Cinéma muet


CHAPLIN CHARLIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 782 mots

16 avril 1889 Naissance de Charles Spencer Chaplin à Londres.18 juin 1896 Leur mère Hannah étant sans ressources, Charles Chaplin et son demi-frère Sydney (né en 1885) sont placés à l'orphelinat de Hanwell (dans la banlieue de Londres).Janvier 1899 ? Il débute au music-hall dans un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaplin-reperes-chronologiques/#i_0

CHARLIE CHAPLIN CRÉE "CHARLOT"

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 236 mots

Dans Pour gagner sa vie, son premier film pour la compagnie Keystone, où il vient d'être engagé en février 1914 afin de tourner sous la direction de Henry Lehrman, Charlie Chaplin (1889-1977), tel un lord anglais, s'est vu affubler d'une moustache tombante, d'une redingote, d'un huit-reflets, de guêtres et d'un monocle. Peu satisf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-chaplin-cree-charlot/#i_0

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 738 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « L'ère du muet »  : […] En 1914, l'entrée en guerre inaugure une période lourde de conséquences pour les différentes écoles européennes. Elles chercheront des voies nouvelles, en marge de la suprématie tant matérielle qu'esthétique du cinéma américain.En l'espace de deux ans, grâce à deux films réalisés par D. W. Griffith, le cinéma accède à la maturité. Naissance d'une nation (Birth of […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/2-l-ere-du-muet/

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 650 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Cinéma »  : […] Le premier film expressionniste, Le Cabinet du docteur Caligari (1919), né en Allemagne, est dû au hasard, à une époque où l'apogée de l'expressionnisme dans les autres arts était déjà dépassé depuis des années.Un scénario bizarre au sujet hallucinant, écrit, grâce à un de ses auteurs, Carl Mayer, dans un style expressionniste explosan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/3-cinema/

FRANCE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS, 
  • René PRÉDAL
  •  • 11 123 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le temps du muet »  : […] Les frères Lumière présentent leur machine en France et dans le monde entier. Pour alimenter ces projections, ils forment et envoient sur les cinq continents des opérateurs qui ramènent à Lyon les vues qu'ils ont réalisées et montrées au fil de leurs périples. Le nom de Lumière est, à juste titre, attaché à un cinéma qui sera plus tard qualifié de « documentaire ». Louis Lumière (1864-1948) est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-le-cinema/1-le-temps-du-muet/

GRIFFITH DAVID WARK - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 477 mots

22 janvier 1875 David Wark Griffith naît à Floydsfork (devenu Crestwood, Kentucky, États-Unis).1885 Sa famille connaît une grande pauvreté après la mort du père, Jacob Wark Griffith, figure légendaire de l’histoire des États-Unis, nommé général de l’armée de la Confédération durant la guerre de Sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/griffith-reperes-chronologiques/#i_0

ITALIE - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 7 693 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Grandeur et décadence du cinéma muet italien (1896-1929) »  : […] Les débuts du cinéma en Italie se font, comme dans la plupart des pays européens, avec le Cinématographe des frères Lumière. Dès 1896, des opérateurs de la maison lyonnaise sillonnent la péninsule, prennent des « vues » et ramènent leurs sujets pour les présenter aux spectateurs. Alexandre Promio, par exemple, séjourne à Venise et filme le Grand Canal et la place Saint-Marc : ses vues prises d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-le-cinema/1-grandeur-et-decadence-du-cinema-muet-italien-1896-1929/

LE CUIRASSÉ "POTEMKINE", film de Serge Mikhailovitch Eisenstein

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Conscients de la force du cinéma comme instrument de propagande, les premiers dirigeants soviétiques avaient favorisé l'accès à la réalisation de jeunes réalisateurs acquis à la révolution, et formellement innovants. C'est en mars 1925 que la firme d'État Goskino lança la production d'une série de films pour célébrer l'anniversaire de la révolution de 1905, et la confia au réalisateur d'un film co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cuirasse-potemkine/#i_0

LE CUIRASSÉ POTEMKINE (S. M. Eisenstein), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 193 mots
  •  • 1 média

Second film d'un jeune cinéaste de vingt-sept ans, S. M. Eisenstein (1898-1948) Le Cuirassé Potemkine a été classé à de nombreuses reprises « meilleur film du monde » par des jurys de cinéastes, historiens et critiques. En 1925, il vient surtout confirmer qu'un art nouveau est né, dans le droit fil de la révolution d'Octobre, qui ne doit rien à la subjectivité romanesque, à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cuirasse-potemkine-s-m-eisenstein-en-bref/#i_0

