14 novembre 2001France. Relaxe de Robert Hue dans l'affaire du financement du P.C.F.

 

Après cinq années de procédure, le tribunal correctionnel de Paris relaxe Robert Hue, à l'issue du procès sur le financement occulte de son parti par l'ex-Compagnie générale des eaux (C.G.E.), entre 1990 et 1994, par le biais du bureau d'études Gifco. Le nouveau président et ancien secrétaire national du Parti communiste français (P.C.F.) était soupçonné de « recel de trafic d'influence ». La présidente du tribunal avait été récusée pour partialité, en octobre 2000, au terme d'un premier procès. Les charges retenues contre les prévenus communistes ont été allégées lors du second procès. Seuls des représentants de Gifco et de l'ex-C.G.E. sont finalement condamnés à des peines de prison avec sursis.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 novembre 2001 - France. Relaxe de Robert Hue dans l'affaire du financement du P.C.F. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-novembre-2001-relaxe-de-robert-hue-dans-l-affaire-du-financement-du-p-c-f/