APPEL KENNETH (1932-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mathématicien américain Kenneth Appel apporta, avec son confrère Wolfgang Haken, la preuve du problème dit des quatre couleurs en 1976.

Kenneth Ira Appel naît le 8 octobre 1932, dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Il étudie les mathématiques au Queens College de New York, où il décroche une licence en 1953, puis à l’université du Michigan, où il passe un doctorat en 1959. Dès l’obtention de son titre, il travaille dans le domaine de la cryptographie pour l’Institute for Defense Analyses de Princeton (New Jersey), financé par le gouvernement fédéral. En 1961, il quitte ce poste pour rejoindre le corps enseignant de l’université d’Illinois. C’est à cette époque qu’il rencontre Wolfgang Haken, professeur de mathématiques. Ensemble, ils se penchent sur le raisonnement théorique qui sous-tend la conjecture topologique, posée pour la première fois dans les années 1850, selon laquelle il suffit de quatre couleurs pour réaliser une carte géographique plane de telle sorte que jamais deux régions voisines (c’est-à-dire avec une frontière commune) ne soient de la même couleur. Au terme de quatre années de travail, ils démontrent ce théorème en 1976. Ils font cependant l’objet de critiques sévères de la part de certains chercheurs du domaine, car ils sont parmi les premiers à s’aider d’ordinateurs – près de mille deux cents heures de calcul seront nécessaires. Cette innovation déclenche de nombreux débats parmi les mathématiciens, qui se demandent si une preuve reposant sur des calculs informatiques et non vérifiables à la main peut être considérée comme valable pour ce théorème des quatre couleurs – ou pour tout autre théorème futur.

Kenneth Appel est promu au rang de professeur associé en 1967, puis de professeur en 1977. En 1993, il quitte l’Illinois pour prendre la direction du département de mathématiques à l’université du New Hampshire, fonction qu’il assumera pendant dix ans avant de prendre sa retraite. En 1979, Appel et Haken reçoivent le prix Fulkerson décerné pour les mathématiques discrètes. Kenneth Appel meurt le 19 avril 2013, à Dover (New Hampshire).

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Autres références

«  APPEL KENNETH (1932-2013)  » est également traité dans :

INFORMATIQUE ET VÉRITÉ MATHÉMATIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELAHAYE
  •  • 1 990 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Preuves mathématiques classiques avec ordinateur »  : […] Si l'ordinateur peut conduire à de quasi-certitudes en dehors de la méthode hilbertienne, il peut aussi produire des preuves mathématiques classiques. Plusieurs cas sont possibles, que nous allons présenter en insistant sur ce qui les distingue. Certaines techniques de démonstration automatique produisent des démonstrations qu'aucun humain n'avait découvertes sans aide informatique, mais qui, une […] Lire la suite

QUATRE COULEURS PROBLÈME DES

  • Écrit par 
  • Jean MAYER
  •  • 2 243 mots
  •  • 2 médias

Résolu en 1976 par Kenneth Appel et Wolfgang Haken de l'université d'Illinois, le problème des quatre couleurs offre une triple particularité : sa popularité, due à la simplicité suggestive de son énoncé ; les nombreux efforts faits pour le résoudre, qui ont fécondé toute la branche de la topologie combinatoire appelée théorie des graphes (cf. théorie des graphes , en particulier le chapitre Color […] Lire la suite

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « APPEL KENNETH - (1932-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-appel/