BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

THATCHER MARGARET (1925-2013)

Margaret Thatcher est restée onze ans et demi Premier ministre, un record de longévité dans le Royaume-Uni du xxe siècle. La politique menée porte sa marque personnelle, à tel point que le terme « thatchérisme » s'est imposé pour désigner une « révolution conservatrice » à forte composante néo-libérale.

1.  Un parcours méritocratique

Née le 13 octobre 1925 dans un milieu de petits boutiquiers prospères de Grantham (Lincolnshire, Angleterre), Margaret Hilda Roberts, épouse Thatcher, est marquée par la figure d'Alfred, père rigoriste, pasteur de l'Église méthodiste locale et édile de sa ville depuis 1927. Très bonne élève, elle obtient sur concours, en 1943, une place de boursière au Somerville College d'Oxford, dont elle est diplômée en chimie. Peu à l'aise dans les milieux étudiants huppés d'Oxford, mais fière de ses origines sociales, elle entre en politique à travers l'Oxford University Conservative Association, dont elle prend la présidence en 1946. Convaincue de la nécessité de rénover le conservatisme britannique, libérale dans l'âme, elle demeure attachée à la figure providentielle d'un Churchill et considère comme une priorité la lutte contre le socialisme. Tout en travaillant pour des laboratoires, elle poursuit avec opiniâtreté l'objectif de devenir parlementaire. Investie par le Parti conservateur à Dartford (Kent), circonscription plutôt ouvrière, elle joue sur sa jeunesse (elle a 24 ans) et son élégance un peu surannée, tout en tenant un discours pragmatique de dénonciation des erreurs travaillistes. Elle perd honorablement les élections de 1950 et de 1951, mais gagne le respect de Churchill, revenu au pouvoir, et un mari, Denis Thatcher, chef d'entreprise anglican et divorcé, qui tombe amoureux de cette femme volontaire. Mère en 1953 de jumeaux, Mark et Carol, Mrs. Thatcher se lance dans des études juridiques et devient avocate, spécialisée en droit fiscal, sans négliger sa carrière politique. La partie n'est pas facile à jouer pour une femme dans les années 1950, même dans  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« THATCHER MARGARET (1925-2013) » est également traité dans :

THATCHERISME ET REAGANOMICS

Écrit par :  Francis DEMIER

À la suite de la deuxième crise pétrolière, en 1979, la priorité est donné à la lutte contre l'inflation. Mais, au-delà, c'est toute une politique héritée de l'après-guerre et considérée comme défavorable au profit et à l'investissement qui est condamnée par Margaret Thatcher, au pouvoir en Grande-Bretagne de 1979 à 1990. Celle-ci mène une… Lire la suite
AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

Écrit par :  Georges COUFFIGNAL

Dans le chapitre "Naissance de diplomaties autonomes"  : …  en envahissant les îles Malouines dont l'Argentine revendiquait la souveraineté depuis toujours.* On connaît la réaction de Margaret Thatcher, qui envoya une véritable armada pour reconquérir ces îles inhospitalières. La plupart des pays européens et les États-Unis soutinrent la Grande-Bretagne dans son opération de reconquête. Mais, dans l'… Lire la suite
ARGENTINE

Écrit par :  Romain GAIGNARDRoland LABARRELuis MIOTTICarlos QUENANJérémy RUBENSTEINSébastien VELUT

Dans le chapitre "La guerre des Malouines (avril-juin 1982)"  : …  de force argentin. Alors que les conseillers de la junte argentine avaient perçu les difficultés de* Margaret Thatcher à s'imposer politiquement, y compris au sein de sa majorité, l'affront infligé à la souveraineté de l'Empire offre à la Dame de fer un moyen de galvaniser le Parlement et le peuple derrière elle. Elle n'hésite pas à envoyer la… Lire la suite
CONSERVATEURS, Royaume-Uni

Écrit par :  Roland MARX

…  opère un très net retour au libéralisme économique. Cette radicalisation du parti est incarnée par *Margaret Thatcher, qui prend sa direction en 1975 et devient Premier ministre en 1979. Elle occupe ces deux fonctions jusqu’en 1990. L’abandon des politiques de Welfare State pour celles du néolibéralisme (hostilité aux syndicats, déréglementation,… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

