles met la touche finale à la démonstration du dernier théorème de Fermat.  

Crédits : C. J. Mozzochi, Princeton, N.J.

Afficher

Jean-Pierre Bourguignon

Jean-Pierre Bourguignon

photographie

Le mathématicien Jean-Pierre Bourguignon professe ici devant un tableau de l'I.H.E.S., institution qu'il a dirigée pendant dix-neuf ans, de 1994 à 2013. 

Crédits : J.-F. Dars

Afficher

Les lauréats des médailles Fields 2014

Les lauréats des médailles Fields 2014

photographie

Le Canadien-Américain d'origine indienne Manjul Bhargava (en haut à gauche), l'Autrichien Martin Hairer (en haut à droite), l'Iranienne Maryam Mirzakhani (en bas à gauche) et le Franco-Brésilien Artur Ávila sont les lauréats des médailles Fields 2014, remises au Congrès... 

Crédits : Courtesy Princeton University; Courtesy The Royal Society; Courtesy Stanford University; S. Ruat/ CNRS Photothèque

Afficher

Portrait de Louis Nirenberg

Portrait de Louis Nirenberg

photographie

Louis Nirenberg, ici photographié avec le président indien Pratibha Patil lors de la cérémonie d'ouverture du Congrès international de mathématiques de Hyderabad en 2010, a reçu le prix Abel en 2015, conjointement avec John Nash. 

Crédits : N. Seelam/ Afp Photo

Afficher

Bertrand Russell

Bertrand Russell

photographie

Le philosophe anglais lord Bertrand Russell (1872-1970), en 1948. Scientifique et mathématicien, pacifiste militant, il reçoit le prix Nobel de littérature en 1950 pour son œuvre écrite. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Alan Mathison Turing

Alan Mathison Turing
Crédits : Time&Life Pictures/ Getty

photographie

John von Neumann

John von Neumann
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Bourbaki

Bourbaki
Crédits : Private Collection/ Archives Charmet/ Bridgeman Images

photographie

John Torrence Tate, prix Abel 2010

John Torrence Tate, prix Abel 2010
Crédits : The Abel Prize/ The Norwegian Academy of Science and Letters

photographie

Vladimir Arnold

Vladimir Arnold
Crédits : Moscow Center for Continous Mathematical Education

photographie

Endre Szemerédi, lauréat du prix Abel 2012

Endre Szemerédi, lauréat du prix Abel 2012
Crédits : The Nobel Prize

photographie

Andrew Wiles

Andrew Wiles
Crédits : C. J. Mozzochi, Princeton, N.J.

photographie

Jean-Pierre Bourguignon

Jean-Pierre Bourguignon
Crédits : J.-F. Dars

photographie

Les lauréats des médailles Fields 2014

Les lauréats des médailles Fields 2014
Crédits : Courtesy Princeton University; Courtesy The Royal Society; Courtesy Stanford University; S. Ruat/ CNRS Photothèque

photographie

Portrait de Louis Nirenberg

Portrait de Louis Nirenberg
Crédits : N. Seelam/ Afp Photo

photographie

Bertrand Russell

Bertrand Russell
Crédits : Hulton Getty

photographie