BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MÉCÉNAT

Le terme de mécénat vient du nom de Gaius Maecenas, qui fut conseiller d'Auguste et protecteur des belles-lettres ; sa signification s'est élargie, à l'époque moderne, jusqu'à désigner toute forme de protection des arts et des activités relevant du talent. Est mécène quiconque, sans exercer lui-même d'activité artistique, contribue à promouvoir la pratique de l' artiste. Derrière toute œuvre, ou presque, se manifeste la présence de quelqu'un qui commande et achète, et qui en estime la valeur, au point qu'il est permis de voir dans l'art, aux époques de culture les plus évoluées, le résultat de la rencontre entre le mécène et l'artiste, le premier ne pouvant rien sans le second, et le second ayant besoin du premier pour donner corps à ses intentions artistiques. Le mécène, acheteur et collectionneur, exerce toujours un choix, une action critique implicite, et il s'érige ainsi en arbitre du goût, dont les idées influencent de façon décisive les caractères mêmes de la production artistique. Son action est déterminante, même si lui fait défaut le sens de l'autonomie esthétique. Par ailleurs, dans le courant du xxe siècle, et en relation avec le développement des pratiques culturelles, on a vu se développer un nouveau type de mécénat, dont les acteurs peuvent être aussi bien des individus ou des entreprises que l'État.

1.   Les premières collections

Les plus anciens mécènes connus furent les souverains et les prêtres, qui se servirent de l'art pour créer les symboles du pouvoir et du culte. En Égypte, les pharaons menèrent une politique de construction et de création artistique qui s'inscrivait dans une vision rigoureuse du pouvoir. En Grèce, les tyrans éclairés (Polycrate de Samos, Hiéron de Syracuse, Périclès) favorisèrent non pas tant les artistes, considérés comme des artisans anonymes, que l'art lui-même, perçu comme le moyen d'exprimer les signes de leur souveraineté et de leur grandeur. Les premières collections d'objets précieux se constituèrent dans les temples, dans les sanctuaires (on appelait « 

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

 

Pour citer cet article

SALERNO, HEINICH, « MÉCÉNAT  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecenat/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« MÉCÉNAT » est également traité dans :

ART (Aspects culturels) - Public et art

Écrit par :  Nathalie HEINICH

Dans le chapitre "Quel public pour l'art ?"  : …  Dans l'art occidental tel que nous le connaissons, la notion de public commence avec le mécénat, autrement dit la commande d'œuvres par des instances collectives, religieuses d'abord, princières ensuite, avec le développement de la « curialisation » analysée par Norbert Elias dans La Société de cour. Dans… Lire la suite
ART CONTEMPORAIN

Écrit par :  Yves MICHAUDRaymonde MOULIN

Dans le chapitre "Mécénat et fondations"  : …  La relative faiblesse du mécénat français et le nombre limité des transactions relèvent d'un héritage historique. Aux États-Unis comme en Grande-Bretagne, la tradition philanthropique jointe à la doctrine économique du laisser-faire a contribué à faire de l'art une affaire privée. En France, la tradition du mécénat d'État a longtemps prévalu, en… Lire la suite
BAUMGARTNER RUDOLF (1917-2002)

Écrit par :  Alain PÂRIS

L'éclectisme musical de Rudolf Baumgartner était l'une de ses qualités fondamentales. Sans disposer de moyens financiers aussi importants que son compatriote Paul Sacher, il a cependant joué un rôle considérable de mécène et de diffuseur. Parmi les compositeurs qu'il a sollicités, on trouve plusieurs musiciens suisses :… Lire la suite
BERRY JEAN DE FRANCE duc de (1340-1416)

Écrit par :  Jean FAVIERDanielle GABORIT-CHOPIN

Troisième fils de Jean II le Bon, roi de France, et de Bonne de Luxembourg (eux-mêmes amateurs d'art), Jean devient comte de Poitiers en 1356 et duc de Berry en 1360. Otage en Angleterre, pour le paiement de la rançon de Jean le Bon, le duc de Berry fut un homme politique sans envergure et un médiocre administrateur, de surcroît fort impopulaire en… Lire la suite
BÜHRLE FONDATION, Zurich

