BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ALPINES CHAÎNES

On appelle chaînes alpines les chaînes de montagnes formées pendant le cycle orogénique alpin, qui s'étend sur l'ensemble des ères secondaire et tertiaire, pendant les derniers 245 millions d'années de l'histoire du globe terrestre. Le cycle alpin succède au cycle hercynien ou varisque, qui s'est développé pendant la seconde moitié de l'ère primaire, sur environ 200 millions d'années, et dont les effets furent aussi généraux que ceux du cycle alpin.

1.  Répartition des chaînes alpines

Les chaînes alpines forment deux ceintures orogéniques : l'une, de direction latitudinale, est la ceinture téthysienne, développée des Antilles aux îles de la Sonde et devant son nom au vaste océan aux dépens duquel elle s'est formée ; l'autre, aux directions méridiennes prédominantes, dite ceinture péripacifique, doit son nom au fait que les chaînes qui la constituent bordent cet océan, sauf dans la partie australe de celui-ci.

La ceinture téthysienne s'est développée entre un ensemble de continents septentrionaux, comprenant l'Amérique du Nord et l'Eurasie septentrionale qui sont restées unies jusqu'au début du Tertiaire, et un ensemble de continents méridionaux, Amérique du Sud, Afrique, Madagascar, Inde, Australie qui, soudés jusqu'à la fin du Primaire, se sont disjoints au cours du Secondaire d'une manière progressive. La ceinture téthysienne est actuellement représentée, soit par des chaînes de montagnes comme celles qui occupent le pourtour de la Méditerranée ou une grande partie de l'Asie méridionale, soit par des arcs insulaires comme, à ses deux extrémités, l'arc caraïbe ou l'arc indonésien.

La ceinture péripacifique est formée, à l'est, par les chaînes de montagnes qui bordent les continents américains (cordillère des Andes, montagnes Rocheuses), et, à l'ouest, par des arcs insulaires qui longent les côtes asiatiques dans l'hémisphère Nord, puis s'en écartent considérablement à partir de l'équateur pour s'achever au large de la Nouvelle-Zélande en entourant l'Australie par le no [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  7 pages…

 

Pour citer cet article

Jean AUBOUIN, « ALPINES CHAÎNES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaines-alpines/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ALPINES CHAÎNES » est également traité dans :

ALPES

Écrit par :  Jean AUBOUINPaul OZENDAHenri ROUGIER

Dans le chapitre "Alpes occidentales"  : …  mutatis mutandis, le secteur à la fois le plus « simple » des Alpes et le plus caractéristique des chaînes alpines au sens large. On peut y distinguer des Alpes franco-italiennes, où, malgré la puissance des déformations, les différents éléments sont restés dans leur position paléogéographique relative, et des… Lire la suite
ALPES BAVAROISES

Écrit par :  Paul GUICHONNET

Le territoire de l'Allemagne se ferme, au sud, par une étroite lisière alpine qui domine le plateau bavarois. Elle est formée par la retombée de l'arc externe des Alpes sédimentaires. Ce front montagneux s'allonge sur environ 240 kilomètres, avec une épaisseur qui atteint rarement une quarantaine de kilomètres. Il vit en… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "Les Amériques et les modèles d'orogenèses"  : …  En ce qui concerne le modèle des chaînes de collision, c'est-à-dire des chaînes de type alpin, les Amériques n'apportent qu'une confirmation. On retrouve dans le domaine caraïbe des chaînes de type alpin avec nappes de charriage puissamment transportées vers et sur les marges continentales, avec un style tectonique allant de la surface à l'… Lire la suite
APENNIN

Écrit par :  Jean AUBOUINJean DEMANGEOT

basses montagnes anti-apennines, tels les volcans du Latium, avec lesquelles il importe de ne pas le confondre. On aurait grand tort d'imaginer que l'Apennin ressemble aux Alpes sous prétexte qu'il les prolonge topographiquement et qu'il est, géologiquement parlant, une chaîne « alpine » : les roches ne sont pas disposées en zones parallèles ;… Lire la suite
ASIE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Louis DUBERTRETUniversalisGuy MENNESSIER

