BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

INFLATION

Fléau des après-guerres, puis des années 1970 et 1980 dans bon nombre de pays, l'inflation, qui désigne une augmentation continue du niveau général des prix, demeure-t-elle une menace ? Les responsables des banques centrales des pays développés, gardiens sourcilleux de la stabilité monétaire, avertissent périodiquement de l'imminence de son retour, justifiant ainsi le durcissement des politiques monétaires. Pourtant, depuis des années, le rythme de hausse de l'indice général des prix à la consommation demeure, partout, très modéré, le plus souvent compris entre 2 et 3 p. 100 l'an. Est-ce là le mal absolu qu'il faut craindre plus que tout et contre lequel il convient de lutter en priorité ? Ou bien cet indice n'en constitue-t-il pas une mesure fiable ? Tandis que l'inflation mesurée officiellement est si basse que l'on peine à croire à son retour, l'inflation perçue par les consommateurs semble toujours excessive ; et alors que la plupart des prix à la consommation paraissent sages, ceux de l'alimentation subissent des hausses importantes et les prix d'autres biens, notamment des matières premières et des actifs – immobiliers, boursiers, par exemple – s'envolent régulièrement. N'est-ce pas là le signe qu'elle est toujours présente, du moins toujours menaçante ?

1.  Qu'est-ce que l'inflation ?

  Définition

Du latin inflare, qui veut dire « enfler », « gonfler », le mot « inflation » désigne habituellement le processus d'augmentation continue des prix des biens de consommation. Parce que bon nombre d'économistes associent, comme on le verra, cette hausse des prix des biens de consommation à une augmentation excessive de la quantité de monnaie en circulation dans l'économie, le terme peut également faire référence au « gonflement » de la masse monétaire. Les prix des biens de consommation subissant une augmentation – volontiers dénommée « vie chère » –, il s'ensuit que le « pouvoir d'achat » des revenus et des patrimoines, c'est-à-dire la quantit [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  13 pages…

 

Pour citer cet article

Jacques LE CACHEUX, « INFLATION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflation/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« INFLATION » est également traité dans :

ACHAT POUVOIR D'

Écrit par :  Stéfan LOLLIVIER

Dans le chapitre "Perte de repères lors du passage à l'euro"  : …  prix des biens de grande consommation avaient connu des hausses particulièrement fortes. Cette hausse localisée a coïncidé avec un regain d'inflation perçue par les personnes, tel qu'il est mesuré dans les enquêtes d'opinion, et dans la foulée un sentiment de recul du pouvoir d'achat. La perte de repères est durable car même si les prix se sont… Lire la suite
AMÉRIQUE LATINE - Économie et société

Écrit par :  Jacques BRASSEUL

Dans le chapitre "La crise des années 1980"  : …  La lutte contre l'inflation a suscité dans les années 1980 la mise en place de plans successifs en Argentine, au Brésil, au Pérou – plans Austral (1985) et Primavera (1988) ; Cruzado (1986), Verão (1989) et Collor (1990) ; García (1985) –, fondés sur le gel temporaire des prix et des salaires, voire des épargnes, avec changement d'unité monétaire.… Lire la suite
ANTICIPATIONS, économie

Écrit par :  Christian de BOISSIEU

Dans le chapitre "Anticipations et arbitrages de la politique économique"  : …  prévisions des agents non étatiques. La célèbre relation entre le taux de chômage et le taux d'inflation, mise en évidence par Alban Phillips (1958), place l'arbitrage entre le plein emploi et la stabilité des prix au centre des politiques de stabilisation. La diminution du chômage ne pourrait être obtenue qu'au prix d'une accélération de l'… Lire la suite
ARGENTINE

Écrit par :  Romain GAIGNARDRoland LABARRELuis MIOTTICarlos QUENANJérémy RUBENSTEINSébastien VELUT

Dans le chapitre "Défis et perspectives"  : …  Pour autant, l'économie argentine n'est pas exempte de difficultés. La maîtrise de l'inflation reste l'un des défis posés aux autorités. Bien que l'inflation ait fortement baissé au sortir de la crise (3,7 p. 100 en 2003 et 6,1 p. 100 en 2004, contre 41 p. 100 en 2002), elle s'est ensuite ravivée et demeurait proche des 10 p. 100 en 2006… Lire la suite
BANQUES CENTRALES

Écrit par :  Sylvie DIATKINE

Dans le chapitre "La recherche de crédibilité"  : …  des agents économiques étaient déterminantes dans la réussite des politiques économiques. Ainsi, seule une inflation non anticipée par les agents économiques peut avoir un effet, par une stimulation temporaire, sur la croissance ; mais, à long terme, les agents ne peuvent sous-estimer systématiquement l'inflation, et ils incorporent donc celle-ci… Lire la suite
BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