Écrit par :  Régis PARANQUE

Dans le chapitre "Le risque d'un Pearl Harbour industriel"  : …  sa position en se rendant maîtresse de l'informatique britannique par l'achat d'I.C.L. Le *thatchérisme concluait ainsi sa dixième année de règne sans partage par l'abandon quasi total à l'étranger des fleurons de l'industrie d'outre-Manche, montrant moins de réticence encore lorsque les acquéreurs étaient japonais ou américains, comme… Lire la suite
GRÈVE

Écrit par :  Hélène SINAY Universalis

Dans le chapitre "Au Royaume-Uni"  : …  dans leur propre maison ». Des limitations efficaces du droit de grève sont mises en place par *Margaret Thatcher, peu après son arrivée au pouvoir, en 1979. Elles sont notamment destinées à préparer l'épreuve de force avec le N.U.M. (National Union of Minors), le puissant syndicat des mineurs. La grève, déclenchée en mars 1984, va durer un an… Lire la suite
GUERRE DES MALOUINES

Écrit par :  Olivier COMPAGNON

  *Le 2 avril 1982, le gouvernement dictatorial argentin issu du coup d'État militaire de mars 1976 ordonne l'invasion des îles Falkland (Malvinas en espagnol et Malouines en français), possession britannique depuis 1833. Contre toute attente et malgré les tentatives de solution négociée promues par le Conseil de sécurité de… Lire la suite
HEATH EDWARD (1916-2005)

Écrit par :  Jacques LERUEZ

…  en octobre, sa position de leader devient intenable et, aux élections internes de février 1975,* il est remplacé par Margaret Thatcher, qui adopte comme programme celui de 1970, laissé par Heath en déshérence. Ce dernier, très amer, reste sur les bancs des Communes, dans une semi-opposition, à Thatcher surtout, refusant toutes les offres d'… Lire la suite
IMPÔT - Économie fiscale

Écrit par :  Jacques LE CACHEUX

… ils de cette nature. La dernière expérience en date est celle de la poll tax britannique, *que Margaret Thatcher, alors Premier ministre, institua en 1990 pour financer les collectivités locales ; mais la taxe uniforme payable par tous les individus majeurs sans distinction fut si impopulaire qu'elle coûta à la « Dame de fer » son poste. C… Lire la suite
IRLANDE DU NORD ou ULSTER

Écrit par :  Pierre JOANNON

Dans le chapitre "Le processus de pacification"  : …  ni les multiples pressions de toutes sortes dont elle fera l'objet ne parviendront à fléchir *Margaret Thatcher, la « dame de fer ». Le 2 octobre 1980, les grèves de la faim seront suspendues. Tandis que la capitale britannique enregistre une nouvelle flambée d'attentats en 1981 et 1982, James Prior, le secrétaire d'État nommé par Margaret… Lire la suite
KALDOR NICHOLAS (1908-1986)

Écrit par :  Gérard GRELLET

… *Économiste britannique d'origine hongroise, Nicholas Kaldor, né à Budapest en 1908, est mort à Cambridge en 1986. Professeur à l'université de Cambridge (1952), conseiller des gouvernements travaillistes de l'après-guerre et de nombreux pays, membre de la Chambre des lords (1974), il contribue à l'évolution de la théorie économique dans des… Lire la suite
LONDRES

Écrit par :  Roland MARXFrédéric RICHARD

Dans le chapitre " Londres, ville globale"  : …  Parlement de Westminster, s'est imposé comme l'un des opposants les plus résolus au gouvernement de* Margaret Thatcher. Lassée, celle-ci a fini par le dissoudre en 1986, faisant probablement de Londres la seule métropole de ce rang exposée aux risques d'une gestion institutionnelle aussi fragmentée. Jusqu'à ce que, suite à un référendum en 1998, le… Lire la suite
MAJOR JOHN (1943- )

Écrit par :  Jacques LERUEZ

…  jusqu'en 1979. Parallèlement, il est conseiller municipal conservateur de Lambeth de 1968 à 1971. *Candidat malheureux aux deux élections générales de 1974, il n'entre aux Communes qu'avec la première victoire de Margaret Thatcher (1979). Une fois député, sa carrière politique progresse rapidement ; en 1985, il devient ministre adjoint à la… Lire la suite
MALOUINES (GUERRE DES)