Écrit par :  Daniel HARTMANN

Naturalisé suisse en 1936, E. G. Bührle fut un mécène généreux : outre la présentation de sa riche collection d'artistes suisses dans ses locaux professionnels dont il avait fait décorer de fresques le réfectoire, il instaura en 1941 un Prix de la peinture suisse, créa en 1944 la fondation Goethe pour les arts et les… Lire la suite
CAILLEBOTTE GUSTAVE (1848-1894)

Écrit par :  Éric DARRAGON

impressionnisme. Il en fait intimement partie en tant que peintre, collectionneur, mécène, organisateur ayant activement participé à cinq des huit expositions de la Société anonyme coopérative en 1876, 1877, 1879, 1880, 1882. Le peintre meurt à quarante-cinq ans en février 1894, dans sa propriété des bords de Seine au Petit-Gennevilliers. À la… Lire la suite
CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABICOlivier MARTY

Dans le chapitre "Un investisseur de long terme procurant un appui aux politiques publiques"  : …  Enfin, l’action de mécénat de la Caisse s'exerce essentiellement dans le secteur de la musique et dans l'accompagnement du domaine social urbain et de l'emploi des jeunes. Elle apporte aussi un soutien financier à l'accueil d'urgence des sans-abri et à des centres médicaux pour personnes en situation de précarité… Lire la suite
COLLECTIONNISME

Écrit par :  Olivier BONFAIT

Dans le chapitre "Le « studiolo » et le « cortile »"  : …  Mantegna, lui fait commander de nombreuses œuvres inspirées de l'antique au sculpteur Gian Cristoforo Romano, surnommé l'Antico. Collectionnisme et mécénat se confondent alors à propos des peintures. Isabelle, issue d'une famille de mécènes, est une commanditaire exigeante : pour la décoration de son studiolo, elle souhaite des œuvres des plus… Lire la suite
CONCERT

Écrit par :  Jacques CHAILLEY E.U.

Dans le chapitre "Le concert par association d'auditeurs"  : …  salle de concert ni pour le public de payer sa place pour venir écouter de la musique. Selon le cas, le public est le fidèle de l'assemblée ou l'invité du prince (voire du maître de maison). De même, le musicien est un fonctionnaire travaillant à forfait, ou un salarié occasionnel, rémunéré par le maître du lieu ; parfois même, c'est un invité… Lire la suite
CONFRÉRIES DE MÉTIER

Écrit par :  Jean FAVIER

Groupements constitués à la fin du Moyen Âge (xive et xve siècle en général) dans le cadre des diverses manifestations de la solidarité entre égaux qui tendait à remplacer les liens de protection caractéristiques de l'époque féodale. Les confréries… Lire la suite
CONNAISSEURS

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Dans le chapitre "Mécènes et collectionneurs à la Renaissance"  : …  en matière d'art. Mais il serait hasardeux d'épiloguer sur leur personnalité ou leur influence. On sait assez précisément ce que fut le mécénat des princes, celui du duc de Berry par exemple, ou de René d'Anjou, celui des Médicis, du roi de Hongrie Mathias Corvin ou de l'empereur Maximilien. Les uns et les autres passaient des commandes aux… Lire la suite
CROZAT PIERRE (1665-1740)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Collectionneur français. La famille Crozat a bâti une considérable fortune, à Toulouse d'abord, puis à Paris, grâce aux bénéfices des fournitures aux armées et à ceux d'un négoce maritime reposant sur le monopole commercial (Compagnie des Indes, Louisiane) et appuyé par la haute aristocratie. Cette richesse explique l'un des cadres de vie les plus… Lire la suite
DONATION, musées