Écrit par :  Frédéric MAURO

Dans le chapitre "Une tragique instabilité monétaire"  : …  en même temps que des banques commerciales dans les principales villes. La politique d'inflation pratiquée par la première Banque du Brésil est reprise. Sous la République, la nécessité de donner des salaires aux anciens esclaves, d'indemniser les propriétaires et de développer les affaires du café oblige à la poursuivre :… Lire la suite
BRÉSIL - Le Brésil contemporain

Écrit par :  Luiz Felipe de ALENCASTRO

Dans le chapitre "Le Plan real"  : …  Franco devient le chef de l'État. Dans une conjoncture instable, il cherche à juguler l'hyperinflation. Après plusieurs réformes qui ont échoué, Itamar Franco confie le ministère des Finances à Fernando Henrique Cardoso. Sociologue connu au Brésil et à l'étranger, Cardoso prépare un plan anti-inflation qui tire les leçons des précédents échecs.… Lire la suite
BRÉSIL - Économie

Écrit par :  Jacques BRASSEUL

Dans le chapitre "La crise de la dette et la décennie perdue"  : …  1980, « la décennie perdue du développement ». Au Brésil, la stagnation s'installe et le pays entre dans un processus d'hyperinflation , provoqué par des déficits budgétaires et régionaux croissants financés par création monétaire, et un mécanisme généralisé d'indexation qui entretient la hausse des prix. La tendance à l'inflation a toujours été… Lire la suite
CANADA - Réalités socio-économiques

Écrit par :  Ludger BEAUREGARDAlain PAQUETHenri ROUGIER

Dans le chapitre "Finances publiques, politique budgétaire et politique monétaire"  : …  sont volatils, comme l'alimentation, l'énergie et les taxes indirectes, on remarque que l'inflation tendancielle a évolué parallèlement à la hausse de l'IPC global, avec des niveaux parfois un peu plus faibles. Afin de poursuivre un objectif de maîtrise de l'inflation, la Banque du Canada et le gouvernement fédéral commencèrent en 1991 à fixer des… Lire la suite
CHANGE - Les théories du change

Écrit par :  Hélène RAYMOND-FEINGOLD

Dans le chapitre "Les premières approches réelles du taux de change"  : …  protectionnisme, mais aussi aux coûts de transports, ou encore aux caractéristiques du produit. Une version moins exigeante de la P.P.A. – « la version relative » – suppose seulement que l'évolution du taux de change doit suivre le différentiel d'inflation étranger et domestique. Si l'écart entre les taux d'inflation étranger et… Lire la suite
CHANGE - Les régimes de change

Écrit par :  Patrick ARTUS

Dans le chapitre "La crise des pays émergents d'Asie (1997-1998)"  : …  Avec une inflation qui, sans être très forte, est restée toujours supérieure à celle des États-Unis, cette politique a conduit à une perte de compétitivité qui a contribué à faire apparaître un déficit extérieur très important. La crise asiatique n'est cependant pas liée seulement au choix d'un mauvais régime de change. Il y a eu aussi, dans tous… Lire la suite
CHANGE - Le système monétaire international

Écrit par :  Henri BOURGUINATGunther CAPELLE-BLANCARD

Dans le chapitre "Les accords de Bretton Woods"  : …  parallèlement à conquérir des positions en Europe ou au Japon, par l'investissement extérieur. Ce que Jacques Rueff devait, à son tour, appeler le « déficit sans pleurs » contribuait aussi à nourrir l'inflation mondiale par une duplication des bases du crédit : en Europe et au Japon, le gonflement des avoirs en devises… Lire la suite
CHANGE - L'intégration monétaire européenne

Écrit par :  Christian BORDES

Dans le chapitre "La prise du pouvoir monétaire par la Bundesbank et l'Europe monétaire en crise"  : …  Or l'unification allemande met fin à l'évolution synchronisée des économies nationales des États membres et accentue l'inflation. L'Allemagne relève ses taux d'intérêt et le deutsche Mark subit des pressions à la hausse par rapport aux autres monnaies du S.M.E. La plupart des autres pays s'opposent à sa réévaluation souhaitée par les autorités… Lire la suite
CHINE - Histoire de 1949 à nos jours

