10 avril 1994Argentine. La nouvelle Assemblée constituante acquise au président Carlos Menem

 

Les élections à l'Assemblée constituante assurent le président Carlos Menem d'une majorité favorable au projet de réforme constitutionnelle annoncé conjointement avec Raúl Alfonsín en novembre 1993. Ce projet prévoit la possibilité d'une réélection du chef de l'État pour un second mandat consécutif, la diminution de ses pouvoirs au profit du Parlement et la création d'un poste de Premier ministre. Le Parti justicialiste (péroniste) du président Menem obtient 38,8 p. 100 des suffrages, le Parti radical de Raúl Alfonsín, 20,5 p. 100 – le plus mauvais score de son histoire –, le Grand Front, qui regroupe des péronistes dissidents et des partis de gauche 13,6 p. 100, et le Mouvement pour l'indépendance nationale (extrême droite) 9,2 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10 avril 1994 - Argentine. La nouvelle Assemblée constituante acquise au président Carlos Menem », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-avril-1994-la-nouvelle-assemblee-constituante-acquise-au-president-carlos-menem/