Dans le chapitre "Anatolie"  : …  en bassin au Mésozoïque. Les Anatolides et les Pontides font pourtant également partie du domaine alpin : elles ont été, au Mésozoïque, des zones mobiles. Le trait qui, de la façon la plus évidente, caractérise l'Anatolie comme zone alpine est la présence de toute son étendue, des roches ophiolitiques (croûte océanique émergée en raison de la… Lire la suite
ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

Écrit par :  Pierre CARRIÈREJean DELVERTXavier de PLANHOL

Dans le chapitre "Les confins mandchous et la région prémaritime du Sud"  : …  ici, dans une région plus anciennement consolidée, déjà vigoureusement plissée et indurée au Paléozoïque. Lors de l'orogenèse alpine, elle s'est morcelée en dômes, dans lesquels coexistent des horsts et des rides mal venues, développées dans des couches sédimentaires trop peu épaisses pour que le plissement ait été le régime tectonique dominant… Lire la suite
BALKAN CHAÎNE DU

Écrit par :  Jean AUBOUIN

sont d'âge tertiaire ; ceux-ci soulignent, avec les trachyandésites, une activité magmatique bien développée dans la partie interne de la chaîne ainsi que cela est classique dans les chaînes alpines. Le massif du Rhodope est séparé de Srednogorie par la faille de la Maritsa généralement subverticale, mais parfois chevauchante vers le nord… Lire la suite
CACHEMIRE ou KASHMIR

Écrit par :  François DURAND-DASTÈSUniversalisAlain LAMBALLE

Dans le chapitre "Le Pir Panjal"  : …  Le Pir Panjal est une chaîne qui prolonge vers le nord le Moyen Himalaya. Elle est déjà assez impressionnante, puisque les sommets s'élèvent à plus de 4 500 m et que les cols les plus bas sont à près de 3 500 m. Elle est formée de nappes de charriage assez peu métamorphiques. Les plus hauts sommets sont constitués par des terrains plus durs,… Lire la suite
CARPATES

Écrit par :  André BLANCPierre CARRIÈREUniversalisMircea SANDULESCU

Dans le chapitre "Par la morphologie"  : …  Morphologiquement, les Carpates présentent des caractères mixtes ou de transition. On les considère comme le prolongement des Alpes : quelques massifs isolés des Alpes orientales autrichiennes, la chaîne de la Leitha au sud du Danube ont des traits « carpatiques ». Au nord de Bratislava, les Petites… Lire la suite
CAUCASE

Écrit par :  André BLANCGeorges CHARACHIDZÉLouis DUBERTRETUniversalisSilvia SERRANO

Le Caucase appartient au domaine alpin, caractérisé ici par la surrection de très hautes chaînes, l'effondrement de profonds bassins, des montées volcaniques de grande puissance. La chaîne du Caucase proprement dite s'oppose, par sa relative simplicité, aux chaînes, plateaux et vallées du Caucase du Sud, plus… Lire la suite
CÉNOZOÏQUE

Écrit par :  Marie-Pierre AUBRY

Dans le chapitre "Les zones de subduction"  : …  la formation du plateau tibétain et de la chaîne himalayenne. L'orogenèse alpine (Alpes et Pyrénées), débutée au Crétacé, a connu deux phases paroxysmales durant le Cénozoïque : l'une au début de l'Éocène pour les Pyrénées, l'autre à la fin de l'Éocène et au début de l'Oligocène pour les Alpes françaises… Lire la suite
DINARIDES

Écrit par :  Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "Régions naturelles"  : …  naturelles voisines. Dans le nord, la Slovénie est presque entièrement d'appartenance alpine : elle comprend en effet, essentiellement, les Alpes Juliennes dont les paysages de hauts sommets calcaires (Triglav, 2 863 m), dominant de vastes et profondes forêts de sapins, ne sont pas sans rappeler les paysages des Alpes Lombardes et Vénètes. Au… Lire la suite
EUROPE - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINPierre RAT

