Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PATRICIAT

Articles

  • LOIS LICINIO-SEXTIENNES

    • Écrit par Xavier LAPRAY
    • 244 mots

    Les lois licinio-sextiennes, en ouvrant l'accès aux charges publiques, mettent fin au conflit qui opposait à Rome le patriciat à la plèbe depuis près d'un siècle. Jusqu'alors, l'exercice du pouvoir était en effet confisqué par le patriciat – groupe d'anciennes et puissantes familles qui siégeaient...

  • ROME : CONFLIT ENTRE LE PATRICIAT ET LA PLÈBE - (repères chronologiques)

    • Écrit par Xavier LAPRAY
    • 266 mots

    — 509 Date traditionnelle de la fondation de la République ; les rois étrusques sont chassés au profit de l'oligarchie patricienne.

    — 494 Première sécession de la plèbe : en se retranchant en armes sur la colline de l'Aventin, la plèbe obtient la création d'une magistrature chargée...

  • ARISTOCRATIQUE PARTI, histoire romaine

    • Écrit par Joël SCHMIDT
    • 464 mots

    La notion de parti, au sens exclusivement politique et moderne du terme, est inconnue dans la Rome antique. Le mot même n'existe pas et l'expression de parti aristocratique apparaît comme une simplification d'usage courant, utilisée par les historiens pour définir une réalité qui est plus complexe....

  • CIVILISATION ROMAINE (notions de base)

    • Écrit par Universalis
    • 4 292 mots
    • 18 médias
    Cette République n’est pas une démocratie : les patriciens (aristocrates membres du Sénat), qui prétendent descendre des compagnons de Romulus, monopolisent les fonctions religieuses et politiques. Les nombreux citoyens exclus de ce système, les plébéiens, vont lutter plus d’un siècle pour arracher...
  • CLAUDIA GENS

    • Écrit par Joël SCHMIDT
    • 888 mots

    Famille patricienne qui a donné à la Rome antique de nombreux hommes d'État. La gens Claudia a été fondée par Appius Claudius, d'origine sabine, qui vient à Rome avec quelque 5 000 clients en ~ 504. Il se montre un adversaire déterminé de la plèbe, refuse tout compromis lorsque celle-ci se retire...

  • GENTILICES CULTES

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 293 mots

    Propres à certaines gentes, c'est-à-dire à certains clans patriciens, les cultes gentilices doivent être rigoureusement distingués des cultes domestiques qui se célébraient dans le cadre d'une famille au sens étroit du mot et au domicile de cette famille. Les cultes gentilices avaient leurs rites...

  • ITALIE - Histoire

    • Écrit par Michel BALARD, Paul GUICHONNET, Jean-Marie MARTIN, Jean-Louis MIÈGE, Paul PETIT
    • 27 498 mots
    • 40 médias
    Enfin, l'origine du patriciat et de la plèbe n'est pas claire : un antagonisme de classes a dû exister dès l'époque royale, et s'est exacerbé plus tard, le patriciat étant en somme le résultat de la fermeture (la « clôture », selon J. Heurgon) de l'ancienne aristocratie des ...
  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - Les origines

    • Écrit par Raymond BLOCH
    • 5 651 mots
    • 1 média
    Dès la royauté, les membres des gentes les plus influentes forment une classe privilégiée, le patriciat. Une classe inférieure, la plèbe, vit en dehors de l'organisation gentilice. Sans cultes propres, sans ancêtres communs, la plèbe est une masse informe, comprenant d'anciens clients de gentes disparues...
  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

    • Écrit par Yann LE BOHEC, Paul PETIT
    • 35 262 mots
    • 17 médias
    ...demander si les moins brillants d'entre eux remplissaient bien toutes les conditions. À l'opposé, une minorité particulièrement honorée appartenait au patriciat, comme la famille des Claudes, la majorité étant plébéienne. Mais les vieilles gentes issues de l'époque républicaine, voire royale, finirent...