STEFAN JOSEF (1835-1893)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien autrichien né à Sankt Peter près de Klagenfurt et mort à Vienne. Les travaux originaux de Josef Stefan, intéressant des domaines importants de la physique, comprennent la théorie cinétique des gaz, l'hydrodynamique et surtout la théorie du rayonnement. Après des études à l'université de Vienne où il obtient son doctorat en 1858, nommé Privatdozent de physique mathématique, il devient professeur de physique en 1863, puis directeur de l'Institut de physique (1866). Membre de l'Académie des sciences de Vienne, il en est le secrétaire à partir de 1875. Avant les travaux de Stefan, G. R. Kirchhoff avait déjà décrit les propriétés du « corps parfaitement noir », susceptible d'absorber la totalité du rayonnement incident et d'émettre un spectre étendu de longueurs d'ondes. Stefan démontre empiriquement en 1879 que l'intensité du rayonnement du corps noir est proportionnelle à la quatrième puissance de sa température absolue, relation connue depuis sous le nom de loi de Stefan-Boltzmann, Boltzmann l'ayant déduite en 1884 de considérations thermodynamiques. Cette loi constitue l'une des premières étapes importantes qui ont conduit à l'interprétation du rayonnement du corps noir et à la théorie quantique du rayonnement.

—  Agnès LECOURTOIS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  STEFAN JOSEF (1835-1893)  » est également traité dans :

BOLTZMANN LUDWIG (1844-1906)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 1 634 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une vie de recherche »  : […] La renommée internationale de Boltzmann a été considérable. Il rencontra cependant, surtout dans le monde germanique, les oppositions les plus vives, parce qu'il fut à peu près le seul à résister au dogmatisme de la phénoménologie. Il a souffert de l'incompréhension dont il était l'objet au point de sombrer dans la neurasthénie, mais il a vigoureus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-boltzmann/#i_29834

Pour citer l’article

Agnès LECOURTOIS, « STEFAN JOSEF - (1835-1893) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-stefan/