Écrit par :  Jean-Philippe BÉJAFrançois GODEMENT

Dans le chapitre "Multiplication des débats politiques dans la société"  : …  exige de Zhao Ziyang qu’il supprime le contrôle des prix. L’effet est immédiat : l’inflation atteint 14 p. 100 et on assiste à une ruée sur les produits de consommation courante, à une frénésie d’achat qui conduit une grande partie des citadins à désespérer des réformes, d’autant que la spéculation officielle permet aux cadres et à leurs enfants… Lire la suite
CHÔMAGE (NOTION DE)

Écrit par :  Denis CLERC

Dans le chapitre "Des explications variées"  : …  sont largement antagonistes. Mais, entre les deux, des tentatives de synthèse existent. Ainsi, il arrive qu'on parle d'un « taux de chômage n'accroissant pas l'inflation » (en anglais : non accelerating inflation rate of unemployment, N.A.I.R.U.), pour désigner le fait que plus une économie se rapproche du plein-emploi, plus… Lire la suite
CRISES ÉCONOMIQUES

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAINAnne DEMARTINIPascal GAUCHONPatrick VERLEY

Dans le chapitre "Les facteurs de la croissance américaine "  : …  et salariales, alors que, dans le même temps, les rythmes de croissance effective ont régulièrement dépassé le niveau estimé de la croissance potentielle et que l'économie américaine se trouvait en situation de plein emploi. Or c'est justement la modération de l'inflation, durant la phase de forte croissance, qui explique la longévité de ce cycle… Lire la suite
DÉPRÉCIATION MONÉTAIRE

Écrit par :  Georges BLUMBERG

Baisse plus ou moins rapide de la valeur d'une unité monétaire par rapport au métal précieux en référence auquel elle a été créée ou par rapport aux biens et services qu'elle permet d'obtenir. Toutes les monnaies, dans tous les pays et à toutes les époques, ont subi une dépréciation, et souvent elles finissent par disparaître pour être remplacées… Lire la suite
DETTE PUBLIQUE

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

Dans le chapitre " Comment réduire le poids de la dette ?"  : …  L'inflation. Les taux d'intérêt portés par les titres de dette publique étant en général fixes, la hausse des prix réduit le poids relatif des intérêts à verser pour un État qui voit ses recettes artificiellement gonflées par l'inflation. Néanmoins, la menace inflationniste conduit les créanciers à réclamer des taux de plus… Lire la suite
DIRECTOIRE

Écrit par :  Michel EUDE

Dans le chapitre "Difficultés économiques et financières"  : …  grave est la crise financière, qui revêt successivement deux aspects. Le Directoire avait hérité de la Convention une énorme quantité de papier-monnaie. Ne valant presque plus rien (moins que le prix du papier), l'assignat fut supprimé le 18 février 1796 et remplacé un mois plus tard par des mandats territoriaux gagés sur les biens nationauxLire la suite
DOLLAR

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Le problème de l'or"  : …  pu aussi pratiquer la déflation pour dégager des excédents de balance des paiements. Tout au contraire, les années 1960 à 1970 sont les années de la « grande inflation », qu'il s'agisse, pour les présidents démocrates, de financer les programmes de développement de la Nouvelle Frontière, ou, pour le président Nixon, de terminer la guerre du… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

Écrit par :  Olivier BROSSARD

Dans le chapitre "Principes de fonctionnement des relances monétaires et budgétaires"  : …  embauchent plus. Or elles ne peuvent accepter d'embaucher plus à court terme que si les salaires réels se réduisent. Dès lors, les relances keynésiennes ne peuvent accroître le produit national et réduire le chômage qu'en engendrant de l'inflation. C'est, en effet, la hausse des prix qui permet la chute des salaires réels requise pour stimuler l'… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Monétarisme

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

se traduit par une augmentation du niveau général des prix, c'est-à-dire par de l'inflation. Ou, autrement dit, que la monnaie est un instrument de l'échange qui ne joue aucun rôle dans la dynamique de création de richesse. Ce que les économistes résument en disant qu'il y a neutralité de la monnaie. Une fois ce… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2014 : nouvelle répartition de l'activité

Écrit par :  Axel MARMOTTANT

Dans le chapitre "Le plan de relance japonais face à un premier obstacle"  : …  Celle-ci recule de 0,5 p. 100 en 2014, après avoir progressé de 2 p. 100 en 2013. La mesure a en revanche l’effet escompté sur l’inflation : celle-ci rebondit spectaculairement (2,7 p. 100 en 2014, après 0,4 p. 100 en 2013). Le gouvernement espère que l’inflation qu’il a provoquée se transmettra aux salaires et permettra l’établissement d’un cercle… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2011 : une année de tourmente

