Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

27-29 octobre 2001

France. Polémique autour du regroupement en Corse des détenus insulaires

Le 27, lors d'une réunion à Ajaccio – boycottée par les nationalistes – avec les élus de l'Assemblée territoriale, le ministre de l'Intérieur, Daniel Vaillant, annonce la transformation d'une partie de la maison d'arrêt de Borgo (Haute-Corse) en centre de détention, afin d'accueillir les détenus corses condamnés. Cette décision satisfait la revendication des nationalistes de regroupement des « prisonniers politiques » en Corse. Le ministre la justifie par le souci d'un « traitement équitable des régions françaises », la Corse étant dépourvue de centre de détention. Cette décision intervient alors que le projet de loi sur la Corse est en discussion devant le Parlement et que les nationalistes, qui ont suspendu en septembre leur soutien au « processus de Matignon » sur l'avenir de l'île, exigent un « signe fort » du gouvernement. Elle est très vivement critiquée par les opposants au « processus de Matignon ».

Le 29, le Premier ministre, Lionel Jospin, désavoue Daniel Vaillant. Il déclare que tant qu'un nouveau centre de détention, prévu dans l'île, n'est pas créé, « il n'y a rien de changé à la situation actuelle ».

— Universalis

Événements précédents