1er-22 juin 2008Bolivie. Référendums locaux en faveur d'une autonomie départementale

 

Le 1er, les électeurs des départements de Pando et de Beni, dans le nord du pays, après ceux de Santa Cruz dans l'est le mois précédent, approuvent massivement par référendum les statuts d'autonomie proposés par les préfets sans l'aval du pouvoir central – et jugés illégaux par ce dernier. Ceux-ci prévoient notamment la création d'assemblées législatives départementales dotées de pouvoirs budgétaires. L'élection à la présidence d'Evo Morales a ravivé les tensions liées aux inégalités sociales et régionales. Les « autonomistes » justifient leur action par l'« illégalité » de la Constitution adoptée en décembre 2007 en l'absence des élus de l'opposition. Le président Morales a promulgué, le 12 mai, avec l'accord de l'opposition, une loi prévoyant l'organisation, le 10 août, d'un référendum révocatoire. Celui-ci doit décider du maintien en place du chef de l'État et des préfets des neuf départements du pays.

Le 22, les électeurs du département de Tarija, dans le sud, se prononcent à leur tour en faveur d'une autonomie accrue.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-22 juin 2008 - Bolivie. Référendums locaux en faveur d'une autonomie départementale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-22-juin-2008-referendums-locaux-en-faveur-d-une-autonomie-departementale/