7-24 août 2008Irak. Poursuite des affrontements intercommunautaires

 

Le 7, les autorités annoncent le report des élections provinciales, prévues en octobre, en raison d'un désaccord entre les communautés sur la loi électorale applicable à Kirkouk, ville à la fois kurde, arabe et turkmène.

Le 15, lors de la prière du vendredi à la mosquée de Koufa, l'une des villes saintes des chiites d'Irak, l'imam radical Moqtada Al-Sadr fait lire un communiqué dans lequel il appelle ses coreligionnaires à signer de leur sang un pacte les engageant à « résister, dans tous les pays musulmans et spécialement en Irak, militairement et idéologiquement, aux occupants, aux colonisateurs et à la pensée laïque occidentale ». Les chiites sont la cible d'attentats meurtriers à l'approche de la commémoration, le 17 à Kerbala, de la naissance de l'imam Mahdi, l'« imam caché » de la tradition.

Le 24, dans le district sunnite d'Abou Ghraib, à l'ouest de Bagdad, un attentat suicide à l'explosif lors d'une fête provoque la mort d'au moins vingt et un policiers et miliciens en lutte contre Al-Qaida.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-24 août 2008 - Irak. Poursuite des affrontements intercommunautaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-24-aout-2008-poursuite-des-affrontements-intercommunautaires/