Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

18-27 juillet 1994

Argentine - Panamá - Royaume-Uni. Attentats contre des objectifs juifs ou israéliens

Le 18, un attentat à la voiture piégée contre l'immeuble de l'Association mutuelle israélite argentine, à Buenos Aires, cause la mort d'au moins 96 personnes. En mars 1992, déjà, un attentat meurtrier, revendiqué à Beyrouth par un groupe islamique, avait détruit l'ambassade d'Israël dans la capitale argentine.

Le 19, une bombe détruit en vol un avion transportant des hommes d'affaires juifs, à Colon, au Panama. L'auteur de l'attentat, tué par l'explosion, est libanais.

Les 26 et 27, deux attentats à la voiture piégée qui ne font que des blessés et des dégâts matériels visent, à Londres, l'ambassade d'Israël et les locaux d'une organisation juive. Les autorités israéliennes accusent les extrémistes musulmans pro-iraniens d'être responsables de ces attentats. Téhéran dément toute implication.

— Universalis

Événements précédents