24 novembre - 17 décembre 2021France – Royaume-Uni. Mort d'au moins vingt-sept migrants dans la Manche.

 

Le 24, au moins vingt-sept migrants, dont sept femmes et trois enfants, meurent noyés au large de Calais (Pas-de-Calais) dans le naufrage de leur embarcation, en tentant de traverser la Manche. Il s’agit de l’accident le plus meurtrier survenu dans cette zone. Les tentatives de traversée du bras de mer séparant la France de l’Angleterre, qui ont commencé en 2018, se sont multipliées en 2021. Plus de vingt-cinq mille migrants ont rejoint l’Angleterre au cours de l’année – trois fois plus qu’en 2020 – et près de huit mille ont été secourus en mer. Le Premier ministre britannique Boris Johnson estime que « les opérations menées par [les Français] sur les plages, soutenues par les 54 millions de livres sterling [64 millions d’euros] d’argent britannique, n’ont pas été suffisantes ». De son côté, le président français Emmanuel Macron déclare attendre des Britanniques « qu’ils coopèrent pleinement et qu’ils s’abstiennent d’instrumentaliser une situation dramatique à des fins politiques ». Les associations de défense des migrants estiment quant à elles que c’est la fermeture des frontières qui rend les passages de plus en plus dangereux et entretient les réseaux de passeurs.

Le 25, Boris Johnson publie le contenu d’une lettre adressée à Emmanuel Macron dans laquelle il demande à la France de reprendre les migrants arrivant sur les côtes anglaises. Paris juge cette attitude « inadmissible ».

Le 26, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin annule l’invitation faite à son homologue britannique Priti Patel de participer à une réunion à Calais, le 28, réunissant les ministres belge, allemand et néerlandais chargés de l’immigration, ainsi que le commissaire européen aux Affaires intérieures.

Le 28, les participants à la réunion de Calais conviennent de renforcer leur coopération policière et judiciaire et annoncent le déploiement, à partir de décembre, d’un avion de l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex pour surveiller nuit et jour le littoral français.

Le 17 décembre, l’association d’aide aux migrants Utopia 56 porte plainte contre le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez et les garde-côtes britanniques pour « omission de porter secours » et « homicide involontaire », les accusant de n’avoir pas répondu aux demandes de secours du bateau naufragé.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 novembre - 17 décembre 2021 - France – Royaume-Uni. Mort d'au moins vingt-sept migrants dans la Manche. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-novembre-17-decembre-2021-mort-d-au-moins-vingt-sept-migrants-dans-la-manche/