Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

31 août 2010

France - Algérie. Non-lieu dans l'affaire Mecili

La chambre d'instruction de la cour d'appel de Paris rend une ordonnance de non-lieu en faveur du diplomate algérien Mohammed Ziane Hasseni, arrêté en août 2008 et soupçonné d'être le commanditaire de l'assassinat, à Paris, en avril 1987, de l'avocat Ali Mecili, membre du Front des forces socialistes et opposant au régime algérien. L'accusation portée contre le responsable du protocole au ministère algérien des Affaires étrangères constituait depuis deux ans l'un des principaux contentieux des relations franco-algériennes. L'instruction de l'affaire Mecili se poursuit.

— Universalis

Événements précédents