14-27 novembre 2021Burkina Faso – France. Attaque meurtrière d'un poste de gendarmerie et tentative de blocage d'un convoi militaire français.

 

Le 14, l’attaque du poste de gendarmerie d’Inata, dans le nord du pays, par des combattants d’Ansarul Islam, groupe salafiste proche du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) affilié à Al-Qaida, fait au moins cinquante-sept morts. Il s’agit de l’opération la plus meurtrière dirigée contre les forces militaires depuis le début des violences djihadistes en 2015. Elle réactive les protestations contre l’incapacité du gouvernement et de l’opération militaire française Sabre à enrayer les violences.

Le 20, un convoi militaire français de ravitaillement escorté par des hommes de l’opération Barkhane, parti de Côte d’Ivoire en direction du Niger, est immobilisé par des manifestants à Kaya, dans le centre du pays. Quatre d’entre eux sont blessés par des tirs d’origine indéterminée. Le convoi avait déjà été bloqué à deux reprises sur le territoire burkinabé les jours précédents. Il l’est de nouveau le lendemain.

Le 27, à Ouagadougou, des milliers de manifestants réclament la démission du président Roch Marc Christian Kaboré, à l’appel de la Coalition du 27 novembre, créée à cette occasion par des organisations de la société civile.

Le 27 également, trois personnes sont tuées lors de la dispersion d’une nouvelle tentative de blocage du convoi français à Tera, dans l’ouest du Niger.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-27 novembre 2021 - Burkina Faso – France. Attaque meurtrière d'un poste de gendarmerie et tentative de blocage d'un convoi militaire français. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-27-novembre-2021-attaque-meurtriere-d-un-poste-de-gendarmerie-et-tentative-de-blocage-d-un-convoi-militaire-francais/