13-22 janvier 1995Vatican – France. Révocation de Mgr Jacques Gaillot, évêque d'Évreux

 

Le 13, le préfet de la congrégation des évêques, à Rome, annonce la suspension de Mgr Jacques Gaillot de la charge d'évêque d'Évreux (Eure), qu'il occupait depuis 1982, et sa nomination comme évêque « titulaire » – c'est-à-dire sans juridiction – de Partenia, un « diocèse mystique » des premiers siècles situé en Afrique du Nord et aujourd'hui disparu. Cette décision disciplinaire, très rare, s'appuie sur le fait que Mgr Gaillot, « au cours des dix dernières années, n'a jamais tenu compte des conseils et des observations concernant sa façon d'exercer le ministère épiscopal en communion doctrinale et pastorale avec l'Église ». L'évêque d'Évreux s'était distingué en contestant certaines directives de l'Église, notamment sur la contraception et l'ordination d'hommes mariés, en prenant position dans divers débats sociaux sensibles – concernant le racisme ou l'exclusion, par exemple – et en médiatisant fortement ses propos. Il avait déjà fait l'objet d'avertissements de la part de sa hiérarchie. La révocation de Mgr Gaillot suscite les critiques et les regrets de nombreux fidèles comme de certains de ses pairs.

Le 15, des rassemblements de soutien spontanés se forment dans plusieurs villes. Le 22, plus de vingt mille personnes assistent à la messe d'adieu célébrée par Mgr Gaillot à Évreux, en présence de quatre évêques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-22 janvier 1995 - Vatican – France. Révocation de Mgr Jacques Gaillot, évêque d'Évreux », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-22-janvier-1995-vatican-france-revocation-de-mgr-jacques-gaillot-eveque-d-evreux/