12-20 janvier 1990Bulgarie. Abolition du rôle dirigeant du Parti communiste et inculpation de Todor Jivkov

 

Le 12, un compromis sur le rétablissement des droits des Bulgares musulmans de langue turque est trouvé. D'importantes manifestations nationalistes avaient suivi la décision, prise le 29 décembre, d'abandonner la politique d'assimilation forcée prônée par l'ancien dirigeant Todor Jivkov.

Le 15, le Parlement abolit l'article premier de la Constitution sur le rôle dirigeant du P.C.B., tenant ainsi la promesse faite le 11 décembre par son secrétaire général, Petûr Mladenov. Parallèlement, de nouvelles amnisties sont décrétées, les partis d'opposition sont légalisés et leurs anciens dirigeants, condamnés en 1948, réhabilités.

Le 20, Todor Jivkov, qui se trouve en résidence surveillée, est officiellement inculpé pour « incitation à la haine nationale », détournement de biens publics et abus de pouvoir.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-20 janvier 1990 - Bulgarie. Abolition du rôle dirigeant du Parti communiste et inculpation de Todor Jivkov », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-20-janvier-1990-abolition-du-role-dirigeant-du-parti-communiste-et-inculpation-de-todor-jivkov/