Dans le chapitre "Les chaînes alpines"  : …  La naissance des chaînes alpines, conséquence du rapprochement de l'Afrique et de l'Arabie avec l'Eurasie, domine l'histoire européenne à l'ère tertiaire. L'Afrique, bloquée dans son mouvement de translation vers l'est qui durait depuis l'ouverture de l'Atlantique central au Jurassique, effectue une rotation autour d'un pôle situé vers la pointe… Lire la suite
EUROPE - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERCatherine LEFORTPierre-Jean THUMERELLE

Dans le chapitre "L'Europe alpino-méditerranéenne"  : …  La quatrième zone de relief européen s'étend au sud des Pyrénées, à l'est et au sud-est des arcs alpins et carpatiques ; elle englobe également les monts du Caucase. Dans cette région, les plaines ne sont que l'exception, toujours étroitement encadrées et délimitées par de puissants bourrelets montagneux. Les chaînes, au… Lire la suite
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINJean COGNÉMichel DURAND-DELGAFrançois ELLENBERGERJean-Paul von ELLERJean GOGUELCharles POMEROLMaurice ROQUESÉtienne WINNOCK

Dans le chapitre "La Corse alpine"  : …  Les unités de la Corse alpine chevauchent vers l'ouest la Corse hercynienne. En général, des mouvements tardifs (fractures à composantes verticale et coulissante) ont redressé le contact. Entre Corte et Ponte-Leccia, des unités à matériel sédimentaire et à substratum continental s'interposent entre le socle occidental,… Lire la suite
GLACIERS

Écrit par :  François ARBEYLouis LLIBOUTRY

Dans le chapitre "Glaciers des chaînes alpines et himalayennes"  : …  Deux pour cent des Alpes, soit environ 3 000 kilomètres carrés, sont couverts de glaciers tempérés. Un dixième seulement se trouve en France. La ligne d'équilibre se situe à 2 800-3 200 mètres. Les valeurs sont les mêmes pour les 1 700 kilomètres carrés de glaciers du Caucase occidental et central (430Lire la suite
IBÉRIQUE PÉNINSULE

Écrit par :  Michel DURAND-DELGA

Dans le chapitre "Cordillères bétiques"  : …  Orogène large de 150 kilomètres, long de 600 (sans compter le prolongement baléare), les cordillères bétiques se relient par la courbure de Gibraltar à la chaîne alpine littorale de Berbérie, les Maghrébides. Ce système englobe l'essentiel de l'Andalousie, de la province de Murcie et du Levant. La chaîne Bétique montre des resserrements, avec… Lire la suite
JURA

Écrit par :  Georges CHABOTPaul CLAVALUniversalisAndré GUILLAUMESolange GUILLAUME

épaisse masse de sédiments recouvrant le socle ancien et comprenant des calcaires et marnes du Jurassique et du Crétacé. La chaîne du Jura s'est formée au Tertiaire terminal, à la fin du paroxysme alpin ; cependant, la région avait été érodée depuis la fin du Crétacé supérieur… Lire la suite
MAGHREB - Géologie

Écrit par :  Michel DURAND-DELGA

Dans le chapitre "Les Maghrébides, chaîne alpine de l'Afrique du Nord"  : …  Les Maghrébides se relient, à l'ouest, aux Cordillères bétiques par l'arc de Gibraltar et se poursuivent, vers l'est, dans l'arc calabro-sicilien. Une remontée en plan du socle des Hautes Plaines, au niveau de Melilla, sépare la virgation rifaine, aux structures arquées vers le sud-ouest, du système kabylo-tellien d'Algérie, plus rectiligne. Les… Lire la suite
MÉDITERRANÉENNE AIRE

Écrit par :  Jean AUBOUINUniversalisHenri GAUSSENHervé HARANT

Dans le chapitre "Relais longitudinaux et accidents transverses"  : …  L'évidente unité de chacune des grandes chaînes alpines ne doit pas faire oublier l'existence de relais longitudinaux et d'accidents transverses qui les découpent en tronçons, plus ou moins étrangers les uns aux autres… Lire la suite
MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

Écrit par :  Jean AUBOUINMaurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Dans le chapitre "Les cycles orogéniques"  : …  au temps de Jules César – le Harz en tire son nom –, habitée par les Varisques), le cycle alpin, enfin. À la différence du cycle alpin, les cycles calédonien et hercynien sont allés jusqu'au terme de leur évolution. Des pénéplaines en ont résulté, qui se sont ennoyées sous les matériaux détritiques dus à l'érosion finale de ces chaînes ; lesquels… Lire la suite
NÉPAL