LE MÉCANO DE LA "GENERAL" (B. Keaton)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 230 mots

« J'étais plus fier de ce film que de tous ceux que j'ai jamais réalisés », déclare Buster Keaton à propos du Mécano de la « General ». Bien des années après sa réalisation, critiques et public confirmeront ce jugement sur une œuvre qui représente un sommet non seulement de l'art muet, mais du cinéma tout court. Le film révélait un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mecano-de-la-general/#i_0

LE MÉCANO DE LA "GENERAL", film de Clyde Bruckman et Buster Keaton

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 894 mots

Le Mécano de la « General » (The General) est l'un des films les plus célèbres de l'ère du muet. Dans la carrière de Buster Keaton (1896-1966) – « l'homme qui ne rit jamais », comme le vantait la publicité officielle des studios –, il se situe à l'exact milieu d'une lignée de longs-métrages acclamés par des génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mecano-de-la-general-clyde-bruckman-et-buster-keaton/#i_0

LE MUET A LA PAROLE (colloque)

  • Écrit par 
  • François ALBERA
  •  • 1 113 mots

Il existe une actualité du son enregistré, dupliqué, mixé, mis en scène, de son histoire et son évolution depuis la fin du xixe siècle. Au cours de l'année 2004, à Paris, un colloque international organisé à l'auditorium du Louvre par une équipe du C.N.R.S., « Le muet a la parole », l'exposition Sons & Lumières. Une histoire du son dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-muet-a-la-parole/#i_0

LOULOU, film de Georg Wilhelm Pabst

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 888 mots

Loulou (Die Büchse der Pandora) passe dans l'histoire « classique » des styles cinématographiques pour illustrer le courant allemand de la Nouvelle Objectivité (« Neue Sächlichkeit »). Venu du théâtre, son réalisateur G. W. Pabst se caractérise par une conception « engagée » de son art, liant autant que faire se peut la recrudescence des crimes et de la dépr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loulou/#i_0

METROPOLIS (F. Lang)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 221 mots
  •  • 1 média

Une nuit de 1925 le producteur Erich Pommer et Fritz Lang découvrent les gratte-ciel de Manhattan. Le film qui naîtra de cette vision conclura un triptyque commencé avec Mabuse, le joueur, « tableau d'une époque », et poursuivi avec la légende ancienne des Nibelungen. Ce ne sont pas seulement les moyens mis à la dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metropolis/#i_0

MURNAU FRIEDRICH WILHELM - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 705 mots

28 décembre 1888 Naissance de Friedrich Wilhelm Plumpe à Bielefeld, en Westphalie.1895 Participe aux représentations données par sa sœur dans le théâtre qu'elle a aménagé dans les combles de la propriété familiale.1897 Il reçoit un théâtre miniature où il montera les pièces vues au théâtre, à Kassel.1905 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/murnau-reperes-chronologiques/#i_0

NAISSANCE D'UNE NATION (D. W. Griffith), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

Avec Naissance d'une nation, cinéma et Amérique se « fondent » l'un dans l'autre, D. W. Griffith (1875-1948) veut donner au cinéma américain un film digne de ce qu'il considère comme la plus grande nation du monde. Une épopée aux dimensions des États-Unis, dépassant par une mise en scène fastueuse, et une longueur inédite, ce que le Vieux Continent a fait de plus grandiose... C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-d-une-nation-d-w-griffith-en-bref/#i_0

NAPOLÉON, film de Abel Gance

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 984 mots

Faut-il le préciser, Napoléon d'Abel Gance (1889-1981), le seul film français muet connu aujourd'hui aux États-Unis, est un monument de l'histoire du cinéma. Il est l'équivalent hexagonal (et même corse) de Naissance d'une nation (1915), le célèbre film fondateur des États-Unis de D. W. Griffith. La démesure des moy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/napoleon/#i_0

NOSFERATU LE VAMPIRE, film de Friedrich Wilhelm Murnau

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

Après de brèves études en histoire de l'art et une courte expérience du théâtre (il croise, chez Max Reinhardt, Conrad Veidt et Ernst Lubistch), Murnau (1888-1931) devient cinéaste à plus de trente ans ; il est l'un des piliers du cinéma allemand, choisi par la puissante firme U.F.A. pour de grands projets tels Le Dernier des hommes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nosferatu-le-vampire/#i_0