Écrit par :  Roland MARX

… *Conflit inédit depuis 1945, la guerre des Malouines a opposé deux États du camp occidental : un pays en développement de l'Amérique latine, l'Argentine, et une puissance atomique européenne, la Grande-Bretagne. La guerre s'explique en partie par le nationalisme argentin, intransigeant sur l'appartenance d'un territoire « usurpé » par l'Angleterre… Lire la suite
POPULISME

Écrit par :  Pierre-André TAGUIEFF

Dans le chapitre "Populismes agraires et populismes politiques"  : …  des traits empruntés à tel ou tel type idéal. Dans cette perspective, on a pu caractériser le *thatchérisme comme un « mélange de populisme politicien et de populisme réactionnaire » (Monica Charlot). Dans le néo-conservatisme stylisé par la forte personnalité de Margaret Thatcher, qui devient Premier ministre le 4 mai 1979, on rencontre l'… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Histoire

Écrit par :  Bertrand LEMONNIERRoland MARX Universalis

Dans le chapitre "Du thatchérisme au « majorisme »"  : …  sous la houlette d'un nouveau leader : élue en 1975 contre l'ancien Premier ministre Edward Heath, *Margaret Thatcher est vite surnommée, avant même son arrivée au 10, Downing Street, la Dame de fer. Elle n'a connu qu'une expérience limitée aux sommets de l'exécutif (dans le cabinet Heath de 1970-1974, elle fut ministre de l'Éducation et de la… Lire la suite
ROYAUME-UNI - L'empire britannique

Écrit par :  Roland MARX

Dans le chapitre "L'affaiblissement des complémentarités"  : …  est un moment conquis par une force expéditionnaire argentine ; la décision inattendue de *Margaret Thatcher de défendre cette terre lointaine, l'envoi de navires et d'un corps de 6 000 soldats, une campagne qui coûte près de 900 millions de livres et se solde par 255 morts et 777 blessés valent certes une victoire totale, permettent sans… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Le système politique

Écrit par :  Jacques LERUEZ

Dans le chapitre " L'évolution du Parlement depuis 1945"  : …  Mais cette exclusivité a cessé après 1979, les pairs conservateurs modérés acceptant mal le *radicalisme thatchérien ; entre 1979 et 1993, le gouvernement a été battu 179 fois à la Chambre haute, plus des trois quarts de ces défaites ayant eu lieu sous Thatcher. Alors, elle se voulait gardienne des grands principes démocratiques de consensus… Lire la suite
ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

Écrit par :  Jacques LERUEZ

Dans le chapitre " « Contre-révolution » thatchérienne, redressement et modernisation"  : …  traditionnelles sont à bout de souffle et d'imagination, ainsi que les politiciens qui les animent. *D'où le succès d'une femme qui paraît sortir d'un moule différent – méritocrate, diplômée d'Oxford en chimie, elle est virtuellement autodidacte en politique – et donne une image de grande fermeté, voire d'obstination. Il fallut pourtant à Margaret… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Économie

Écrit par :  Emmanuel HACHE

Dans le chapitre "Le tournant libéral de Margaret Thatcher"  : …  *La victoire électorale de Margaret Thatcher en 1979 doit être analysée comme une réaction face à l'attentisme des gouvernements précédents (gouvernements conservateur d'Edward Heath et travaillistes d'Harold Wilson et de James Callaghan), à la « dictature syndicale » et à l'incapacité de ces gouvernements de transformer l'économie britannique et de… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

Dans le chapitre "Politique intérieure"  : …  ses fonctions de vice-Premier ministre et de chef du groupe conservateur à la Chambre des communes. *Provoqué par l'intransigeance politique de Margaret Thatcher sur la question européenne, ce départ confirme que la Dame de fer est de plus en plus mise en cause dans son propre parti. Michael Heseltine, ancien ministre de la Défense, annonce sa… Lire la suite
STERLING LIVRE

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "La désinflation monétaire"  : …  *Avec l'élection, en 1979, d'un gouvernement conservateur dirigé par Margaret Thatcher s'instaure une politique monétaire contraignante : M1, le volume des espèces et des dépôts bancaires non rémunérés, voit sa croissance chuter de plus de 20 p. 100 en 1978 à 0 p. 100. Dans le même temps, on abroge le contrôle des changes, celui du crédit et celui… Lire la suite

Afficher la liste complète (22 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média