13-30 juin 2000

Corée du Nord - Corée du Sud. Sommet entre les deux présidents

Du 13 au 15, Kim Dae-jung, président de la Corée du Sud, et Kim Jong-il, président de la Corée du Nord, participent à un sommet sans précédent, à Pyongyang, quarante-sept ans après la conclusion de l'armistice entre les deux pays qui n'ont jamais signé de traité de paix et qui ne se reconnaissent pas mutuellement. Kim Jong-il se montre particulièrement détendu et chaleureux. L'accord signé par les deux hommes engage les deux pays à « mettre leurs forces en commun pour réaliser la réunification de manière indépendante » et à « résoudre rapidement » le problème des familles séparées. Il prône un « développement équilibré » de leurs économies, qui pourrait se traduire par une augmentation de l'aide et des investissements sud-coréens en direction de la Corée du Nord. Les deux précédents accords de réconciliation, conclus en 1972 et en 1992, n'ont jamais été appliqués.

Le 30, les deux Corées concluent un premier accord sur le rapprochement d'une centaine de familles séparées par la zone démilitarisée.

— Universalis

Événements précédents