Écrit par :  Didier TOUZELIN

Le Code civil distingue la donation entre vifs et la donation testamentaire (art. 711). La donation entre vifs est un contrat solennel, établi par-devant notaire sous peine de nullité, et par lequel une personne, le donateur, se dépouille irrévocablement, sans contrepartie et dans une intention… Lire la suite
DOUCET JACQUES (1853-1929)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

À la fois couturier et mécène, Jacques Doucet a témoigné à travers sa carrière de la fusion nouvelle entre la mode et les courants esthétiques et littéraires de la Belle Époque. Héritier du magasin familial à l'adresse déjà renommée, 21, rue de la Paix, qui se partageait entre la boutique de lingeries et dentelles de sa mère et le commerce de… Lire la suite
LES ENFANTS DE SATURNE, livre de R. et M. Wittkower

Écrit par :  François-René MARTIN

Dans le chapitre "Sociologie et psychologie du comportement des artistes"  : …  le relâchement des liens entre l'Église et les artistes à partir de la Renaissance, les renversements apparus à l'époque moderne dans les relations entre les mécènes et leurs artistes qui sont de moins en moins leurs obligés, les Wittkower quittent ce plan socio-historique pour faire apparaître toute une gamme d'attitudes psychiques. Ce… Lire la suite
ENTREPRISE - Communication d'entreprise

Écrit par :  Jean-Marc DÉCAUDIN

Dans le chapitre "La communication hors médias"  : …  Le terme générique de publicité par l'événement recouvre cinq techniques très proches et parfois confondues : le sponsoring ; le mécénat ; le parrainage, le street marketing et l’événementiel… Lire la suite
ESTE LES

Écrit par :  Hervé PINOTEAU

Issue des marquis de Toscane au xe siècle, tirant son nom du marquisat d'Este (ville proche de Padoue), la maison d'Este entre vraiment dans l'histoire avec les deux mariages d'Azzo II (mort en 1097). De sa première union avec Cunégonde, héritière des Welf, sortira la branche… Lire la suite
FARNÈSE LES

Écrit par :  Gérard RIPPE

Aux xie et xiie siècles, les Farnèse sont de petits seigneurs, qui s'enrichissent peu à peu au service de communes, telles que Viterbe et Orvieto. Ils sont possessionnés près du lac de Bolsena, autour du Castrum Farneti. Jusqu'au xvLire la suite
FONDATIONS

Écrit par :  Michel POMEY

Dans le chapitre "Motivations des fondateurs"  : …  Le mobile qui inspire principalement les fondateurs est de caractère non lucratif et idéaliste, qu'il s'agisse, comme c'était surtout le cas jadis, de religion ou de charité (fondations pieuses : églises, couvents, messes, hospices...) ou qu'il s'agisse, comme c'est de plus en plus fréquent aujourd'hui, de mécénat ou de… Lire la suite
GETTY MUSÉE ET FONDATION

Écrit par :  Adrien GOETZ

Le musée Getty de Malibu, en Californie, est, à l'origine, un rêve de milliardaire. Aujourd'hui, l'institution, qui dispose toujours d'un exceptionnel budget pour l'acquisition d'œuvres d'art, est devenue aussi un centre de recherches et de documentation en histoire de l'art qui accueille des savants… Lire la suite
GILBERT ALFRED (1854-1934)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur anglais au talent très personnel, Alfred Gilbert sut enrichir la sculpture des particularités thématiques et stylistiques propres au mouvement des Arts décoratifs tout-puissant en Angleterre à la fin du xixe siècle. L'œuvre de Gilbert est d'autant plus remarquable qu'elle s'inscrit dans la… Lire la suite
GRAVURE

Écrit par :  Barthélémy JOBERTMichel MELOT

Dans le chapitre "La gravure, mode de reproduction ou mode d'expression"  : …  à celui des Salons et des critiques d'art ; les premiers marchands de tableaux font appel à elle pour illustrer leurs catalogues. L'importance du mécène dans le développement de l'estampe s'est affirmée pareillement au Japon où certaines gravures sont signées par l'amateur qui les a commandées avant de l'être par l'artiste… Lire la suite
GRECO (1541-1614)

