Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PULSIONS PARTIELLES

Articles

  • PULSIONS PARTIELLES

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 537 mots

    Dans la psychanalyse freudienne, l'expression de pulsion partielle (Partialtrieb) désigne les pulsions en tant que spécifiées par leur but et par leur source organique. C'est dans les Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905) que Freud introduit cette notion : « Ce...

  • ÉROGÈNES ZONES

    • Écrit par Anne-Marie LERICHE
    • 331 mots

    Définies par Freud dans Trois Essais sur la théorie de la sexualité comme des « régions de l'épiderme ou de la muqueuse qui, excitées d'une certaine façon, procurent une sensation de plaisir d'une qualité particulière », les zones érogènes tiennent une place de première importance...

  • LIBIDO

    • Écrit par Pierre KAUFMANN
    • 11 337 mots
    • 1 média
    ...normale. La pulsion sexuelle infantile était jusqu'ici essentiellement auto-érotique ; elle va maintenant découvrir l'objet sexuel. Elle provenait de pulsions partielles et de zones érogènes qui, indépendamment les unes des autres, recherchaient comme unique but de la sexualité un certain plaisir. Maintenant,...
  • PARAPHILIES ET TROUBLES PARAPHILIQUES

    • Écrit par Florence THIBAUT
    • 6 450 mots
    ...vers une érotisation génitale qui sera alors privilégiée, voire exclusive. Selon la théorie freudienne, les perversions seraient la traduction de ces pulsions partielles, qui sont normalement destinées à rester inconscientes. C'est dans ce contexte que certains auteurs ont interprété les perversions...
  • PERVERSIONS (psychanalyse)

    • Écrit par Jean CLAVREUL
    • 2 590 mots
    • 1 média
    ...considérer l'enfant comme un «  pervers polymorphe », c'est-à-dire capable de s'adonner à toutes les perversions, lesquelles existent donc sous forme de pulsions partielles. Seuls les processus du refoulement et de la sublimation concourent à lui faire adopter peu à peu une érotisation génitale privilégiée...
  • PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

    • Écrit par Émile JALLEY
    • 14 048 mots
    En fait, le terme de Gegensatzpaar est quasi exclusivement réservé par Freud à la description des couples de pulsions partielles ou perverses : le sadisme et le masochisme, le voyeurisme et l' exhibitionnisme. Une première analyse en est donnée dans les Trois Essais sur la théorie de la...
  • PULSION

    • Écrit par André GREEN
    • 4 596 mots
    ...une source à ces activités : l'œil, la musculature. Ce qu'il importe surtout de souligner, c'est le fonctionnement « individualiste », anarchique des pulsions partielles, qui, au départ, ne visent rien d'autre que le plaisir d'organe. Par là, les pulsions méritent la dénomination de pulsions partielles....
  • REFOULEMENT

    • Écrit par Pierre FISZLEWICZ
    • 3 633 mots
    Les zones érogènes, par le découpage qu'elles impriment à la pulsion et duquel naissent les pulsions partielles, marquent les limites que la vie du corps impose à la jouissance, limites dont le tracé est celui du plaisir, et, à proprement parler, du plaisir sexuel. Ce tracé suit les voies de l'apparition-disparition...
  • SEXUALITÉ, psychanalyse

    • Écrit par Claude CONTÉ, Moustapha SAFOUAN
    • 4 983 mots
    ...retenir de l'expérience sur ce point, c'est que la sexualité n'est représentée dans le psychisme, n'y a son accès et son efficacité que sous la forme de «  pulsions partielles », c'est-à-dire qu'aucune d'elles ne saurait inscrire dans le psychisme une détermination qui situerait l'individu par rapport à un...