1er-29 février 2008

Irak. Opération de l'armée turque au Kurdistan

Le 1er, deux attentats-suicides à la bombe commis par des femmes font une centaine de morts sur deux marchés de Bagdad.

Le 6, le commandement américain en Irak diffuse une vidéo saisie en décembre 2007 dans une cache d'Al-Qaida en Irak, qui montre l'entraînement de jeunes enfants à des actes terroristes, notamment à des attentats-suicides.

Le 10, le commandement américain rend public le journal personnel d'un responsable d'Al-Qaida, saisi dans une autre cache en novembre 2007, qui témoigne des pertes importantes subies par l'organisation terroriste au cours de l'année.

Le 13, le Parlement adopte en un « paquet » unique le budget pour 2008 – dont l'équilibre satisfait les Kurdes –, une loi d'amnistie concernant plusieurs milliers de détenus, principalement sunnites, ainsi qu'une loi de régionalisation voulue par les chiites, qui renforce les prérogatives des gouvernements provinciaux. Il convoque également des élections provinciales pour le mois d'octobre.

Le 21, avec l'accord des États-Unis, l'armée turque lance une importante opération aéroterrestre dans le nord du pays contre des bases arrière du Parti des travailleurs du Kurdistan.

Le 24, à Iskandiriya, au sud de Bagdad, un attentat-suicide à la bombe fait une quarantaine de morts et une centaine de blessés parmi un groupe de pèlerins chiites en route pour Kerbala.

Le 29, les troupes turques quittent le pays.

— Universalis

Événements précédents