Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

26-30 juin 2015

France. Attentat dans une usine chimique

Le 26, à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), un livreur pénètre dans l’usine chimique classée Seveso d’Air Products et projette son véhicule contre des bouteilles de gaz, provoquant une forte explosion. Les pompiers arrivés sur le site découvrent le corps décapité du patron de la société de livraison, sa tête accrochée à un grillage et entourée de drapeaux noirs portant la profession de foi de l’islam. Interpellé, le principal suspect, Yassin Salhi, était connu des services de renseignement comme militant intégriste depuis 2004, mais ne faisait plus l’objet d’une surveillance. L’opposition de droite et d’extrême droite dénonce les manquements de la politique gouvernementale en matière de lutte antiterroriste.

Le 27, Yassin Salhi défend la thèse d’une vengeance personnelle contre son patron et refuse d’être considéré comme un terroriste. Il affirme avoir voulu « frapper les esprits » en exposant la tête de la victime.

Le 28, le Premier ministre Manuel Valls déclare dans une émission de radio que « cette guerre contre le terrorisme [est] une guerre de civilisation ».

Le 30, Yassin Salhi est mis en examen pour assassinat et tentative d’assassinats ainsi que pour destruction par l’effet d’une substance explosive, en relation avec une entreprise terroriste.

— Universalis

Événements précédents