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Vers un retour de l'inflation ?"  : …  Entraînée par la bonne tenue du cours des matières premières, l'inflation a augmenté de façon quasi générale en 2011. Il convient cependant de tempérer cette observation pour les principaux pays avancés où, en dehors d'une hausse des prix dans les secteurs alimentaire et de l'énergie, l'inflation est restée modérée et freinée par une faible… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2010 : entre rigueur et relance économiques

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Le retour de l'inflation "  : …  L'inflation a repris, après une année 2009 de désinflation quasi généralisée, voire parfois de déflation. La hausse des prix s'est fortement accélérée dans le monde émergent, en raison de l'explosion de l'activité. En revanche, la hausse des prix a été plus modérée dans les économies avancées : l'inflation sous-… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Prix du pétrole et inflation"  : …  Le profil d'évolution infra-annuel de l'inflation a largement épousé celui du pétrole. Longtemps maîtrisée par les banques centrales, l'inflation a bondi pour flirter avec des niveaux très au-dessus des objectifs fixés. Au printemps, l'inflation s'est envolée dans presque toutes les zones économiques, dans le sillage de la forte poussée des prix de… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2000 : vers un rééquilibrage de la croissance mondiale ?

Écrit par :  Jacques ADDA

Dans le chapitre "Situation contrastée dans les autres régions en développement"  : …  La situation financière demeure fragile dans les autres pays de la région. Confronté à une inflation à trois chiffres et à un effondrement du taux de change, l'Équateur optait en mars pour une « dollarisation » intégrale de son économie, abolissant sa monnaie nationale. Le Salvador se propose d'en faire autant en 2001. Le… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Une croissance durable pour les États-Unis"  : …  université Stanford, selon lequel l'indice des prix à la consommation surestimerait l'inflation de 1,1 point de pourcentage. Un ajustement qui tiendrait compte de cette inexactitude permettrait de réduire le déficit budgétaire, en abaissant les dépenses indexées sur la hausse des prix. Mais il présenterait aussi le sérieux… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Prévenir pour ne pas avoir à guérir"  : …  entre la conjoncture et la tendance à long terme. L'orientation vers une faible inflation, que l'on constate actuellement, existera aussi longtemps que la courbe de la production réelle n'aura pas recoupé vers le haut la pente tendancielle. Au-delà, la production supplémentaire aura pour effet de créer une tendance inflationniste. L'O.C.D.E. a… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Le fléau du chômage"  : …  L'effet négatif de la lutte contre l'inflation sur l'activité économique a été calculé par Lawrence Ball, un économiste de Princeton, à partir des données macro-économiques relatives aux principaux pays industrialisés pour les périodes de désinflation survenues depuis 1960. Dans un article publié à l'automne de 1993, il s'est efforcé de démontrer… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Les raisons du ralentissement"  : …  Depuis les débordements des années 1970, la lutte contre l'inflation était à l'ordre du jour. Son efficacité s'est affirmée à partir de 1983 et au cours des six années suivantes. La stabilisation des prix a stimulé les dépenses des ménages, alimentant ainsi la croissance (la consommation représente environ 60 p. 100 du P.I.B. des pays développés)… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

Écrit par :  Régis PARANQUE

Dans le chapitre "Une situation plutôt favorable"  : …  ralentissement du taux de croissance des pays industrialisés, revenu aux environs de 3 p. 100 l'an, tandis que l'inflation manifestait une légère tendance à augmenter dans certains pays, atteignant un taux de 4,5 p. 100 en rythme annuel dans l'ensemble du monde développé ; cette tendance n'était pas assez marquée, toutefois, pour justifier les… Lire la suite
ÉQUATEUR

Écrit par :  Jean-Paul DELERUniversalisYves HARDYCatherine LAMOUREmmanuelle SINARDET

Dans le chapitre "Sixto Durán Ballén (1992-1996) : le douloureux passage à une inflation modérée"  : …  liée à la guerre du Golfe –, la situation économique continue de se détériorer. En 1992, l'inflation se situe à 50 p. 100 alors que la croissance peine à atteindre 3 p. 100. Durán Ballén défend un programme néo-libéral dont le principal objectif est de réduire l'inflation. Il est appuyé par son vice-président Alberto Dahik, qui devient le maître d'… Lire la suite
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

Écrit par :  Guy HERMETMercedes YUSTA RODRIGO

Dans le chapitre "La croissance économique et son revers"  : …  de la population active en 1960 à 5,8 p. 100 en 1976, à 7 p. 100 en 1979, à 12 p. 100 en 1982 et à 20 p. 100 en 1993. De son côté, l'inflation atteint un taux annuel moyen de 30 p. 100 après 1977, contraignant le gouvernement à des dévaluations périodiques incapables de rendre sa compétitivité à l'industrie espagnole, mais pourtant grosses de… Lire la suite
EURO

