19-22 juillet 2015

France. Mouvement de protestation des éleveurs

Le 19, les éleveurs entament un mouvement de protestation contre la chute des prix dont ils rendent responsables les acteurs de la transformation et de la distribution. Un accord conclu en juin avec les industriels et la grande distribution sous l’égide du gouvernement n’a pas été suivi d’effet pour les éleveurs qui protestent également contre la lourdeur des règlements administratifs. Ils organisent des opérations « escargot » et dressent des barrages routiers, principalement dans l’ouest du pays.

Le 22, le conseil des ministres adopte un plan d’urgence de 600 millions d’euros au profit des éleveurs, dont 100 millions d’annulations et 500 millions de reports de cotisations, impôts et taxes. En outre, le gouvernement s’engage à obtenir la restructuration des dettes des éleveurs et charge la Banque publique d’investissement de leur garantir jusqu’à 500 millions de crédits bancaires de trésorerie. Des mesures en faveur de l’investissement et de la promotion de la filière à l’étranger sont également annoncées. Les éleveurs dénoncent l’absence de garanties sur les prix. Ils suspendent toutefois leurs actions les jours suivants.

— Universalis

Événements précédents