BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MACCABÉES LES

Nom d'une famille juive qui vivait à Jérusalem au iie siècle et qui joua un rôle important dans la sauvegarde du judaïsme face à l'hellénisme. Le nom de Maccabée n'appartenait à l'origine qu'au troisième fils du prêtre juif Mattathias, Judas, qui, le premier, combattit pour la liberté religieuse pendant la persécution d'Antiochos Épiphane ; mais, par extension, toute la famille de Judas, tous ses partisans, de même que tous les défenseurs de la religion juive durant la période grecque, furent appelés ainsi. Le terme de Maccabée est peut-être une forme dérivée du mot maggabi qui signifie en araméen « manieur de marteau » et s'appliquerait donc à Judas, le héros de la défense contre les persécuteurs des juifs. Il est néanmoins plus vraisemblable que ce nom vienne de la racine m. q. b. qui signifie « désigner » : Judas serait celui qui fut désigné par Dieu.

Lorsque le roi de Syrie, Antiochos Épiphane (~ 175-~ 164), offrit un sacrifice à Zeus sur un autel à l'emplacement même de celui des holocaustes du temple de Jérusalem, et que toutes sortes d'ordres furent émis pour imposer, par la force, l'hellénisation aux juifs (interdiction de la circoncision, de la lecture de la Loi, nécessité de sacrifier aux dieux grecs), ce fut le signal de la révolte. En ~ 168, à Modin, le prêtre Mattathias non seulement refusa d'offrir le premier sacrifice, mais tua un juif apostat. Beaucoup, y compris les hassidim, se regroupèrent autour de lui et de ses fils. Lorsqu'il mourut en ~ 166, il avait déjà désigné son fils Judas comme chef. Ce dernier fit preuve de génie militaire : en très peu de temps, il défit les généraux syriens et reprit Jérusalem à l'exception de la citadelle de l'Akra. Le temple fut purifié et le culte réintroduit le 14 décembre ~ 164. La fête juive de la Dédicace commémore encore l'événement. Lysias, régent de la Syrie, aux prises avec de grandes difficultés dans son royaume, abandonna la guerre contre Judas de façon inattendue et garantit aux juifs en ~ 163 la liberté religieuse. Bien que le [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

JOUHET, « MACCABÉES LES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-maccabees/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« MACCABÉES LES » est également traité dans :

RÉVOLTE DES MACCABÉES

Écrit par :  Gérard NAHON

Rentrés dans leur patrie grâce à Cyrus (— 515), ayant rebâti le Temple de Jérusalem , les Juifs passent de la suzeraineté perse à celle d'Alexandre et de ses successeurs d'Égypte puis de Syrie , Lagides puis Séleucides . Antiochos IV Épiphane instaure le paganisme en Judée , dédie le Temple à Zeus, interdit sous peine de mort le sabbat, la… Lire la suite
APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

Écrit par :  Jean HADOTAndré PAUL

Dans le chapitre "La littérature apocalyptique"  : …  bafouées, en Égypte, en Asie Mineure, chez les Parthes ou, plus à l'est, dans l'antique Élam. L'insurrection pratiquement contemporaine des Maccabées en Judée ne fut donc pas un fait isolé : elle est à placer dans un contexte bien plus large où motifs religieux et raisons politiques sont à conjuguer obligatoirement… Lire la suite
ESSÉNIENS

Écrit par :  Raoul VANEIGEM

La secte juive des esséniens, fondée vers ~ 150 et qui disparaîtra deux siècles plus tard vers 68 après J.-C., a bénéficié d'une connaissance nouvelle avec la découverte, depuis 1947, d'un nombre important de manuscrits recueillis lors des fouilles du Khirbet Qumrān, sur la rive nord-ouest de la mer Morte. Les textes ont ranimé les querelles autour… Lire la suite
GRAND PRÊTRE, Israël

Écrit par :  Gérard NAHON

Titre donné dans l'ancien Israël au titulaire du sacerdoce suprême (hébr. kohen gadol, ha-kohen, kohen ha-roš). Ses attributions majeures sont définies dans l'Exode, dans le Lévitique et dans les Nombres, ainsi que… Lire la suite
JÉRICHO

Écrit par :  André LEMAIRE

Ville de la vallée du Jourdain, située à 7 kilomètres au nord de la mer Morte et à 37 kilomètres à l'est de Jérusalem. Jéricho, une des plus anciennes villes connues à ce jour, fut fondée vers ~ 7000, tout près d'une source pérenne très abondante qui transforme cette région desséchée en… Lire la suite
JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

Écrit par :  Gérard NAHON

Dans le chapitre "Le Second Temple, la tutelle perse et hellénistique"  : …  dont les habitants massacrent le détachement royal chargé d'imposer l'hellénisation. Mattathias, prêtre de la famille asmonéenne, en prend la tête avec ses cinq fils : Jean, Simon, Juda, Éléazar, Simon. Ces chefs de la résistance d'abord, de l'insurrection populaire ensuite, sont dits Macchabées (dont l'étymologie probable est l'araméen… Lire la suite
PALESTINE

Écrit par :  E.U.Ernest-Marie LAPERROUSAZRobert MANTRAN

Dans le chapitre "L'indépendance de la Judée asmonéenne (129-63 av. J.-C.)"  : …  abjurer sa foi, continuèrent à apporter leur aide à ses fils, les Machabées, tant que dura la lutte. Mais quand, après la victoire, les Asmonéens fondèrent une dynastie qui en vint à cumuler la détention du pontificat avec celle du pouvoir politique, les Assidéens dénoncèrent ces prétentions. Au cours du conflit qui opposa, alors, ceux-ci aux… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.