Écrit par :  Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ

Dans le chapitre " Les contraintes de l'euro"  : …  est avérée insuffisamment stricte dans certains pays, comme l’Irlande ou l’Espagne, dont l’inflation était supérieure à la moyenne de la zone euro : leurs taux d'intérêt réels (taux d'intérêt moins inflation) ont souvent été négatifs, de sorte qu'il n'y avait plus d'incitation à épargner dans ces pays (les intérêts accumulés ne compensant pas la… Lire la suite
FED (Federal Reserve System ou Système fédéral de réserve américain)

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Règle ou discrétion"  : …  De 1983 à 1990, l'inflation fluctue autour d'un taux moyen annuel de 4 à 4,5 p. 100. Un resserrement monétaire, en 1989, se combine à la crise du Golfe de 1990, pour provoquer une nouvelle récession peu intense mais longue. En 1992, le Fed abaisse rapidement et sensiblement les taux d'intérêt pour mettre fin à la crise bancaire des années 1980,… Lire la suite
FRANC FRANÇAIS

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "La transition vers l'Union économique et monétaire (1994-1998)"  : …  en phase 3, les États membres doivent satisfaire à cinq « critères de convergence » : (1) le taux d'inflation ne doit pas dépasser de plus de 1,5 point de pourcentage le taux d'inflation moyen enregistré pendant les douze mois précédents par les trois pays qui ont connu l'inflation la plus faible. En 1997, la France réalise 1,2 p. 100 contre 2,7 p… Lire la suite
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

Écrit par :  Pascal GAUCHONMichel HUSSON

Dans le chapitre "Une reconstruction en milieu fermé"  : …  et le désert français, les effets pervers du plan Monnet. Le même plan est mis en question à travers la formule ironique « Monnet-monnaie » : l'inflation persiste en effet tout au long de la IVe République, malgré les efforts du gouvernement d'Antoine Pinay (1952-1953). Il est possible d'y voir une conséquence du refus du plan Mendès… Lire la suite
FRIEDMAN MILTON (1912-2006)

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

Dans le chapitre "Le théoricien reconnu du monétarisme"  : …  À partir de là, Friedman développe une théorie de l'inflation qu'il résume dans la formule : « l'inflation est partout et toujours un phénomène monétaire », formule qui lui vaut le qualificatif de monétariste. Il s'oppose en particulier aux économistes qui, s'inspirant des travaux du Néo-Zélandais Alban William Phillips,… Lire la suite
HYPERINFLATION ALLEMANDE

Écrit par :  Francis DEMIER

L'Allemagne a connu, pendant la Première Guerre mondiale, une forte hausse des prix liée à l'excès d'émission monétaire, aux pénuries, à une offre peu élastique. Mais, à cause d'une grave crise sociale et politique, les prix augmentent beaucoup plus vite à partir de 1919. Pour un indice 100 en 1913,… Lire la suite
ITALIE, économie

Écrit par :  Siro LOMBARDINIJanine MENET-GENTY

Dans le chapitre "L'Europe"  : …  de 2,9 p. 100, les importations de 8,3 p. 100 et les exportations de 10,2 p. 100. L'inflation n'a été que de 2,5 p. 100 alors que la consommation des ménages augmentait de 2,9 p. 100 (en 1995 : inflation de 5,4 p. 100 et consommation + 1,7 p. 100). La dette publique ne représente plus que 110,5 p. 100 du P.I.B. en 2000, après une baisse régulière… Lire la suite
JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

Écrit par :  Evelyne DOURILLE-FEER

Dans le chapitre "L'inflation d'après guerre"  : …  L'immédiat après-guerre (1946-1948) est marqué par la poursuite simultanée de deux buts contradictoires par le gouvernement japonais : faire repartir la machine industrielle pour stimuler la croissance et garder la maîtrise de l'inflation. L'échec de cette politique est patent, puisque les prix de… Lire la suite
LIQUIDITÉ MONÉTAIRE

Écrit par :  André CHAÎNEAU

Dans le chapitre "La liquidité monétaire de l'économie"  : …  qui leur est permise et de l'activation de leurs encaisses oisives. La conséquence est l'inflation des prix qui a la vertu de réduire la position de liquidité des agents en diminuant la valeur réelle de leurs encaisses. Des désordres monétaires résultent donc de virements internes de la masse monétaire entre M1 et M… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

