13 octobre 1991Bulgarie. Défaite des communistes aux élections législatives

 

Participant largement (environ 80 p. 100) aux élections législatives, les électeurs bulgares font perdre au Parti socialiste (ex-communiste) la majorité qu'il avait réussi à conserver au Parlement après les élections de juin 1990. Avec 33,11 p. 100 des voix (— 14 p. 100), il obtient 106 des 240 sièges, battu de peu par l'opposition coalisée au sein de l'Union des forces démocratiques de Filip Dimitrov qui, avec 34,38 p. 100 des voix (— 1,8 p. 100), remporte 110 sièges. Troisième force politique du pays, le Mouvement pour les droits et les libertés (parti de la minorité turque) obtient 7,56 p. 100 des voix (+ 1,5 p. 100) et 24 sièges. Filip Dimitrov formera, le 8 novembre, un gouvernement minoritaire qui, pour la première fois depuis 1944, ne comportera aucun communiste.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 octobre 1991 - Bulgarie. Défaite des communistes aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-octobre-1991-defaite-des-communistes-aux-elections-legislatives/