24-27 novembre 2021France. Mise en cause de Nicolas Hulot pour des faits de violences sexuelles.

 

Le 24, dans un entretien à la chaîne BFM-TV, Nicolas Hulot annonce sa démission de la présidence d’honneur de la Fondation pour la nature et l’homme, ainsi que son retrait de la vie publique. Ces déclarations interviennent la veille de la diffusion annoncée d’une émission de télévision dans laquelle des femmes s’apprêtent à témoigner contre lui sur des faits de violences sexuelles. Nicolas Hulot qualifie ces accusations de « mensongères ». En février 2018, alors que Nicolas Hulot était ministre d’État à la Transition écologique dans le gouvernement d’Édouard Philippe, le magazine Ebdo avait publié une enquête relative à une plainte pour viol déposée dix ans plus tôt contre lui, hors du délai de prescription, et classée sans suite. Nicolas Hulot avait alors bénéficié du soutien du gouvernement et du chef de l’État.

Le 25, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le magazine « Envoyé spécial » d’Élise Lucet diffuse sur France 2 une enquête menée depuis quatre ans par la journaliste Virginie Vilar sur des accusations portées par six femmes contre Nicolas Hulot pour des violences sexuelles perpétrées entre 1989 et 2001. Sur le plateau de l’émission, la vice-présidente du Sénat et ancienne ministre des Droits de la femme Laurence Rossignol (PS) dénonce l’attitude du gouvernement qui avait soutenu Nicolas Hulot en 2018, alors que les violences faites aux femmes avaient été érigées en « grande cause du quinquennat ». Elle défend la nécessité d’un #MeTooPolitique, afin que les auteurs de violences sexuelles et sexistes soient écartés de la vie politique.

Le 26, le parquet de Paris ordonne l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « viol » et « agression sexuelle ».

Le 27, l’eurodéputé Mounir Satouri, directeur de campagne de Yannick Jadot, candidat d’Europe Écologie-Les Verts (EE-LV) à l’élection présidentielle de 2022, annonce la « mise en retrait » du député Matthieu Orphelin, porte-parole de la campagne, en raison de ses relations personnelles avec Nicolas Hulot qui pourraient l’amener à être interrogé dans le cadre de l’enquête.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-27 novembre 2021 - France. Mise en cause de Nicolas Hulot pour des faits de violences sexuelles. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-27-novembre-2021-mise-en-cause-de-nicolas-hulot-pour-des-faits-de-violences-sexuelles/