Écrit par :  Edmond MALINVAUD

Dans le chapitre "Principes de la politique monétaire"  : …  de la macroéconomie. Il l'a été en liaison avec un autre sujet : les déterminants de l'inflation. La théorie de l'inflation intervint de façon constante, dès les années 1960, en liaison avec la conduite de la politique monétaire. Dans les années 1980, alors que l'interaction entre politiques et anticipations des agents privés était… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Emploi

Écrit par :  Bernard GAZIER

Dans le chapitre "La courbe de Phillips"  : …  inversement le taux de chômage au taux de progression nominale des salaires (cf. figure). Il suffit de raisonner en termes d'inflation salariale et d'effectuer deux suppositions pour étendre la célèbre « courbe de Phillips » à la représentation d'une liaison inverse entre chômage et inflation générale. Les deux suppositions sont qu'en deçà de 2 à 3… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Politique économique

Écrit par :  Antoine d' AUTUME

Dans le chapitre "Les politiques conjoncturelles"  : …  En troisième lieu, les anticipations d'inflation jouent un rôle essentiel dans la fixation des salaires. La thèse du taux de chômage naturel, avancée dans les années 1960 par Milton Friedman et Edmund Phelps, en découle là aussi logiquement. La courbe de Phillips, identifiée en 1958 dans le cas de la Grande-Bretagne, est en… Lire la suite
MEXIQUE

Écrit par :  Jacques BRASSEULHenri ENJALBERTRoland LABARRECécile LACHENALJean A. MEYERMarie-France PRÉVÔT-SCHAPIRAPhilippe SIERRA

Dans le chapitre "Le difficile sexennat de Miguel De la Madrid (1982-1988)"  : …  affronter : effondrement des entrées de devises, accélération brutale du rythme de l'inflation et chute catastrophique des activités productives. Au terme de son sexennat, il laisse le pays dans un état non moins préoccupant puisque ses efforts de réorganisation de l'économie n'ont pas donné les résultats escomptés mais, au contraire, aggravé la… Lire la suite
MONNAIE - Théorie économique de la monnaie

Écrit par :  Patrick VILLIEU

Dans le chapitre "Expliquer la non-neutralité de la monnaie"  : …  Seuls les effets de substitution entre capital physique et stock de monnaie, dus à l'inflation, peuvent exercer un impact sur la croissance à long terme, mais le signe de cette relation n'est affirmé ni sur le plan théorique ni sur le plan empirique. Ainsi, selon Tobin (1969), l'effet inflationniste d'une expansion monétaire réduit le rendement… Lire la suite
NOUVELLE ÉCOLE CLASSIQUE (N.E.C.), économie

Écrit par :  François LANGOT

Dans le chapitre "De la révolution keynésienne à la contre-révolution des nouveaux classiques"  : …  et permet donc, en relançant l'activité, de réduire le chômage. Ce surcroît d’activité crée des tensions inflationnistes que les travailleurs « naïfs » n’intègrent pas complètement dans leurs revendications salariales : l’emploi devient moins coûteux pour les entreprises et le chômage baisse quand l’inflation augmente, relation… Lire la suite
PÉROU

Écrit par :  François BOURRICAUDAlbert GARCIAAlain LABROUSSEÉvelyne MESCLIERValérie ROBIN AZEVEDO

Dans le chapitre "Un marasme sans précédent"  : …  Entre la fin de 1988 et le début de 1989, le salaire moyen perd 59 p. 100 de son pouvoir d'achat et la diminution du budget alloué aux dépenses publiques entraîne des coupes dans la paie des fonctionnaires. Les taux d'inflation sont astronomiques : 1 772 p. 100 en 1988 ; 2 775 p. 100 en 1989 ; et 7 649 p. 100 en 1990… Lire la suite
PÉTROLE - Les politiques pétrolières

Écrit par :  Denis BAUCHARDJean CHARDONNET

Dans le chapitre "Les conséquences de la politique de l'O.P.E.P."  : …  d'une pareille évolution sont diverses. La première est une contribution décisive à une poussée inflationniste dans le monde dès lors que, d'une part, le prix du pétrole augmente de 18 ou 19 fois en onze ans et que le pétrole assure près de la moitié de la consommation mondiale d'énergie, et que, d'autre part, cette augmentation considérable des… Lire la suite
PHELPS EDMUND (1933-    )

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

par le taux d'inflation – et le taux de chômage). Si, à court terme, l'arbitrage entre inflation et chômage est possible, à long terme, une politique de relance visant à résorber le chômage n'aboutira qu'à un surcroît d'inflation. Il est impossible, en conclut-il, de faire baisser le chômage au-dessous d'un certain niveau, le « taux de chômage… Lire la suite
PREMIER CHOC PÉTROLIER

