19 décembre 2002

Corée du Sud. Élection de Roh Moo-hyun à la présidence de la République

À l'issue d'une campagne marquée par une vague d'antiaméricanisme, l'élection présidentielle oppose deux conceptions des relations de Séoul avec Pyongyang et Washington, sur fond de menace nucléaire nord-coréenne. Favorable au maintien de la coopération intercoréenne et au renforcement de la souveraineté nationale, le candidat de centre gauche, Roh Moo-hyun, l'emporte, avec 48,9 p. 100 des suffrages. Son adversaire conservateur, Lee Hoi-chang, qui appuyait la position américaine de fermeté vis-à-vis du Nord, obtient 46,6 p. 100 des voix. Roh Moo-hyun se dit toutefois prêt à « coopérer avec les États-Unis pour trouver une issue pacifique à la crise avec la Corée du Nord ».

— Universalis

Événements précédents