Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SCIENTISME

Articles

  • BERTHELOT MARCELIN (1827-1907)

    • Écrit par Jacques GUILLERME
    • 2 618 mots
    • 1 média
    Aucontraire de son ami Renan, qui prétendait, en 1855, que « le siècle... va vers la médiocrité », Berthelot a toujours affiché un robuste optimisme de scientiste. L'exercice de la puissance humaine sur la nature l'émeut, et, dans la république de la fin du siècle, il répète la plupart des thèmes «...
  • COMTE AUGUSTE (1798-1857)

    • Écrit par Bernard GUILLEMAIN
    • 9 502 mots
    • 1 média
    ...transcendantes n'a elle-même qu'un caractère relatif. Elle écarte toute réflexion non ouverte à la preuve positive. Le positivisme ne recèle pas, comme le scientisme, un athéisme, il s'agit d'un agnosticisme radical. Il mentionne éventuellement l'infini, cet océan qui vient battre notre rive....
  • DÉTERMINISME

    • Écrit par Étienne BALIBAR, Pierre MACHEREY
    • 9 713 mots
    ...le cas lorsqu'on tente de passer prématurément de la physiologie à la psycho-physiologie, à l'embryologie, à la théorie de l'évolution, à la génétique. Mais cette conclusion vaudrait a fortiori pour l'énorme littérature scientiste du xixe siècle, dont le meilleur exemple est fourni par l'œuvre formidable...
  • DOGMATISME

    • Écrit par Henry DUMÉRY
    • 1 133 mots

    Au sens le plus général, « dogmatisme » est devenu le synonyme d'intransigeance, d'autoritarisme, d'étroitesse d'esprit et de raideur : il est le fait de quiconque « dogmatise », c'est-à-dire affirme sans preuve, ne tolère aucune discussion, parle d'un ton tranchant,...

  • GÉOPOLITIQUE

    • Écrit par Philippe MOREAU DEFARGES
    • 6 235 mots
    La géopolitique est l'enfant d'une époque, celle couvrant la seconde moitié du xixe siècle et la première moitié du xxe siècle. Le scientisme triomphe ; l'homme, ou au moins l'Occidental, est convaincu qu'il est en mesure de tout expliquer, de dégager les lois régissant non seulement la...
  • HISTOIRE (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 161 mots
    ...des historiens ? L’idéologie scientiste du xixe siècle fut tentée d’intégrer l’histoire au savoir objectif. Nul n’alla plus loin en ce sens que Fustel de Coulanges (1830-1889) qui identifia les faits observés par l’historien aux faits observés par le chimiste : « L’histoire est une science ;...
  • LE ROMAN EXPÉRIMENTAL, Émile Zola - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 278 mots
    ...coup par coup, sans projet d'ensemble, en réponse aux attaques qui se multipliaient dans la presse, ces articles sont avant tout des textes de combat. Plus profondément, c'est le contenu du propos lui-même qui laisse perplexe : un positivisme scientiste qui peut sembler bien naïf et bien dogmatique. Zola...
  • RENAN ERNEST (1823-1892)

    • Écrit par Jean GAULMIER
    • 1 651 mots
    • 1 média
    ...écrit dans l'enthousiasme au printemps de 1849, et put affirmer en préface qu'au fond il n'avait guère changé. Cet essai prolixe, nourri de Cousin, de Herder et de Hegel,assigne à la science, dans le monde moderne, la grandeur d'une religion nouvelle capable d'organiser rationnellement l'humanité.
  • RESPONSABILITÉ SOCIALE DES SCIENTIFIQUES

    • Écrit par Jacques TESTART
    • 7 709 mots
    • 4 médias
    ...défendent, nombre de chercheurs, mais aussi d'hommes politiques et de médiateurs, cèdent à cette vision religieuse et hégémonique de la science qu'on a nommée « scientisme » et que certains exégètes ont exprimée sans réserve. Par exemple, pour Ernest Renan (L'Avenir de la science, 1890), « la science...
  • SCIENCES ET PHILOSOPHIE

    • Écrit par Alain BOUTOT
    • 17 713 mots
    • 6 médias

    La science et la philosophie furent longtemps inséparables. Dans l'Antiquité, la philosophie représentait la science suprême, celle « des premiers principes et des premières causes ». Les autres sciences, et notamment la physique, recevaient d'elle leurs fondements. Cette alliance s'est trouvée brisée...

Média

Mary Baker-Eddy

Mary Baker-Eddy