9-18 novembre 2001

France. Expulsion de Mohamed Chalabi vers l'Algérie

Le 9, Mohamed Chalabi, responsable d'un réseau de soutien en France au Groupe islamique armé (G.I.A.) algérien, est expulsé vers l'Algérie. Arrêté en 1994 et condamné en janvier 1999 à huit ans de prison et à l'interdiction définitive du territoire français pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, il avait été libéré en janvier 2001, une fois sa peine purgée. Le gouvernement affirme que Mohamed Chalabi ne fait l'objet d'aucune condamnation pénale dans son pays d'origine. Placé en garde à vue à son arrivée à Alger, il est mis en examen et incarcéré le 18 pour « création et appartenance à un groupe terroriste armé ». Il avait en outre déjà fait l'objet, en 1993, d'une condamnation criminelle par contumace pour crimes terroristes et subversion, assortie d'un mandat d'arrêt international.

— Universalis

Événements précédents