Écrit par :  Gilles BÉGUINBenoît CAILMAILFrançois DURAND-DASTÈSMarc GABORIEAULuciano PETECHPhilippe RAMIREZ

Dans le chapitre "Architecture d'ensemble du pays"  : …  Au nord, une première chaîne vraiment himalayenne domine les Siwāliks, avec des sommets qui dépassent légèrement les 3 000 m : c'est le Mahabharat Lekh, que l'on rattache généralement à l'axe du Moyen Himalaya. Les sommets ont des formes assez lourdes et ne sont pas alignés en axes continus. Les vallées transversales ont… Lire la suite
OPHIOLITES

Écrit par :  Michelle ERNEWEINHubert WHITECHURCH

marges continentales ; elles représentent les derniers témoins d'océans ou de portions d'océans aujourd'hui disparus. Ainsi, les ophiolites alpines sont des fragments d'un océan disparu il y a une soixantaine de millions d'années, la Téthys, qui séparait un continent septentrional, la Laurasie, d'un continent méridional, le Gondwana, avant l… Lire la suite
PYRÉNÉES

Écrit par :  Christophe GAUCHONRaymond MIROUSEGeorges VIERS

Dans le chapitre "Histoire alpine"  : …  Alors s'amorce, en effet, une phase majeure de surrection et de déformation. Celle-ci, dans l'avant-pays septentrional, va encore impliquer les séries conglomératiques éocènes (poudingue de Palassou) sous un Éocène terminal discordant. De même, sur le versant sud de la chaîne, en Catalogne, des formations conglomératiques… Lire la suite
ROCHES (Déformations) - Failles

Écrit par :  Jean AUBOUINRoger COQUEUniversalis

Dans le chapitre "Les champs de failles des ceintures orogéniques"  : …  C'est dans le cas des ceintures orogéniques que la succession des champs de failles dans l'espace et dans le temps est le plus caractéristique ; ainsi, pour ce qui concerne l'orogenèse alpine en Europe, on peut distinguer… Lire la suite
ROCHES (Déformations) - Charriages et chevauchements

Écrit par :  Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "Les charriages dans l'espace et dans le temps"  : …  de montagnes, les charriages se rencontrent essentiellement dans les chaînes de collision dont l'exemple est fourni par les chaînes alpines issues de la Téthys, cet océan aujourd'hui disparu qui séparait, pendant le Secondaire et le Tertiaire ancien, l'ensemble des continents aujourd'hui septentrionaux des continents aujourd'hui méridionaux.… Lire la suite
TECTONIQUE

Écrit par :  Jean AUBOUINSerge BOGDANOFF

Dans le chapitre "Phénomènes sédimentaires"  : …  La tectonique des chaînes alpines s'accompagne de la sédimentation de flyschs ; leur tarditectonique et leur néotectonique de la sédimentation de molasses. Les uns et les autres sont des dépôts terrigènes, détritiques, formés d'une alternance rythmique de grès et de schistes argileux… Lire la suite
TERMIER PIERRE (1859-1930)

Écrit par :  Myriam COHEN

Géologue français. Sorti major de Polytechnique, Pierre Termier entre en 1883 à l'École des mines comme élève ingénieur. Là, il se passionne pour la géologie et l'histoire des transformations de la Terre. Il se rattache à Eduard Suess et à Marcel Bertrand, fondateurs de la Lire la suite
TÉTHYS

Écrit par :  Olivier MONOD

Dans le chapitre "La Néo-Téthys et la chaîne alpine"  : …  l'ouverture de la Néo-Téthys au sein du continent du Gondwana qui est à l'origine de la chaîne alpine. Les témoins de l'évolution de ce nouvel élément océanique, depuis son ouverture au Trias jusqu'à son écrasement final au cours du Tertiaire, ont été peu à peu déchiffrés et permettent maintenant de reconstituer son évolution… Lire la suite

Afficher la liste complète (29 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.