Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RÉCIT HISTORIQUE

Articles

  • ANACHRONISME, histoire

    • Écrit par Olivier LÉVY-DUMOULIN
    • 1 413 mots

    Comment écrire de l'histoire et concevoir le récit historique sans la notion d'anachronisme, ce « péché irrémissible » de l'historien condamné par Lucien Febvre : toujours dénoncé, il serait le concept-emblème par lequel l'histoire affirme sa spécificité et sa scientificité.

  • CEUX DE 14, Maurice Genevoix - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 704 mots
    En août 1914, le jeune normalien Maurice Genevoix est affecté comme sous-lieutenant au 106e régiment d'infanterie. Il participe à la bataille de la Marne (septembre 2014) puis à celle, particulièrement meurtrière, des Éparges (février-avril 1915). Le 25 avril, dans la Tranchée de Calonne, il est grièvement...
  • HISTOIRE GLOBALE

    • Écrit par Pierre-Yves SAUNIER
    • 5 932 mots
    • 1 média
    La définition des types et des périmètres des sources repose sur des définitions fondamentales du récit et de l’analyse historique. De qui et de quoi écrit-on l’histoire selon les différentes acceptions de l’histoire globale ? Il y a ici un véritable antagonisme entre une histoire connectée proche...
  • HISTOIRE (Histoire et historiens) - Vue d'ensemble

    • Écrit par Olivier LÉVY-DUMOULIN
    • 1 099 mots

    L'histoire comme justification de la politique, comme caution de la mémoire des groupes, l'histoire redécouverte par les autres sciences humaines et sociales sont autant de signes qui témoignent de l'actualité du travail des héritiers d'Hérodote. Les articles qui suivent entendent...

  • HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

    • Écrit par Christian DELACROIX
    • 4 397 mots
    ...l'histoire ont traité la question de l'écriture de l'histoire comme une question extérieure au travail spécifique de l'historien, dans la perspective de séparer nettement histoire et littérature. L'écriture n'est pour eux que l'exposition des résultats de ce travail dans une forme « littéraire » qui...
  • JULES ISAAC (A. Kaspi) - Fiche de lecture

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 050 mots

    « Vraiment, je ne suis pas étiquetable », estimait Jules Isaac (1877-1963) au terme d'une existence tout entière traversée par « la passion de la vérité ». L'étude (Plon, 2002) qu'André Kaspi a consacrée à l'historien et acteur du rapprochement judéo-chrétien confirme ce jugement, en mettant parfaitement...

  • LINGUISTIC TURN, histoire

    • Écrit par Bertrand MÜLLER
    • 1 838 mots
    ...scientificité de l'écriture de l'histoire, cet auteur s'est tôt préoccupé de retrouver les éléments « métahistoriques » qui gouvernent l'arbitraire des choix de l'écriture historienne. L'histoire est le résultat provisoire et révisable des possibles combinaisons entre des modes d'écriture (romanesque, tragique,...
  • MICRO-HISTOIRE

    • Écrit par Paul-André ROSENTAL
    • 1 794 mots

    La « micro-histoire », traduction de la microstoria italienne, est devenue en France un courant historiographique majeur, à partir de la fin des années 1980. Les certitudes de la « nouvelle histoire », dominante depuis deux décennies, étaient alors remises en cause : les grandes déterminations...

  • MOYEN ÂGE - La littérature en prose

    • Écrit par Nicola MORATO
    • 6 740 mots
    • 3 médias
    ...vers ; cependant, outre qu’il insère dans sa narration des « moralités » en couplets d’octosyllabes, il soulève la question de la vraisemblance de tout récit historique quand il remarque, par exemple, que la description des batailles fait souvent place à l’hyperbole et au mensonge, outre qu’à des considérations...
  • TEMPS PRÉSENT HISTOIRE DU

    • Écrit par Henry ROUSSO
    • 3 462 mots
    ...proche était possible. Par passé proche, on entend une période à laquelle appartiennent à la fois l'historien ou tout autre observateur qui va produire un récit, une analyse, une interprétation de ce passé, et ceux à qui il s'adresse. C'est la signification étymologique du terme « histoire contemporaine »,...