Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

10-13 avril 2000

Corée du Sud. Élections législatives

Le 10, Séoul et Pyongyang annoncent l'organisation d'un sommet entre les deux chefs d'État coréens, Kim Dae-jung et Kim Jong-il, en juin, dans la capitale nord-coréenne. Cette initiative couronne les efforts diplomatiques déployés par le président Kim Dae-jung depuis sa prise de fonction, en février 1998.

Le 13, le Grand Parti national de Lee Hoichang, fruit de la fusion de plusieurs partis d'opposition, remporte les élections législatives sans atteindre la majorité absolue. Il obtient 39 p. 100 des suffrages et 133 sièges sur 273, contre 35,9 p. 100 et 115 élus pour le Parti démocrate du millénaire du président Kim Dae-jung, qui progresse sans parvenir à s'imposer au premier rang. L'Union libérale démocrate, membre de la coalition gouvernementale, est en fort recul, avec 9,8 p. 100 des voix et 17 sièges. Le taux de participation n'est que de 57 p. 100.

— Universalis

Événements précédents