Écrit par :  Véronique GERARD-POWELL

Dans le chapitre "Le mécénat tolédan"  : …  Même si elle n'était plus « cité impériale », Tolède, peuplée de près de soixante mille habitants, était encore très vivante à la fin du xvie siècle : son économie reposait sur l'industrie textile de luxe et les armes. Son intense activité culturelle et spirituelle, centrée autour de la petite… Lire la suite
HASKELL FRANCIS (1928-2000)

Écrit par :  Alain MÉROT

» de l'art rompt avec les généralisations hâtives, l'explication par l'infrastructure économique et la lutte des classes des historiens marxistes. Mettant l'accent sur les acteurs du mécénat et la multiplicité des circuits et des motivations, Haskell fait revivre l'époque dans sa diversité et ses contradictions, bousculant nombre d'idées reçues… Lire la suite
HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

Écrit par :  Paul GOUKOWSKY

Dans le chapitre "Des rois à l'origine du mécénat"  : …  Autre manifestation de la magnificence royale, le mécénat attirait poètes, savants et artistes dans les nouvelles capitales, Alexandrie, Antioche, Pergame, mais également Syracuse. Ainsi s'explique la concentration, dans ces villes, de brillants esprits, sans que l'on doive considérer comme un phénomène nouveau l'attrait des cours hellénistiques.… Lire la suite
JULLIENNE JEAN DE (1686-1766)

Écrit par :  Michel MELOT

Grand mécène et protecteur de Watteau, dont il posséda plus de quatre cents dessins et jusqu'à quarante tableaux, Jean de Jullienne tenait sa fortune de l'industrie teinturière : Colbert avait appelé sa famille, des marchands hollandais, à Paris où il naquit. En 1721, il prit possession des ateliers que ses parents avaient installés sur la Bièvre.… Lire la suite
KIRSTEIN LINCOLN (1907-1996)

Écrit par :  E.U.

pour les arts. Alors qu'il est étudiant à l'université Harvard (dont il sortira diplômé en 1930), il fonde et édite la revue littéraire Hound & Horn (1927-1934), à laquelle collaboreront notamment T. S. Eliot, Ezra Pound ou E. E. Cummings. Financièrement indépendant, Kirstein décide de consacrer sa vie au mécénatLire la suite
LIVRE

Écrit par :  Jacques-Alexandre BRETONHenri-Jean MARTINJean TOULET

Dans le chapitre "Fonctions de l'image"  : …  en tête de l'ouvrage manifeste la reconnaissance de son travail créateur, tandis que celui du dédicataire se justifie par le régime du mécénat. Ainsi, comme le soulignent souvent les légendes des gravures, ces visages assurent dans le volume la présence médiatrice des agents tutélaires du texte dont l'allégorie en frontispice présente le message… Lire la suite
MAEGHT FONDATION

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Inaugurée en 1964, la Fondation Maeght, reconnue d'utilité publique, est une donation à l'État d'Aimé Maeght (1906-1981) et de sa femme, Marguerite Devaye (1909-1977), éditeurs d'art et propriétaires d'une célèbre galerie de tableaux à Paris. Elle ne reçoit aucune subvention de l'État et doit subvenir à ses propres… Lire la suite
MALATESTA LES

Écrit par :  Gérard RIPPE

Famille italienne qui domina, du xiie au xive siècle, Rimini, puis une partie de la Marche d'Ancône et de la Romagne. Au xiie siècle, selon le premier document qui les mentionne, les Malatesta sont des… Lire la suite
MATHILDE BONAPARTE dite LA PRINCESSE MATHILDE (1820-1904)

Écrit par :  Pierre GUIRAL

Fille du roi Jérôme de Westphalie (dernier frère de Napoléon Ier) et sœur du prince Napoléon, la princesse Mathilde est d'abord demandée en mariage par son cousin Louis-Napoléon, le futur Napoléon III ; mais ce projet n'aboutit pas et elle épouse un prince russe, Anatole Demido, dont elle se sépare au bout de quatre ans.… Lire la suite
MÉCÉNAT DE JULES II - (repères chronologiques)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