Écrit par :  Francis DEMIER

D'octobre à décembre 1973, au terme d'une grave crise internationale au Moyen-Orient, le prix du baril de pétrole passe de 3 dollars à 10 dollars. Cette hausse, orchestrée par l'O.P.E.P., a été rendue possible par la tension très forte de la demande des pays industriels. Elle ne fait qu'amplifier une Lire la suite
PRIX

Écrit par :  Nathalie BERTA

Dans le chapitre "Indices de prix"  : …  C'est pourquoi mesurer l'évolution de ces prix nominaux, et plus généralement mesurer l'inflation, est important pour l'économiste, qui recourt à des indices de prix synthétiques. Ces indices doivent refléter l'évolution moyenne des prix tout en traduisant l'importance relative de chaque bien. Pour un indice tel que l'indice… Lire la suite
ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

Écrit par :  Jacques LERUEZ

Dans le chapitre " De la « révolution silencieuse » aux crises des années 1960 et 1970"  : …  économiques de s'aggraver encore dans les années 1970. C'est l'époque où la Grande-Bretagne connaît une inflation galopante, « latino-américaine » selon la presse (25 p. 100 en 1975), des balances des paiements catastrophiques, face auxquelles les gouvernements semblent désemparés. Le recours à des politiques de revenus de plus en plus… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Économie

Écrit par :  Emmanuel HACHE

Dans le chapitre "Une lutte tenace contre l'inflation"  : …  Depuis la fin des années 1960, le Royaume-Uni se trouvait confrontée à une forte inflation, supérieure de moitié à celle qu'enregistraient ses principaux partenaires commerciaux. L'accélération qu’elle a connue pendant les années 1970 (passage d'une inflation annuelle moyenne de 3,5 p. 100 dans les années 1960, à 12,6 p. 100 dans la décennie… Lire la suite
RULES RATHER THAN DISCRETION : THE INCONSISTENCY OF OPTIMAL PLANS, livre de F. E. Kydland et E. C. Prescott

Écrit par :  Fabien TRIPIER

Dans le chapitre "L'inefficacité de la politique monétaire discrétionnaire"  : …  manière plus approfondie la politique monétaire. Dans les années 1970, l'existence d'un arbitrage à court terme entre l'inflation et le chômage justifiait l'usage de la politique monétaire pour le réglage conjoncturel de l'économie. Kydland et Prescott montrent que, sous l'hypothèse d'anticipations rationnelles, cette politique est inefficace et… Lire la suite
RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

Écrit par :  Myriam DÉSERT

Dans le chapitre "La transition libérale : choc et thérapie"  : …  la libéralisation des prix à partir de janvier 1992 est très dur. En un mois, les prix sont multipliés par quatre, certains augmenteront de 2 500 p. 100 sur l'année. Ils sont de plus désormais libellés massivement en dollars. L'inflation pénalise lourdement ceux qui n'ont d'autre revenu que l'argent que leur verse… Lire la suite
RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie

Écrit par :  Julien VERCUEIL

Dans le chapitre "Le retour de la croissance en Russie"  : …  , les dépenses publiques bondissent de 40 p. 100. Aussi, conséquence de l’augmentation de la dépense publique, du relâchement monétaire et de la dynamique des prix agricoles, le processus de désinflation marque-t-il le pas. L’inflation, qui était tombée à moins de 10 p. 100 en 2006, retrouve un taux de 12 p. 100 en 2007, de 14 p. 100 en 2008… Lire la suite
SIERRA LEONE

Écrit par :  Comi M. TOULABOR

Dans le chapitre "Une économie en état de délabrement avancé"  : …  au poids de la dette extérieure provoquant une pénurie de devises, une chute du taux de change, un marché noir florissant et une inflation galopante qui atteint 80 p. 100 en 1985, réduisant à néant la valeur de la monnaie. À partir de décembre 1982, le leone est lié au dollar après une seconde dévaluation : si en 1983 il faut 1,7 leone pour 1… Lire la suite
STAGFLATION

Écrit par :  Jean-Paul HUET

Situation économique caractérisée par un ralentissement du rythme de croissance de la production et une augmentation du chômage, alors que la hausse des prix se poursuit ou s'accélère, la stagflation a touché à des degrés divers, dans les années 1970, aussi bien les États-Unis et le Japon que la… Lire la suite
STAGNATION ÉCONOMIQUE

Écrit par :  Jean-Paul HUET

Il est possible d'envisager la stagnation de façon étroite en la limitant à un composant de la demande globale, investissement, exportation, consommation, dont le taux de croissance serait nul. Mais, en général, elle se caractérise par un arrêt plus ou moins durable de l'expansion d'une économie. Elle ne doit cependant pas… Lire la suite
STERLING LIVRE