NOSFERATU LE VAMPIRE (F. W. Murnau), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

Si l'expressionnisme cinématographique est né en 1919 avec Le Cabinet du docteur Caligari, de Robert Wiene, il trouve une manière d'accomplissement avec Nosferatu. F. W. Murnau (1888-1931) le fait passer du simple « jeu » esthétique, à une dimension métaphysique, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nosferatu-le-vampire-f-w-murnau-en-bref/#i_0


Affichage 

Du muet au parlant

Du muet au parlant

vidéo

Avant l'avènement du cinéma parlant des années 1930, différents stratagèmes avaient été imaginés pour rendre le cinéma sonore. Les bonimenteurs, pianistes, orchestres, acteurs cachés derrière les écrans ou bruiteurs assurent la « bande son » des films en commentant les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cinéma: la musique du muet

Cinéma: la musique du muet

photographie

Le son au cinéma fait d'abord appel aux musiciens. Alors que le film est projeté sur l'écran, un orchestre ou, comme ici, un pianiste joue en simultané. L'art consiste à caler les effets musicaux sur l'action du film. 

Crédits : Bettmann/ Corbis

Afficher

Mensonges, de Lewis Milestone

 Mensonges , de Lewis Milestone

photographie

Gary Cooper, Emil Jannings et Esther Ralston dans Betrayal (Mensonges, 1929) de Lewis Milestone. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Les Rapaces, d'Eric von Stroheim

 Les Rapaces , d'Eric von Stroheim

photographie

Zazu Pitts, Gibson Gowland et Hughie Mack dans Greed (Les Rapaces, 1924) d.Eric von Stroheim. 

Crédits : Collection privée

Afficher

Ladies of the Mob, de William Wellman

 Ladies of the Mob , de William Wellman

photographie

Clara Bow dans Ladies of the Mob (1928), de William Wellman. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

La Petite Vendeuse, de Sam Taylor

 La Petite Vendeuse , de Sam Taylor

photographie

Charles «Buddy» Rogers et Mary Pickford dans My Best Girl (La Petite Vendeuse, 1927), de Sam Taylor. 

Crédits : Collection privée

Afficher

La Bohème, K. Vidor

La Bohème, K. Vidor

photographie

Lillian Gish et John Gilbert dans La Bohème de King Vidor, d'après l'opéra de Puccini. 

Crédits : De Agostini

Afficher

La Bête enchaînée, de Cecil B. De Mille

 La Bête enchaînée , de Cecil B. De Mille

photographie

Mary Pickford (au centre) dans La Bête enchaînée (1917), de Cecil B. De Mille. 

Crédits : Collection privée

Afficher

Les Temps modernes, C. Chaplin

Les Temps modernes, C. Chaplin

photographie

Charlie Chaplin (1889-1977) lutte avec une chaîne de montage, dans Les Temps modernes, film qu'il a réalisé en 1936. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La Ruée vers l'or, de C. Chaplin, 1925

 La Ruée vers l'or , de C. Chaplin, 1925

photographie

Le comédien britannique Charles Spencer Chaplin (1889-1977) interprète le rôle du vagabond dans La Ruée vers l'or (1925). 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Le Vent, V. Sjöström

Le Vent, V. Sjöström

photographie

Margaret Chute et Lillian Gish sur le tournage du drame muet de Victor Sjöström Le Vent, en 1927. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Metropolis, Fritz Lang

Metropolis, Fritz Lang

photographie

Au contraire du fantôme, le robot a toujours affaire au pouvoir, dans la mesure où il est la matérialisation d'une réalité parfaitement contrôlable et modelable. À l'aube du nazisme, Fritz Lang déploie dans Metropolis (1926) une méditation fascinée sur ce devenir... 