1503 Bramante est chargé de la reconstruction de la basilique Saint-Pierre. Le chantier, inauguré en 1506, sera en activité tout au long du xvie siècle, divers architectes en ayant repris la direction et modifié successivement le projet initial :… Lire la suite
MÉDICIS LAURENT DE, dit LAURENT LE MAGNIFIQUE (1449-1492)

Écrit par :  E.U.

surgissent en Europe, et ses filiales commerciales de Londres, Bruges et Lyon font faillite. Ses finances sont surtout mises à mal par sa politique de mécénat auprès d'artistes, d'architectes et d'écrivains. Laurent, dit le Magnifique, contribue plus que tout autre à l'essor de Florence durant la seconde moitié du xve siècle. Il réunit… Lire la suite
MONTEFELTRO ou MONTEFELTRE LES

Écrit par :  Gérard RIPPE

Famille comtale, puis ducale, d'Italie du Nord. Le Montefeltro, que lui aurait attribué Frédéric Barberousse au xiie siècle, est une petite région montagneuse à cheval sur les Marches et la Romagne. En 1234, Buonconte da Montefeltro devient seigneur d'Urbino (Urbin en français) ; avec lui, la famille s… Lire la suite
MUSÉE

Écrit par :  Robert FOHR

Dans le chapitre "Trésors, collections, musées"  : …  jetait les bases d'une transformation radicale du statut de l'art et d'un nouveau type de mécénat, soucieux de son propre rayonnement. Dans le mythe de l'élaboration de la cité idéale, le poète, le musicien et l'artiste – architecte, peintre et sculpteur devaient collaborer à l'œuvre du prince. Le culte de la personnalité requérait d'autre part les… Lire la suite
LE MUSÉE ÉPHÉMÈRE. LES MAÎTRES ANCIENS ET L'ESSOR DES EXPOSITIONS, livre de Francis Haskell

Écrit par :  François-René MARTIN

Dans le chapitre "Histoire du goût et « redécouvertes »"  : …  Dans le premier de ses grands livres, Mécènes et peintres (1963), Haskell avait mis à nu les mécanismes d'orientation du goût chez les grands mécènes italiens de l'époque baroque, ouvrant ainsi, par l'histoire du goût et de ses variations, une perspective inattendue vers une véritable histoire sociale de… Lire la suite
PALLADIO ANDREA (1508-1580)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Dans le chapitre "Le constructeur, artiste classique"  : …  Gondola. C'est dans les années qui suivirent 1530, au moment où il se découvre une passion pour l'architecture, que ce nom lui fut attribué par le comte Giangiorgio Trissino. Ce célèbre mécène, humaniste, poète, philologue, diplomate et architecte amateur, était un des principaux acteurs de l'essor culturel de Vicence au milieu du xvie siècle… Lire la suite
PHILIPPE II LE HARDI (1342-1404) duc de Bourgogne (1363-1404)

Écrit par :  Claude GAUVARD

Fils du roi de France Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg, Philippe le Hardi domine la vie politique française de la fin du xive siècle. Très populaire depuis le désastre de Poitiers, il reçoit en apanage le duché de BourgogneLire la suite
POMPADOUR JEANNE ANTOINETTE POISSON marquise de (1721-1764)

Écrit par :  Louis TRENARD

Fille de Louise-Madeleine de La Motte, protégée du fermier général Lenormant de Tournehem, et de François Poisson, employé des frères Pâris. Celui-ci, accusé de concussion au moment de la disgrâce des Pâris (1725), dut fuir la France et Jeanne Antoinette, ainsi que son frère Abel, fut élevée par Lenormant. Ambitieuse, MmeLire la suite
PORTUGAL

Écrit par :  Roger BISMUTAlbert-Alain BOURDONMichel DRAIN E.U.José-Augusto FRANÇAFrançois GUICHARDMichel LABANFrédéric MAUROJorge MORAÏS-BARBOSAVictor PEREIRAEduardo PRADO COELHO