Écrit par :  Sophie BRANADominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Les aléas du stop and go"  : …  Le surplus du compte courant en 1971 laisse la place à un déficit de 4,3 p. 100 du P.I.B. Le gouvernement travailliste relance alors l'expansion au prix d'une croissance de l'inflation jusqu'à 26 p. 100 et une chute de la livre de 34 p. 100 entre 1969 et 1976, où pour la première fois elle passe sous les 2 dollars. Sa part dans les réserves de… Lire la suite
TANZANIE

Écrit par :  Bernard CALASMarie-Aude FOUÉRÉFranck MODERNE

Dans le chapitre "Incertitudes et espoirs"  : …  dans la rue) prirent une tournure violente avec l'usage de bulldozers et le recours aux forces de l'ordre. L'inflation généralisée contribue à une augmentation continue des prix des produits locaux autant que des biens importés. En janvier 2008, l'augmentation de 20 p. 100 du prix de l'électricité fut durement ressentie par l'ensemble de la… Lire la suite
TAUX D'INTÉRÊT

Écrit par :  Virginie COUDERT

Dans le chapitre "Le rôle de l'inflation"  : …  d'intérêt réel est alors de 2 p. 100. Une autre question est de savoir comment anticiper l'inflation. Sur un placement à court terme (moins d'un an), une méthode souvent utilisée consiste à prendre le dernier chiffre d'inflation publié. À plus long terme, cette hypothèse n'est guère viable, on peut lui préférer une moyenne des taux d'inflation… Lire la suite
TIERS MONDE

Écrit par :  Sylvie BRUNELJean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "Le piège de l'endettement extérieur"  : …  qu'il ne résulte de cet équilibre. L'entrée de devises par la dette est une source d'inflation qui va altérer la valeur de la monnaie nationale et rendre, de ce fait, plus difficile le remboursement au moyen des exportations. Un second élément vient renforcer la difficulté de remboursement. Par l'altération de la valeur de… Lire la suite
TRICHET JEAN-CLAUDE (1942-    )

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

vers un objectif de change (d'ailleurs, le franc est dévalué en 1986). Son but premier est la disparition de l'inflation et son but ultime, un taux d'intérêt à long terme peu élevé. En effet, une croissance durable suppose un niveau significatif d'investissements. Ces derniers sont d'autant plus importants que leur coût est faible, c'est-à-… Lire la suite
TURQUIE

Écrit par :  Michel BOZDÉMIRAli KAZANCIGILRobert MANTRANJean-François PÉROUSE

Dans le chapitre "Un modèle de développement économique dépendant"  : …  indispensables à l'industrie, qui ne tournait plus qu'à 50 p. 100 de ses capacités. L'inflation atteignait les 100 p. 100 en 1980. Le taux de croissance annuel devenait négatif en 1980, après avoir été en moyenne de 7 p. 100 depuis 1970. Les alliés occidentaux de la Turquie tardaient à accorder l'assistance financière tant attendue, car ils… Lire la suite
UNE HISTOIRE MONÉTAIRE DES ÉTATS-UNIS, 1867-1960, livre de Milton Friedman et Anna Schwartz

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

Dans le chapitre "La remise en cause des relances keynésiennes"  : …  rigides et que toute augmentation de la demande, qui se traduit par une augmentation de la capacité de dépense et donc de la masse monétaire, induit une augmentation de la production. Pour Friedman, cette idée est fausse et il se fait fort d'établir que ce genre d'approche débouche inéluctablement sur de l'inflationLire la suite
YEN

Écrit par :  Sophie BRANADominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Du yen flottant au contrôle des changes"  : …  doivent cependant respecter un plafond, mais ce dernier est ajustable. L'offre de monnaie devient ainsi une variable de contrôle utilisée pour financer la guerre. L'économie japonaise est en proie à une forte inflation qui n'atteint pas cependant les proportions de l'hyperinflation en raison de l'efficacité du rationnement et du contrôle des prix… Lire la suite
ZIMBABWE

Écrit par :  Daniel COMPAGNONUniversalisPhilippe GERVAIS-LAMBONYFranck MODERNE

Dans le chapitre "Désintégration économique et sociale"  : …  L'inflation n'a fait que s'accélérer sous l'effet des mêmes facteurs depuis plusieurs années : chute de la production et donc des recettes en devises étrangères et de l'épargne intérieure, création monétaire excessive pour soutenir artificiellement le train de vie de l'État et courir après une inflation hors contrôle.… Lire la suite

Afficher la liste complète (71 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.