BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

TOLÉRANCE

Si l'on groupe sous le nom de tolérance un ensemble complexe de conduites qui comportent simultanément une appréciation négative d'une situation ou d'une démarche et la suspension de la répression de ce qui est jugé mal, on s'en forme une notion suffisante pour la vie de tous les jours. Dans les sociétés pluralistes du xxe siècle, suspendre les conséquences d'une évaluation défavorable passe aisément pour une sorte de vertu. Bizarre vertu qui, sans même tenter une transmutation axiologique, prend la défense de ce qui est reconnu en même temps comme une erreur ou comme un vice ! Si le bien consiste à protéger le mal, à le supporter, à collaborer avec lui, n'y a-t-il pas quelque part contradiction ou lâcheté ? On répondra que la tolérance met en jeu deux sources d'évaluation. Par exemple, la morale, en général, condamne l'adultère ; or l'adultère est à ce point répandu que le poursuivre ou seulement le réprouver ouvertement entraînerait dans la vie courante d'interminables conflits et interdirait beaucoup d'échanges ; on s'abstiendra donc, en fait, du moindre jugement, même si cette abstention affaiblit le précepte ou en favorise la transgression. Tout se passe comme si l'on admettait, à côté d'une raison morale, une raison sociale. Ni Alceste ni Kant ne seraient d'accord.

On va donc être amené à limiter le scandale en le soumettant à des conditions strictes, même si elles sont rarement énoncées. On admettra la tolérance dans des domaines où les enjeux d'une dispute sont très grands et où le désaccord peut paraître secondaire. À la fin du xvie siècle, l'enjeu était la poursuite ou l'arrêt des massacres, le désaccord dogmatique ne semblait pas secondaire. De là une tolérance boiteuse. Il faut nécessairement ou bien affadir le principe ou bien mépriser l'autre puisqu'on consent à le laisser dans l'erreur.

La tolérance, toute souhaitable qu'elle paraisse, s'inscrit dans une notion contradictoire. Il est bien difficile de croire que nous puissions en avoir une idée si nou [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

 

Pour citer cet article

Bernard GUILLEMAIN, « TOLÉRANCE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tolerance/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« TOLÉRANCE » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

Écrit par :  Michel EUDEAlfred GROSSER

Dans le chapitre "La tolérance religieuse"  : …  L'année 1648 marque, en Allemagne, la fin des guerres religieuses. Il s'est établi, depuis, une tolérance de fait entre les différentes confessions. Dans les âmes d'élite, elle s'épanouit en une volonté d'œcuménisme. Chez la plupart, elle est faite, sans doute, d'une certaine lassitude et aussi d'une identité d'attitude… Lire la suite
ANTISÉMITISME

Écrit par :  Esther BENBASSA

Dans le chapitre "Les Lumières et l'antijudaïsme"  : …  À défaut de sympathie, Montesquieu invite néanmoins à la tolérance à l'égard des juifs dans les Lettres persanes (1721), ce qui ne l'empêche pas de manifester de l'hostilité tant à l'égard du Talmud que des rabbins. Dans L'Esprit des Lois (1748), il s'insurge contre les inquisiteurs d'Espagne et du Portugal… Lire la suite
BACON chancelier FRANCIS (1560 ou 1561-1626)

Écrit par :  Michèle LE DŒUFF

de Mazarin). On trouve en effet chez Bacon un ensemble de vues historiquement fort pertinentes concernant la tolérance et la prudence politique. Jeune homme, il était arrivé à Paris peu après la Saint-Barthélemy ; en 1605, il fut un témoin direct de la Conspiration des poudres. On trouve dans son œuvre des références horrifiées à ces querelles… Lire la suite
BAPTISME

Écrit par :  Jean SÉGUY

Dans le chapitre "Influence et répartition des baptistes"  : …  fortement sur la séparation des Églises et de l'État et sur la liberté de conviction, les baptistes ont joué un grand rôle dans l'histoire de l'idée de tolérance religieuse, spécialement aux États-Unis. Il faut souligner aussi leur contribution à la renaissance de l'esprit missionnaire dans le protestantisme, dès la fin du xviiie siècle (… Lire la suite
BAYLE PIERRE (1647-1706)

Écrit par :  Élisabeth LABROUSSE

Dans le chapitre "Un penseur original"  : …  grande place aux ouvrages de controverse, comme aux ouvrages controversés, dont la publication était interdite en France. En 1686, le véhément pamphlet Ce que c'est que la France toute catholique sous le règne de Louis le Grand et le Commentaire philosophique sur ces paroles de Jésus-Christ : « Contrains-les d'entrer » préconisent la… Lire la suite
CASTELLION SÉBASTIEN (1515-1563)

Écrit par :  Raoul VANEIGEM

Il existe à la racine du protestantisme une revendication de liberté qui doit sa radicalité et ses limites à l'essor du libre-échange et à la première modernité du capitalisme. Sébastien Castellion appartient à l'aile radicale en ce qu'il privilégie les options individuelles et fait de la liberté de Lire la suite
CITOYENNETÉ