Dans le chapitre "Renaissance et baroque"  : …  de Lisbonne fut la principale préoccupation de Jean V qui parachèvera son action de mécène en faisant venir de Rome en 1747 une précieuse chapelle entièrement composée par Vanvitelli (Saint-Roch, Lisbonne). Client assidu de Mariette et de Thomas Germain, le roi, surnommé « très fidèle » par le pape, donnait l'exemple d'une… Lire la suite
POUILLES

Écrit par :  Pina BELLI D'ELIA

Dans le chapitre "Renaissance et baroque"  : …  sont entretenus par les religieux franciscains ou dominicains et leurs protecteurs napolitains fixés sur leurs terres des Pouilles, qui se comportent en véritables mécènes. C'est le cas des Orsini de Galatina qui, entre la fin du xive siècle et les premières décennies du xve siècle, font construire et décorer de fresques l'… Lire la suite
PUBLICITÉ

Écrit par :  Christine LETEINTURIER

Dans le chapitre "De la publicité à la communication"  : …  le gouvernement peut prendre l'initiative et qui concernent la santé publique ou l'éducation. Parrainage, sponsoring et mécénat sont des stratégies particulières souvent utilisées par les entreprises ou certaines organisations pour se faire connaître tout en aidant une activité sportive ou culturelle. Ces techniques visent autant à accroître la… Lire la suite
RAU GUSTAV (1922-2002)

Écrit par :  Adrien GOETZ

Né à Stuttgart en 1922, le collectionneur et mécène allemand Gustav Rau appartenait à une puissante famille d'industriels. Il hérita de l'entreprise familiale, sans grand goût pour le développement technique en matière automobile, mais attendit 1972 pour vendre sa firme – pour 400 millions de deutsche Mark – et pour se consacrer à ses deux vraies… Lire la suite
REINHART MUSÉES OSKAR REINHART, Winterthur

Écrit par :  Daniel HARTMANN

Oskar Reinhart est né dans une famille d'industriels fortement engagés dans le mécénat : sa mère Lilly Volkart (1855-1916) appartient à une lignée d'industriels négociants internationaux en café et coton ; son père Theodor Reinhart (1849-1919) dirige l'entreprise Volkart Frères et soutient personnellement un certain nombre d'artistes suisses :… Lire la suite
RENAISSANCE

Écrit par :  Eugenio BATTISTIJacques CHOMARATJean-Claude MARGOLINJean MEYER

Dans le chapitre "Le problème de la commande"  : …  Pendant la Renaissance, on relève une immense floraison de commandes tant privées qu'officielles (il est d'ailleurs assez difficile de distinguer les unes des autres). Le commanditaire ne se contente pas de faire appel aux artistes locaux. Il sollicite les plus célèbres (on a ainsi retrouvé des listes d'artistes établies pour faciliter le choix).… Lire la suite
ROME

Écrit par :  Géraldine DJAMENTSylvia PRESSOUYRE

Dans le chapitre "Renaissance"  : …  tour à tour mesurer ses monuments, s'efforçant à travers eux d'interpréter Vitruve. Le mécénat des papes et des cardinaux humanistes attire aussi les artistes, et c'est à Rome que s'accomplissent les promesses de Florence. Le palais de Venise, dont le grand cortile a été parfois attribué à L. B. Alberti, fut commencé en 1455 pour le cardinal Barbo… Lire la suite
ROME, NOUVELLE CAPITALE DES ARTS

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Si Rome, au début du xvie siècle, redevient un des centres artistiques européens les plus importants, c'est en grande partie grâce au mécénat volontariste du pape Jules II (1503-1513), qui y réunit une incomparable pléiade… Lire la suite
ROTHSCHILD LES

Écrit par :  Pauline PREVOST-MARCILHACY

Les Rothschild ont joué un rôle essentiel dans la constitution du patrimoine culturel européen au xixe siècle. En un siècle, ils ont offert en effet plus de 65 000 œuvres d'art aux musées français, ce qui donne la mesure de leur mécénat, sans parler des… Lire la suite
SACHER PAUL (1906-1999)