Crédits : Horst von Harbou/ Stiftung Deutsche Kinemathek/ AKG-images

Afficher

Le tournage de Metropolis

Le tournage de  Metropolis

photographie

Fritz Lang (1890-1976) pendant le tournage de Metropolis (1926). On le voit ici diriger la révolte des esclaves parqués dans les souterrains de la ville. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Georges Méliès

Georges Méliès

photographie

Le plateau du cinéaste français Georges Méliès lors du tournage d'un film féerique en 1902. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Falconetti dans La Passion de Jeanne d'Arc

Falconetti dans  La Passion de Jeanne d'Arc

photographie

Falconetti dans le rôle principal de La Passion de Jeanne d'Arc (1928), film muet du réalisateur danois Carl Dreyer (1889-1968), d'après Joseph Delteil. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nosferatu le vampire, F. W. Murnau

Nosferatu le vampire, F. W. Murnau

photographie

Nosferatu le vampire foudroyé par la la lumière au lever du jour. C'est Max Schreck qui interprète le rôle-titre du film de F. W. Murnau (1921-1922). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Faust, F. W. Murnau

Faust, F. W. Murnau

photographie

L'acteur suédois Gösta Eckmann tient le rôle du magicien et alchimiste créé par Goethe, dans Faust, un film de F. W. Murnau (1926). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Vol du rapide, E. S. Porter

Vol du rapide, E. S. Porter

photographie

Une scène du Vol du rapide (The Great Train Robbery), un film muet de l'Américain Edwin S. Porter pour les studios Edison en 1903. 

Crédits : Picture Post/ Getty Images

Afficher

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith

photographie

Le décor babylonien d'Intolérance (1916), de David W. Griffith (1875-1948). 

Crédits : Film Stills Archive, New York City/ Courtesy of the Museum of Modern Art

Afficher

La Mère, V. Poudovkine

La Mère, V. Poudovkine

photographie

La Mère (1926), de Vsevolod Poudovkine (1893-1943). 

Crédits : De Agostini

Afficher

Le Voyage dans la Lune, G. Méliès

Le Voyage dans la Lune, G. Méliès

photographie

Le Voyage dans la Lune (1902), de Georges Méliès (1861-1938). 

Crédits : Courtesy of the Museum of Modern Art/ Film Stills Archive, New York City

Afficher

Du muet au parlant

Du muet au parlant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Cinéma: la musique du muet

Cinéma: la musique du muet
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie

 Mensonges , de Lewis Milestone

Mensonges, de Lewis Milestone
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Les Rapaces , d'Eric von Stroheim

Les Rapaces, d'Eric von Stroheim
Crédits : Collection privée

photographie

 Ladies of the Mob , de William Wellman

Ladies of the Mob, de William Wellman
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 La Petite Vendeuse , de Sam Taylor

La Petite Vendeuse, de Sam Taylor
Crédits : Collection privée

photographie

La Bohème, K. Vidor

La Bohème, K. Vidor
Crédits : De Agostini

photographie

 La Bête enchaînée , de Cecil B. De Mille

La Bête enchaînée, de Cecil B. De Mille
Crédits : Collection privée

photographie

Les Temps modernes, C. Chaplin

Les Temps modernes, C. Chaplin
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 La Ruée vers l'or , de C. Chaplin, 1925

La Ruée vers l'or, de C. Chaplin, 1925
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie

Le Vent, V. Sjöström

Le Vent, V. Sjöström
Crédits : Hulton Getty

photographie

Metropolis, Fritz Lang

Metropolis, Fritz Lang
Crédits : Horst von Harbou/ Stiftung Deutsche Kinemathek/ AKG-images

photographie

Le tournage de  Metropolis

Le tournage de Metropolis
Crédits : Hulton Getty

photographie

Georges Méliès

Georges Méliès
Crédits : Hulton Getty

photographie

Falconetti dans  La Passion de Jeanne d'Arc

Falconetti dans La Passion de Jeanne d'Arc
Crédits : Hulton Getty

photographie

Nosferatu le vampire, F. W. Murnau

Nosferatu le vampire, F. W. Murnau
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Faust, F. W. Murnau

Faust, F. W. Murnau
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vol du rapide, E. S. Porter

Vol du rapide, E. S. Porter
Crédits : Picture Post/ Getty Images

photographie

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith
Crédits : Film Stills Archive, New York City/ Courtesy of the Museum of Modern Art

photographie

La Mère, V. Poudovkine

La Mère, V. Poudovkine
Crédits : De Agostini

photographie

Le Voyage dans la Lune, G. Méliès

Le Voyage dans la Lune, G. Méliès
Crédits : Courtesy of the Museum of Modern Art/ Film Stills Archive, New York City

photographie