Écrit par :  Dominique SCHNAPPER

Dans le chapitre "La légitimité politique"  : …  (1689) écrite par Locke à la suite des affrontements des guerres de Religion. La neutralité religieuse de l'État lui apparaissait comme le moyen d'organiser la tolérance à l'égard de toutes les religions et d'éviter que les hommes se massacrent au nom de leurs croyances et de leur affiliation à une Église. Dans des… Lire la suite
CONFESSIONNALISME

Écrit par :  René RÉMOND

Dans le chapitre "Le pluralisme confessionnel"  : …  de son impuissance à restaurer l'unité religieuse, plusieurs pays acceptèrent de faire l'expérience de la tolérance de fait : les Provinces-Unies, la Grande-Bretagne. Mais nulle part cette tolérance ne signifia la fin du confessionnalisme, elle ne portait pas atteinte à la suprématie de la confession reconnue comme vraie. Les autres étaient… Lire la suite
DROGUE

Écrit par :  Alain EHRENBERGUniversalisOlivier JUILLIARDAlain LABROUSSE

Dans le chapitre "Blocage international "  : …  nombre de villes en Europe ont créé une brèche en faveur de politiques universelles plus tolérantes (allant de la réduction des risques à la légalisation en passant par la dépénalisation de l'usage), qui pourrait aller en s'agrandissant à mesure que les politiques dominantes se révéleront impuissantes face au phénomène des drogues et auront des… Lire la suite
FANATISME

Écrit par :  Raoul VANEIGEM

Dans le chapitre "Du fanatisme des autres à l'« Encyclopédie »"  : …  Bacon »). C'est dès lors un concept à la mode. Il circule, avec sa sœur ennemie, la tolérance, frappant la religion qui vacille et la tyrannie qui radote, passant de la main à la main, d'un parti à un autre, déchaînant des passions qui ont parfois l'ardeur de la vie et plus souvent la froideur des idéologies. Voltaire s'en… Lire la suite
INTOLÉRANCE

Écrit par :  Raoul VANEIGEM

À ceux qui s'abuseraient sur les vertus iréniques de la tolérance, Mirabeau adresse une opportune mise en garde, lorsqu'il déclare en 1789 : « Je ne viens pas prêcher la tolérance. La liberté la plus illimitée de la religion est à mes yeux un droit si sacré que le mot tolérance qui voudrait l'exprimer me… Lire la suite
LAÏCITÉ

Écrit par :  Jean BAUBÉROTÉmile POULAT

Dans le chapitre "La Révolution, entre « religion civile » et laïcisation"  : …  celle de la « religion civile ». Avec cette dernière, Rousseau cherchait à concilier deux facteurs : la tolérance religieuse qui devait permettre de faire coexister plusieurs « religions positives » comportant chacune ses doctrines spécifiques et la nécessité de « dogmes élémentaires » (l'existence d'une divinité, la vie après la mort, la… Lire la suite
LETTRES PHILOSOPHIQUES, livre de Voltaire

Écrit par :  Michel DELON

Dans le chapitre "Le style des Lumières"  : …  étranger ; cette mutation va affecter du même coup l'ensemble de la culture française. Pour faire l'éloge de la tolérance, du pragmatisme et de la liberté économique, pour affranchir la société du péché originel, des préjugés de la naissance et des entraves au commerce, Voltaire déploie toutes les ressources de son style : il se fait à la fois… Lire la suite
NATHAN LE SAGE, Gotthold Ephraim Lessing

Écrit par :  Jean-Louis BESSON

Dans le chapitre "Une leçon de tolérance"  : …  La leçon de cette pièce, qui allie rationalisme et sensibilité à la manière du drame bourgeois, est que le devoir de l'homme n'est pas de suivre une foi aveugle qui engendre le fanatisme (à l'image du Patriarche dans la pièce), mais d'écouter la vertu, la conscience du bien qui pousse à s'interroger non sur la valeur de… Lire la suite
PEINE DE MORT

Écrit par :  André DUMASMichel TAUBE

Dans le chapitre "La dureté du temps et le contrat social"  : …  C'est à partir de la réflexion sur le destin des prisonniers que peu à peu se constitue le grand courant abolitionniste moderne contre la peine de mort. La montée de la tolérance à partir du xviiie siècle fera aussi considérer les siècles précédents comme fanatiques et barbares dans leur usage de la condamnation capitale contre les opposants… Lire la suite
TRAITÉ SUR LA TOLÉRANCE, livre de Voltaire

Écrit par :  Jean Marie GOULEMOT

Dans le chapitre "La tolérance contre la superstition"  : …  règle contre le clergé catholique et une défense des « libertés de penser ». Aujourd'hui sa lecture ne revêt plus le même sens. Elle insiste sur la tolérance et moins sur le fanatisme et les fanatiques, dont Voltaire retrace pourtant l'histoire. Comme il l'a expliqué, le Traité obéit à une double nécessité : poursuivre l'Essai sur les mœurs,… Lire la suite
VOLTAIRE

Écrit par :  Jean Marie GOULEMOT

Dans le chapitre "Une philosophie"  : …  Assez fréquemment Voltaire a mêlé littérature d'intervention et réflexion philosophique. À cet égard le Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas de 1763 est exemplaire. Il unit l'historique de l'affaire à des exemples de fanatisme tirés de l'Histoire, pour proposer ensuite une réflexion plus politique sur la… Lire la suite

Afficher la liste complète (17 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.