Écrit par :  Alain PÂRIS

En 1934, il épouse Maja Stehlin, veuve d'Emanuel Hoffmann, dont le père avait fondé la firme pharmaceutique Hoffmann-La Roche. Grâce à la fortune de sa femme, Sacher commence à pratiquer un mécénat d'une rare clairvoyance, passant de nombreuses commandes dont il assure lui-même les exécutions. Il permet à des compositeurs comme Béla BartókLire la suite
SAINT-PÉRIER SUZANNE RAYMONDE DE (1890-1978)

Écrit par :  Henri DELPORTE

Périer ont été parmi les derniers de ceux qu'on a qualifiés de « grands amateurs » ; ils ont été aussi parmi les derniers mécènes de l'archéologie préhistorique. De nombreux spécialistes ont été longuement accueillis à Morigny, aidés et conseillés dans l'étude des riches collections qui y étaient conservées. Ce mécénat s'est… Lire la suite
SAVERY ROELANDT (1576-1639)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Séduisant représentant par ses paysages de fantaisie du grand maniérisme international que l'on voit fleurir sous Rodolphe II à Prague, et tenant aussi d'un réalisme scrutateur et curieux qui débouche sur une exploration nouvelle des pouvoirs de la peinture, Savery ressemble par ces traits à plusieurs… Lire la suite
SOCIOLOGIE DE L'ART

Écrit par :  Nathalie HEINICH

Dans le chapitre "Deuxième génération : l'histoire sociale de l'art"  : …  La question du mécénat est également très présente en histoire sociale de l'art, avec Francis Haskell (Mécènes et peintres, 1963, trad. franç., 1991) ou Bram Kempers (Peinture, pouvoir et mécénat : l’essor de l’artiste professionnel dans l’Italie de la RenaissanceLire la suite
SOLEURE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

Écrit par :  Daniel HARTMANN

une belle présentation de l'œuvre de Cuno Amiet) et enfin l'art suisse contemporain. Trois fondations, suscitées par l'exemple du collectionneur et mécène Oscar Miller (1862-1934) qui fut à Soleure le premier à réunir pour son compte quelque 250 œuvres d'artistes suisses contemporains, permettent une féconde confrontation de l'art suisse avec les… Lire la suite
TAPIS MODERNES ET CONTEMPORAINS

Écrit par :  Valérie GLOMETMichèle HENG

Dans le chapitre "La crise de 1929 et les années 1930"  : …  À Aubusson, alors que la tentation était grande par temps de crise de se replier sur la copie d'ancien, une importante expérience de mécénat privé eut lieu. Marie Cuttoli épouse d'un sénateur-maire de Philippeville (Algérie), séduite par la beauté simple des tapis de Sétif, décida d'éditer un certain nombre d'artistes de ses… Lire la suite
TOSCANE

Écrit par :  Adrien GOETZMichel ROUX

Dans le chapitre "La Florence de Laurent le Magnifique"  : …  dans Florence, les Médicis n'ont pas le monopole du « mécénat » – André Chastel a bien montré que ce terme ne doit pas être entendu alors comme le patronage cohérent et programmé qu'exerça, par exemple, Louis XIV –, les grandes familles florentines, Tornabuoni, Rucellai ou Pitti, encouragent autant les artistes, sinon plus, que les Médicis.… Lire la suite
WINTERTHUR MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

Écrit par :  Daniel HARTMANN

Sous l'égide de Richard Bühler (1879-1967), président du Kunstverein de 1912 à 1939 et lui-même grand collectionneur d'art français comme sa cousine Hedy Hahnloser, plusieurs membres de la famille Reinhart et les époux Hahnloser militèrent activement pour l'édification d'un musée dont ils seront tous de généreux mécènes. Contre vents et marées, ils… Lire la suite

Afficher la liste complète (56 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.