6 janvier 1995France. Mise en examen du trésorier du Parti républicain

 

Le trésorier du Parti républicain (P.R.) et député des Vosges Jean-Pierre Thomas est la première personne à être mise en examen – pour abus de biens sociaux et recel d'abus de confiance – dans l'affaire du financement du P.R. instruite par le juge parisien Mireille Filippini. Les faits relevés concernent l'approvisionnement inexpliqué, pour 2,8 millions de francs en espèces, des comptes du P.R. après l'entrée en vigueur de la loi d'octobre 1990 sur le financement de la vie politique ; le versement, entre 1988 et 1992, de 20 millions de francs au Groupement des régies réunies – régie publicitaire servant de « pompe à finances » au P.R. – par la Société française de radio-téléphonie, qui avait obtenu, en 1987, un important marché alors que Gérard Longuet, président du P.R., était ministre des Postes et Télécommunications ; enfin, le montage juridique et les tractations financières qui ont présidé à l'acquisition du siège parisien du P.R., en 1986 et 1988. Jean-Pierre Thomas, successeur de Gérard Longuet à la trésorerie du P.R., déclare n'être pas le principal responsable des faits reprochés. Gérard Longuet a démissionné de son poste de ministre de l'Industrie en octobre 1994.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 janvier 1995 - France. Mise en examen du trésorier du Parti républicain », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-janvier-1995-mise-en-examen-du-tresorier-du-parti-republicain/