5 août 1997Bolivie. Élection du général Hugo Banzer à la présidence

 

Le Congrès élit Hugo Banzer à la présidence de la République, par 115 voix sur 157. L'ancien dictateur, au pouvoir de 1971 à 1978, était arrivé en tête lors du premier tour, le 1er juin, avec 22,3 p. 100 des suffrages, contre 17,7 p. 100 pour Juan Carlos Durán, qui était soutenu par le président sortant, le libéral Gonzalo Sánchez de Lozada, et par le Mouvement national révolutionnaire (M.N.R.) au pouvoir. Dès 1979, le général Banzer, qui avait quitté le pouvoir après les élections organisées un an plus tôt, avait fondé l'Action démocratique nationaliste (A.D.N.) en vue de se faire élire à la tête de l'État. Il est le premier ancien dictateur du sous-continent à revenir démocratiquement au pouvoir. Aujourd'hui qualifié par ses partisans de « populaire et progressiste », Hugo Banzer est soutenu par une large coalition regroupant, en plus de l'A.D.N., le Mouvement de la gauche révolutionnaire, autrefois organisation de résistance à la dictature et deuxième force politique du pays, derrière le M.N.R., ainsi que la Conscience de la patrie et l'Union civique solidarité, deux formations populistes. Le général Banzer s'engage à « humaniser les conséquences des réformes libérales appliquées dans le pays depuis quatre ans ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 août 1997 - Bolivie. Élection du général Hugo Banzer à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-aout-1997-election-du-general-hugo-banzer-a-la-presidence/